Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.
par Matthieu Daubin
La photographe Nadia Huggins relate les événements liés à l'activité de La Soufrière de Saint-Vincent : « Ce processus progressif de transformation du paysage par ces éruptions m'intéresse. » (Texte intégral)
par Human Rights Watch
Click to expand Image CDC Cameroon Associate Director for Program and Science, Dr. Clement Ndongmo, observes Covid-19 testing procedures for passengers arriving at Nsimalen International Airport in Yaoundé.  © 2020 CDC Global, CC BY 2.0 https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/, via Flickr Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) devrait veiller à ce qu’un prêt sur trois ans demandé par le Cameroun soit utilisé conformément aux obligations de ce pays en matière de droits humains et ne fasse pas l’objet de détournement de fonds, a déclaré aujourd’hui Human… (Texte intégral)
par stagiaire-ameriques
ActualitésReporters sans frontières (RSF) demande une révision du Mécanisme de protection fédéral, suite à l’assassinat de deux journalistes mexicains. L’un deux, Gustavo Sánchez Cabrera, qui travaillait dans l’Etat de Oaxaca, avait signalé à maintes reprises craindre pour sa vie et était en attente d’un dispositif de protection de la part des autorités mexicaines.Ces dernières semaines, le directeur du site d’informations en ligne Noticias Minuto a Minuto et de la chaîne Panoram (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Directeur, Tolerance.ca®
Tout d’abord bravo à Yves-François Blanchet et au Bloc ! Comme on le sait, la motion bloquiste visant à reconnaître le droit du gouvernement Legault à modifier unilatéralement la loi fondamentale du Canada pour y inscrire que le Québec forme une nation et que sa seule langue officielle et commune est le français a été adoptée mercredi après-midi 16 juin 2021 au Parlement canadien. Et, comme par hasard, ce sont les députés issus des communautés culturelles (du Québec) qui se sont tous abstenus de voter en faveur de cette motion. (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Directeur, Tolerance.ca®
La Knesset, (le parlement israélien)  s'est prononcé dimanche 13 juin 2021 en faveur de la nouvelle coalition gouvernementale par 60 voix contre 59. Le premier ministre sortant Benjamin Netanyahu, au pouvoir depuis douze ans, assumera le poste de chef de l’opposition. Il a affirmé sa détermination à revenir au pouvoir. Naftali Bennett, 49 ans, le nouveau premier ministre,  autrefois membre du gouvernement Netanyahu, est le fondateur du Conseil de Yesha, principale organisation représentant les colons israéliens en Cisjordanie. (Texte intégral)
CHAPLIN ET LE DICTATEUR 12 mars au 29 août 2021

A cette occasion, l’exposition temporaire “Chaplin et le Dictateur” présentera le mythique film sous l’angle socio-politique de l’époque.

Les évènements historiques et chapliniens de 1918 jusqu’à la sortie du film aux États-Unis en 1940 et en France en 1945 seront également au cœur de l’exposition. (Texte intégral)
La Maison nationale des Patriotes a pour principale mission de diffuser des connaissances qui témoignent de l'histoire des Patriotes de 1837 et de 1838. À des fins muséologiques, elle préserve également une collection qui met en valeur l'héritage politique, social et culturel des Patriotes et qui manifeste de la vie quotidienne de cette époque. (Texte intégral)
Tu sais mon ami, et ça ne l’oublie jamais, que tu veuilles ou non, je suis français. Oui je fils d’immigré mais je suis français.  C’est une réalité et une vérité en même temps. Nous sommes une génération  qui est née dans une langue happée par l’histoire. Mon père nous racontait que la France avait besoin de bras étrangers pour   construire ses infrastructures. Son lexique  ne comportait qu’un seul mot : travailler. Avec le temps, mon père s’est réduit en corps sinistrosé. Allez demander  aux psychanalystes ce que signifie  ce mot. (Texte intégral)
Le cessez-le-feu entré en vigueur vendredi 21 mai 2021 en Israël et dans la bande de Gaza est respecté mais reste fragile. Alors que les armes se taisent, l'aide humanitaire commence à arriver. Joe Biden a, par ailleurs, annoncé vendredi une aide financière "majeure" pour "reconstruire Gaza" et a relancé la solution à deux États, la qualifiant de "seule réponse possible". (Texte intégral)
par Thierry Meyssan

Le monde entier assiste sans bouger à de nouveaux affrontements entre Israël et les Palestiniens. Il reste de marbre devant le sang qui coule des deux côtés. Le déroulé des événements atteste que des puissances étrangères, les États-Unis, l’Iran et la Turquie, jettent de l’huile sur le feu. Cependant ce conflit diffère des guerres qui se succèdent depuis 73 ans en ce que l’on assiste à un possible début de guerre civile en Israël. La question se pose donc de savoir s’il s’agit d’un incendie spontané ou lui aussi délibérément provoqué. (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Directeur, Tolerance.ca®
Écrivaine d’origine guadeloupéenne, Christiane-Marie Edom est arrivée au Québec en 1966. Détentrice d’une maîtrise en éducation de l’Université de Montréal, Christiane-Marie Edom a eu une riche carrière de professeure à l’École Secondaire de Mortagne à Boucherville, en Montérégie, où elle a enseigné le français pendant 27 ans. Elle a récemment publié Le dessin maori sur son parcours et les nombreux voyages qui l’ont marquée. Quel accueil a-t-elle reçu à son arrivée au Québec ? Comment perçoit-elle l’évolution de la société québécoise ? Que pense-t-elle de la laïcité ? Voici quelques-unes des questions que nous lui avons posées. Rencontre avec une doyenne du monde de l’éducation québécois.    (Texte intégral)
par Sami Bibi, maîtrise en sciences économiques, Université Laval, Québec et d’un doctorat de l'Université de Tunis
Saïd Djabelkhir, un chercheur et islamologue algérien, a été condamné hier, 22 avril 2021, à une peine honteuse et indigne de 3 ans de prison ferme. Il est accusé, par sept « avocats » et un « universitaire », d’avoir « offensé les préceptes de l'islam, ses rites et son Prophète ». Son principal « crime » est d’avoir critiqué le mariage des filles pré-pubères, toujours en vigueur dans certaines sociétés musulmanes, attribuées faussement aux rites de l’islam. Il a aussi « osé » écrire que le sacrifice du mouton est une tradition qui existait bien avant l’islam! (Texte intégral)
par Paul Lavoie, Ph.D. Université Laval
Dans l’ouvrage Les Décisions absurdes 2 (Gallimard, 2012) qui a été populaire dans le milieu des affaires lors de sa parution, le sociologue français Christian Morel dit beaucoup de mal de l’unanimité qui est souvent considérée comme la meilleure façon de conclure un débat. Pour s’expliquer, il se réfère à une règle de droit en vigueur chez les Israélites de l’Antiquité. « Si les vingt-trois juges du tribunal du Sanhédrin prononcent une condamnation à mort à l’unanimité, cela entraîne automatiquement l’acquittement de l’accusé, et celui-ci n’est pas rejugé. »  Même si elle semble aller à l’encontre du bon sens, cette règle est pour Morel bien fondée (Texte intégral)
par Leila Lesbet, membre de l'Association québécoise des Nord-Africains pour la laïcité


Je suis une citoyenne québécoise émigrante d'Algérie un pays musulman. Ce qui suit est un témoignage de mon cheminement personnel où deux existences cohabitent et illustrent ma vie. La première, durant laquelle j’ai été contrainte de vivre sous des lois religieuses servant de bouclier à la lâcheté des hommes qui ont fait de moi une mineure à vie. La deuxième, depuis mon arrivée au Québec, où par la force des lois civiques et laïques, je suis citoyenne à part entière. Cette égalité des sexes, il faut le rappeler, s’est faite grâce au long combat des femmes québécoises, soutenues par toute la composante humaine de la société, contre l’obscurantisme. (Texte intégral)
Photo : Guy Labissonnière.
C’est le 17 mars, date anniversaire du décès de saint Patrick en l’an 461, que les Irlandais célèbrent leur saint patron. Instaurée en Amérique du Nord depuis le 18ème siècle, cette fête populaire est répandue partout dans le monde où se sont établis des Irlandais. À Montréal, le premier défilé de la Saint-Patrick a eu lieu en ... (Texte intégral)
Photo : Gunther Gamper
Trois ans avant la fameuse controverse suscitée par le code de conduite d'Hérouxville et la création de la Commission Bouchard-Taylor sur les accommodements raisonnables, qui a suivi la polémique, Tolerance.ca invitait, en 2004, le public à un débat. Les invités de Tolerance.ca devait débattre de la question : la tolérance jusqu'où ? 

Comment vivre ensemble dans une société multiculturelle ? Doit-on, peut-on transcender nos différences ? Comment concilier valeurs communes et convictions individuelles ? Au moment où le sujet des accommodements raisonnables est au coeur de l'actualité, lisez le compte rendu du débat organisé par Tolerance.ca®.  (Texte intégral)
Montréal — En proposant aux écrivaines et écrivains une rémunération indécente pour certaines interventions en milieu scolaire, le Salon international du livre de Québec (SILQ) démontre à lui seul la nécessité d’encadrer d’urgence les conditions de travail des artistes de la littérature. (Texte intégral)
Joe Biden, 78 ans, a été investi, mercredi 20 janvier 2021, à Washington, 46e président des États-Unis, quelques minutes après Kamala Harris, 56 ans, qui devient la première femme vice-présidente des États-Unis. Kamala Harris est aussi la première femme noire à occuper ce poste.  Donald Trump, le président sortant, n’a pas assisté à l’investiture, contrairement à son vice-président, Mike Pence, qui était présent à la cérémonie. (Texte intégral)
par lhassan OUAZZA, Master en langue française et diversité linguistique
La question de l’inclusion est aujourd’hui au cœur d’un débat éducatif international. Alors qu’à l’origine, elle concernait surtout les élèves handicapés ou présentant des troubles de l’apprentissage dans  des espaces thérapeutiques fermés, l’éducation inclusive se donne désormais pour objectif de veiller à l'inclusion de tous les enfants, sans distinction, en prenant en compte leur diversité. Cependant, des réticences quant à ce discours inclusif et sa  mise en œuvre s’accompagnent de diverses opinions exprimées. (Texte intégral)
par James Archibald, B. Ph. U. de Montréal, Doctorat U. de Lille
Après tant de méandres marqués par autant d’inaptitudes, le gouvernement Trudeau et son ministre de la Justice se trouvent en ce début de 2021 à la croisée des chemins.

Rappelons-nous qu’après la décision de la juge Baudouin dans l’affaire de Truchon et Gladu, David Lametti, notre ministre de la Justice, disposait d’un délai de six mois à compter du 11 septembre 2019 pour amender le Code criminel et proposer une nouvelle loi fédérale sur l’aide médicale à mourir (AMM).  (Texte intégral)
Montréal / Paris– Le Prix littéraire France Québec 2020 est attribué à Michel Jean pour son roman Kukum publié au Québec aux Éditions Libre Expression et en France aux éditions Dépaysage. L’annonce est faite simultanément en France et au Québec par Jo Ann Champagne, la déléguée nationale du prix littéraire via la page Facebook du Prix littéraire France-Québec. « En entendant la nouvelle, une grande émotion m’a envahi et mes premières pensées sont allées à tous les anciens dont Kukum raconte l’histoire et bien sûr à Almanda, ma kukum qui emportait dans le bois des livres qu’elle lisait dans la tente à ses enfants. Qu’aurait-elle pensé de tout ça ?  (Texte intégral)
par Daniel Baril, Vice-président, Mouvement laïque québécois
J’avais jusqu’à tout récemment une forte sympathie envers Amnistie internationale dont le travail d’opposition aux dictatures de la planète me paraissait absolument nécessaire et j’ai participé à plusieurs campagnes de lettres en faveur de la libération de prisonniers politiques ou d’opinion. (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Directeur, Tolerance.ca®
For the English version of this article, please click HERE.

Pour la version anglaise de ce texte, veuillez cliquer ICI.

J’ai accepté de participer récemment au Symposium de l’Université du Québec à Montréal intitulé «Le Québec et ses autrui significatifs» afin de traiter de «L’histoire» de mon dernier livre Les Juifs du Québec : In Canada We Trust. Réflexion sur l’identité québécoise, car on m’avait proposé d’y prendre part afin que les questions qui sont  soulevées dans cet essai puissent être débattues. Après avoir brièvement exposé les grandes lignes du parcours de ce livre, aucun débat n’a pu cependant avoir lieu sur le sujet qui y est abordé. Comme le livre n'a suscité aucun débat non plus au sein de la communauté juive, cela me porte à réfléchir sur les susceptibilités existant en notre milieu lorsqu’il s’agit d’aborder certains sujets. (Texte intégral)
par Yves Archambault, Ancien conseiller en francisation, ministère de l'Immigration du Québec
Après une brève revue historique des politiques et orientations ministérielles en matière d’immigration et de francisation, je remets en question dans cet ouvrage un certain discours « diversitaire » ambiant au ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI). La valorisation de l’apport des minorités ethniques à la société québécoise entraîne la mise en sourdine du rôle fondamental de la société d’accueil francophone. Celle-ci devrait pourtant constituer le véritable pôle de convergence culturelle, au-delà des quelques « valeurs communes ». Voilà le véritable sens à donner à l’intégration à la majorité francophone, à ne pas confondre avec l’assimilation. (Texte intégral)
En condamnant publiquement et de façon unilatérale l’utilisation en classe du mot « nègre » par une enseignante de la Faculté des arts de l’Université d’Ottawa, et en suspendant celle-ci, non seulement le doyen Kevin Kee s’est attaqué à la liberté d’enseignement des professeurs des études supérieures sur son campus, mais il a aussi abusé d’un pouvoir de coercition qui va dans le sens contraire du savoir et de la diffusion des connaissances. (Texte intégral)
Dans le cadre d'une série d'articles sur les grandes personnalités qui ont fait avancer la cause de la tolérance au Canada, Tolerance.ca® présente Charles Taylor, philosophe montréalais de renommée internationale et lauréat en 2007 du prestigieux Templeton Prize. M. Taylor est le coprésident de la Commission de consultation sur les pratiques d'accommodements reliées aux différences culturelles, créée par le gouvernement Charest en février 2007. (Texte intégral)
Fondé en 2002 par Victor Teboul, Tolerance.ca a suscité de l'intérêt auprès de divers secteurs dont le monde de l'éducation. La revue éducative Le Factuel publiait un long entretien avec Victor Teboul dans son édition de printemps 2005.  

La création de Tolerance.ca® en 2002 a été motivée par la nécessité de sensibiliser la population, dans son ensemble, aux valeurs fondamentales qui nous caractérisent -et nous unissent- en tant que société démocratique. (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Directeur, Tolerance.ca®
Lire est toujours associé chez moi au plaisir des sens. Je me souviendrai toujours de mon professeur d'arabe qui n'ouvrait jamais un livre sans en contempler d'abord la couverture; il tournait ensuite la première page et semblait la caresser lorsqu'il l'aplanissait de sa main en s'apprêtant à nous la lire à haute voix. Il nous communiquait, par son geste, la jouissance que lui avait procurée le livre avant même de commencer sa lecture. « Une personne seule dans une chambre paraît toujours étrange, ce qui n'est pas le cas si elle est absorbée à lire », aimait-il nous dire. (Texte intégral)
par Bernard Bohbot, M.A., Histoire, UQAM
Les Amis canadiens de La Paix Maintenant pleurent la perte de leur cofondateur Frank Guttman, survenue le 26 août 2020. M. Guttman avait fondé la section montréalaise de l’organisation en 1982. Il y a  occupé le poste de coprésident national pendant 23 ans. (Texte intégral)
Chadia  Arab  avec Dames de fraises  contribue à dissiper le sens négatif de l'étrangeté et facilite en quelque sorte  l'appropriation de nouveaux codes  du vivre-ensemble. Porter un jean  est une fugue identitaire dénonciatrice des préjugés  et une rébellion contre  toute projection non distanciée assimilant  le statut de la femme aux tâches ménagères  et à la fabrication de la progéniture. On n'est plus dans ce schéma. Ces dames de fraises ont décidé de prendre leur destin en main  et  s'ouvrir sur  ce que cette migration  non choisie leur a  offerte, peu importe le prix de l’errance. (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Directeur, Tolerance.ca®
La crise d'Octobre 1970 commence avec l'enlèvement le 5 octobre 1970 de l'attaché commercial de Grande-Bretagne, James Richard Cross, par un groupuscule armé du Front de libération du Québec (FLQ). (Texte intégral)
par Jacques Légaré, Ph.d. en philosophie politique
Cacher sa peur sous le mot «prudence» ou «réserve» ou «respect des convictions» est une posture munichoise erronée envers l’extrémisme fasciste qui retarde l’affrontement tout en grandissant sa dureté. 

Pour avoir été conciliant avec Hitler lors de son procès en 1924, la République de Weimar signa sa perte 9 ans plus tard. Cette idée avait guidé Pierre Trudeau lors de la crise d’Octobre de 1970. Il gagna sa bataille.

La mollesse devant le fascisme l’encourage et le grandit. (Texte intégral)
Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge travaille à la coordination des efforts de secours et de rétablissement pour apporter de l’aide le plus rapidement possible aux personnes se trouvant dans les régions touchées par les explosions. Les sommes amassées permettront au Mouvement international de se préparer et de répondre aux besoins humanitaires au Liban, en lui donnant les moyens de prêter main-forte à la population maintenant et à mesure que la situation évoluera. (Texte intégral)
La Ville de Montréal accordera un montant de 10 000 $ au déploiement d'une brigade de sensibilisation et de vigilance dans l'arrondissement de Montréal-Nord. Cette initiative, pilotée par l'organisme à but non lucratif Hoodstock, vise à limiter les conséquences de la pandémie de la COVID-19 sur la population de Montréal-Nord, où une importante éclosion a été constatée. (Texte intégral)
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter
La tolérance
Israël : un premier ministre de la droite nationaliste remplace Netanyahu
par Victor Teboul, Ph.D.
Directeur, Tolerance.ca®
La Knesset, (le parlement israélien)  s'est prononcé dimanche 13 juin 2021 en faveur de la nouvelle coalition gouvernementale par 60 voix contre 59. Le premier ministre sortant Benjamin Netanyahu, au pouvoir depuis douze ans, assumera le poste de chef... (Texte intégral)
Le Musée Charlie Chaplin célèbre le 80e anniversaire du film Le Dictateur
CHAPLIN ET LE DICTATEUR 12 mars au 29 août 2021

A cette occasion, l’exposition temporaire “Chaplin et le Dictateur” présentera le mythique film sous l’angle socio-politique de l’époque.

Les évènements historiques et chapliniens de 1918 jusqu’à la sortie... (Texte intégral)
Brûlures d’immigration
Tu sais mon ami, et ça ne l’oublie jamais, que tu veuilles ou non, je suis français. Oui je fils d’immigré mais je suis français.  C’est une réalité et une vérité en même temps. Nous sommes une génération  qui... (Texte intégral)
Christiane-Marie Edom, autrice québécoise : « Le sentiment d’appartenance, ça commence à l’école primaire »
par Victor Teboul, Ph.D.
Directeur, Tolerance.ca®
Écrivaine d’origine guadeloupéenne, Christiane-Marie Edom est arrivée au Québec en 1966. Détentrice d’une maîtrise en éducation de l’Université de Montréal, Christiane-Marie Edom a eu une riche carrière de professeure à l’École Secondaire de Mortagne à Boucherville, en Montérégie, où... (Texte intégral)
Réponse au juge Blanchard. L’attachement à la diversité interculturelle serait-il moins marqué chez les francophones ?
par Victor Teboul, Ph.D.
Directeur, Tolerance.ca®
Je trouve choquante l’affirmation du juge Marc-André Blanchard, citée par Josée Legault dans sa chronique de mercredi 21 avril 2021 dans le Journal de Montréal, selon lequel l’attachement à la diversité interculturelle serait moins marqué chez les francophones que... (Texte intégral)
Algérie. À propos de la condamnation de Saïd Djabelkhir : la liberté commence où l’ignorance finit. Victor Hugo (Océan)
par Sami Bibi, maîtrise en sciences économiques, Université Laval, Québec et d’un doctorat de l'Université de Tunis
Saïd Djabelkhir, un chercheur et islamologue algérien, a été condamné hier, 22 avril 2021, à une peine honteuse et indigne de 3 ans de prison ferme. Il est accusé, par sept « avocats » et un « universitaire », d’avoir « offensé les préceptes... (Texte intégral)
La question ouïghoure. Unanimité à Ottawa sur le « génocide ouïghour » : véritable débat ou consentement fabriqué ?
par Paul Lavoie, Ph.D. Université Laval
Dans l’ouvrage Les Décisions absurdes 2 (Gallimard, 2012) qui a été populaire dans le milieu des affaires lors de sa parution, le sociologue français Christian Morel dit beaucoup de mal de l’unanimité qui est souvent considérée comme la meilleure façon de conclure... (Texte intégral)
Leila Lesbet : Mon combat en faveur de la laïcité
par Leila Lesbet, membre de l'Association québécoise des Nord-Africains pour la laïcité