Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.
Francophonie
Montréal / Paris– Le Prix littéraire France Québec 2020 est attribué à Michel Jean pour son roman Kukum publié au Québec aux Éditions Libre Expression et en France aux éditions Dépaysage. L’annonce est faite simultanément en France et au Québec par Jo Ann Champagne, la déléguée nationale du prix littéraire via la page Facebook du Prix littéraire France-Québec. « En entendant la nouvelle, une grande émotion m’a envahi et mes premières pensées sont allées à tous les anciens dont Kukum raconte l’histoire et bien sûr à Almanda, ma kukum qui emportait dans le bois des livres qu’elle lisait dans la tente à ses enfants. Qu’aurait-elle pensé de tout ça ?  (Texte intégral)
Tunis accueille les 9 et 10 décembre 2020 le Congrès de l’Association internationale des maires francophones (AIMF) qui comprendra un Colloque sur Ville et numérique, la réunion du Bureau de l’association ainsi que celle de l’Assemblée générale. 130 délégations de Maires et de partenaires internationaux venant de 33 pays d’Afrique, d’Amérique, d’Asie et d’Europe, participeront aux débats en présentiel ou à distance. Après une année marquée par les crises, cet événement est un symbole de la détermination des Maires à renforcer la solidarité et le dialogue des cultures à partir des territoires. Il marquera également la force du réseau AIMF en Afrique, plus particulièrement au Maghreb, pour faciliter les partenariats et les prises de position communes des Maires. (Texte intégral)
Le 12 février 2020, l’IEIM organise une conférence diplomatique sur la stratégie à adopter face aux changements profonds que vit le continent africain. Alors que le Québec développe actuellement une vision « Afrique » et souhaite miser sur ses avantages pour réussir sur un marché africain en plein développement, les récentes attaques terroristes au Burkina Faso et au Mali montrent que les défis de la stabilité et de la sécurité dans la région demeurent énormes, notamment en Afrique de l’Ouest. (Texte intégral)
Les écrits de Hela OUARDI relatifs aux traditions musulmanes traitant de la genèse de l’Islam dont le prophète Mohamed en est le messager, s’inscrivent dans la continuité de ce que Houria Abdelouahed a développé dans son ouvrage : Les femmes du prophète, sans oublier la démarche audacieuse que Fatima Mernissi a optée dans ses livres, en l’occurrence Le harem politique. (Texte intégral)
Le temps qu’il fait à Paris s’harmonise avec l’écriture et la lecture de ce texte. La grisaille synonyme de déception d’un paradis tant attendu coïncide avec la grisaille qui accompagne le rite de la lecture. Autrement dit, la temporalité de l’écriture va de pair avec celle de la lecture, sauf que l’ici et maintenant de la lecture exige la continuité de crainte de ne pas casser le rythme de l’assimilation et tomber dans l’oubli. Or la longévité de l’écriture impose d’autres cérémonies telles que le langage, l’imagination et la fiction nourrie par la métaphore.  (Texte intégral)
Lire Zabor, le dernier roman de Kamel Daoud (1), c’est en quelque sorte  reporter la notion de l’écriture telle que l’auteur l’a annoncé au début de son roman jusqu’à ce que  la fiction se déploie et  l’imagination s’éclate devant  ce flux  métaphorique où la calligraphie essaye de prendre le dessus  afin que le corps, à son tour, esquive l’éphémère. Zabor est donc  un délire  conscient dont la portée questionne la métaphysique et inverse le sens de la légende.  Au début, c’était la question dont  la doxa, happée par la ruse de l’histoire, n’a jamais saisi le contexte.  A qui tu racontes ton Zabor, Daoud ? (Texte intégral)
Voici un texte qui se réfère aux contes hagiographiques pour interpréter des faits historiques dont la femme était non seulement l’objet d’inégalité, mais aussi un symbole de rébellion contre la complicité de la terre avec le céleste. S’agit-il d’un roman ou d’un essai ? (Texte intégral)
«Non, monsieur le CRS, je ne veux pas transformer ta putain de cathédrale en mosquée, rien à foutre de tous les lieux de culte, église, synagogue, mosquée ou temple de Bouddha. Je suis venu ici juste pour des études, cinéma ou littérature, je ne sais pas encore. Sûrement littérature, littérature française. Et pour tout te dire, j'ai déjà effeuillé une à une les Fleurs du mal lors de nuits nuptiales exquises et torrides, séjourné en enfer toute une saison, pleuré quand la pauvre Emma s'est donné la mort... Je connais sur le bout des doigts mes classiques. Je te récite si tu veux du Lautréamont, du Rimbaud, du Breton et je ne sais quoi encore. Je suis imprégné jusqu'à la moelle d'idées humanistes. Voltaire, Saint-Simon et Rousseau sont des potes. Je te raconte si ça ne t'ennuie pas, épisode par épisode, la belle Histoire de France, de Clovis à nos jours. Tu m'écoutes, monsieur le CRS, tu m'écoutes ? Je suis "intégrable" illico, ne pose aucun problème particulier... » – Extrait, Le Ciel, Hassan II et maman France. (Texte intégral)
Vincent Descombes, Les embarras de l’identité, nrf essais, Gallimard 2013Le concept d’identité est plus complexe qu’on l’imagine. Sa complexité est due à son renoncement d’être arrêté dans une seule définition, ni même à une formule d’ordre logique ou formelle qui refuse à son tour de s’aligner sur le concret. D’autant plus que ce concept, malgré la richesse sémantique et conceptuelle avec laquelle on essaye de le développer, de par sa reconstruction inachevée échappe au fini, réclame d’autres composantes qui ne sont pas prises en compte dans une telle définition ou analyse.  (Texte intégral)
Tout le monde y compris les responsables politiques s’accorde à dire que le système éducatif est défaillant. Pourtant tout le monde y compris les intellectuels, les acteurs associatifs, les syndicats et les enseignants, n’ont pas pu apporter de réponses globales pour remédier à cette situation. (Texte intégral)
12 Suiv.>>

Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter