Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.
Enhaili, Aziz
Par Aziz Enhaili
Collaborateur
Aziz Enhaili est spécialiste du Moyen-Orient, de l’islam et de politique étrangère. Il est contributeur irrégulier au volet «voisinage» du groupe Europe2020. Il s’agit d’une unité européenne dédiée à la recherche dans le domaine de prospective internationale. Il  a contribué à trois ouvrages collectifs dirigés par Barry Rubin : Political Islam (Londres: Routledge, 2006) et A Guide to Islamist Movements (New York: M.E. Sharpe, 2010) ainsi qu’à la publication : Pluralisme, Modernité et Monde Arabe, dirigée par Marie-Hélène Parizeau et Soheil Kash (Presses de l’Université Laval, 2001), en signant le chapitre «Pluralisme et islamisme au Maghreb. Le cas du Maroc». 
Articles de cette chronique

D'autres articles du même chroniqueur sont disponibles dans la version anglaise de notre site. Veuillez cliquer ici pour les consulter.

par Aziz Enhaili, Collaborateur, membre de Tolerance.ca®
Depuis le retrait des États-Unis de l'accord nucléaire avec l'Iran, les tensions entre ces deux pays n'ont cessé de s'exacerber. L'élimination par les Américains du puissant général Qassem Soleimani rendra la situation encore plus explosive. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Collaborateur, membre de Tolerance.ca®
Après 40 jours d'une campagne fédérale très serrée, le verdict des électeurs est tombé. Sans appel! Il a également montré la division du pays. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Collaborateur, membre de Tolerance.ca®
Plus une campagne électorale est serrée, davantage chaque vote compte. La campagne fédérale canadienne de cette année en est une illustration. La crainte est de voir l'appel d'un ancien président américain en faveur d'un second mandat libéral influencer le vote le 21 octobre prochain. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Collaborateur, membre de Tolerance.ca®
Au cours d'une campagne électorale, tout peut arriver et n'importe quel développement peut la faire dérailler, du moins forcer la revue de la stratégie choisie. La campagne fédérale de cette année ne sort pas de ce cadre. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Collaborateur, membre de Tolerance.ca®
Le président américain suscite la controverse en Grande-Bretagne. La veille de sa visite d'État de trois jours dans ce pays, il a insulté une des belles-filles de la reine Elisabeth II et le maire de Londres et s'est ingéré avec ses gros sabots dans le débat sur le #Brexit. Aux côtés de la chef conservatrice du gouvernement, il a aujourd'hui déclaré refuser de rencontrer le chef de l'opposition travailliste, Jeremy Corbyn. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Collaborateur, membre de Tolerance.ca®
Une vague bleue en Alberta. Les conservateurs reviennent au pouvoir. Le gouvernement néodémocrate de Rachel Notley est défait après un seul mandat. Cette issue est une victoire personnelle pour le chef conservateur Kenney. Celui-ci a bien su mettre à profit la colère des Albertains pour prendre le pouvoir. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Collaborateur, membre de Tolerance.ca®
Des politiques irréfléchies, des décisions hasardeuses et l'absence de toute vision stratégique chez l'homme fort de Riyad ont mené son pays à plusieurs revers stratégiques dans la région. Sans parler d'une image à l'international qui n'a jamais été aussi dégradée. Face à la menace d'un adversaire iranien aux ambitions régionales hégémoniques, Mohamed Ben Salman a besoin de montrer que son pays est loin d'être isolé dans son voisinage et qu'il a toujours des alliés sur qui il peut compter en cas de besoin... (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Collaborateur, membre de Tolerance.ca®
Les conclusions du Rapport Mueller sur les allégations de collusion entre l'équipe de campagne du candidat républicain Donald J. Trump et des proches du maître du Kremlin étaient attendues avec impatience aux États-Unis et en Russie. Même s'ils ne sont pas accusés de collusion, ils ne sont pas exonérés. Ces conclusions sont une douche froide pour les adversaires démocrates du locataire de la Maison-Blanche. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Collaborateur, membre de Tolerance.ca®
Le président américain Donald J. Trump a pris plusieurs décisions favorables à Israël et à son puissant lobby aux États-Unis. La reconnaissance de la souveraineté israélienne sur le territoire syrien occupé des hauteurs du Golan en fait partie (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Collaborateur, membre de Tolerance.ca®
Le premier ministre israélien rêvait depuis longtemps de voir un jour les États-Unis reconnaître l'annexion illégale des hauteurs du Golan syrien à son État. Contrairement à tous ses prédécesseurs, Donald J. Trump a réalisé son rêve. En contrepartie, Benyamin Netanyahou a inauguré sur les lieux une colonie portant le nom du président américain. (Texte intégral)
12 3 4 5 6 7 8 9 10 Suiv.>>

Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter