Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.
Observatoire des droits humains
samedi 24 février 2024
Lorsque l'occupation russe de Boutcha au début de l'invasion de grande ampleur de l'Ukraine par la Russie, a pris fin en mars 2022, des destructions massives et des atrocités ont été révélées et une commission des Nations Unies a conclu que des crimes de guerre avaient été commis à l'encontre de la population civile. (Texte intégral)
par Amnesty International
En réaction aux informations selon lesquelles la mère d’Alexeï Navalny a appris que le corps de son fils ne lui serait remis que pour organiser un enterrement secret, Agnès Callamard, la secrétaire générale d’Amnesty International, a déclaré : « Il est évident que les autorités russes cherchent ainsi à aggraver la souffrance d’une mère déjà endeuillée en […] The post Russie. Les autorités doivent remettre le corps d’Alexeï Navalny à ses proches et permettre une enquête indépendante sur les causes de sa mort appeared first on Amnesty International. ]]> (Texte intégral)
vendredi 23 février 2024
Les forces militaires rivales qui s'affrontent depuis des mois au Soudan ont commis des exactions qui peuvent être assimilées à des crimes de guerre, notamment des attaques aveugles contre des sites civils tels que des hôpitaux, des marchés et même des camps de déplacés, a indiqué vendredi le Bureau des droits de l’homme de l’ONU. (Texte intégral)
vendredi 23 février 2024
Depuis deux ans, et dix ans après l’annexion illégale par la Russie de la République autonome de Crimée et de la ville de Sébastopol, « la guerre en Ukraine demeure une plaie ouverte au cœur de l’Europe », a déclaré vendredi le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres. (Texte intégral)
vendredi 23 février 2024
Le chef des droits de l’homme de l’ONU a lancé vendredi un appel pour que les auteurs de graves violations des droits humains commises par toutes les parties à Gaza, en Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est, et en Israël, rendent des comptes. (Texte intégral)
par Amnesty International
Les autorités tunisiennes doivent libérer immédiatement et sans condition six opposants politiques détenus arbitrairement depuis un an et faisant l’objet d’accusations infondées de « complot contre la sûreté de l’État » en raison de leur opposition politique présumée et pour avoir exercé leur droit à la liberté de réunion, a déclaré Amnesty International. En janvier 2024, la […] The post Tunisie. Les opposants détenus arbitrairement depuis un an doivent être libérés et les charges retenues contre eux abandonnées appeared first on Amnesty International. ]]> (Texte intégral)
vendredi 23 février 2024
L’est de la République démocratique du Congo (RDC) s’enfonce dans une crise humanitaire toujours plus alarmante, ont alerté vendredi des agences des Nations Unies, demandant une action pour protéger les enfants et un accès humanitaire sans entrave dans l’est de ce pays de la région des Grands Lacs. (Texte intégral)
vendredi 23 février 2024
Au cours des deux dernières années, les enfants des régions ukrainiennes situées sur la ligne de front ont dû passer jusqu’à 5.000 heures - soit l’équivalent de près de sept mois - à s’abriter sous terre, a indiqué vendredi une agence des Nations Unies, relevant que les trois quarts des enfants et des jeunes âgés de 14 à 34 ans ont récemment déclaré avoir besoin d’un soutien psychologique. (Texte intégral)
par James Horncastle, Assistant Professor and Edward and Emily McWhinney Professor in International Relations, Simon Fraser University
Jack Adam MacLennan, Associate Professor of International Relations and National Security Studies and Graduate Program Director for National Security Studies, Park University
Les successeurs de Navalny sont les mieux placés pour poursuivre le combat pour la Russie. Mais ils ne réussiront que si la cause de Navalny n’est pas perçue comme ancrée dans les idéaux occidentaux.La Conversation (Texte intégral)
par Pierre-Emmanuel Farret
Sajini Wickramasinghe, défenseur des droits de l'homme, analyse le projet de loi britannique sur la cybersécurité afin d'expliquer comment certaines préoccupations sérieuses contenues dans le projet de loi sri-lankais imminent peuvent être abordées et traitées. (Texte intégral)
<<Préc.6 7 8 9 10 1112 13 14 15 Suiv.>>

Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter