Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.
Bloc-Notes de Victor Teboul
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Après plus de 40 ans à la barre de l'émission radiophonique «Par 4 chemins», Jacques Languirand a été suspendu mardi 15 août 2011 par la direction de la radio de Radio-Canada. Ses propos qualifiés de «particulièrement injurieux» tenus la veille à l'occasion du lancement de la programmation automne-hiver de la Première chaîne ont offensé notre Société d'État qui le punit telle une maîtresse d'école des années duplessistes. (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Gilles Duceppe ne sera donc pas chroniqueur à la première chaîne de la radio de Radio-Canada, comme l'avait annoncé la Société d'État, à grands renforts de publicité. (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Dans le cadre d’un entretien à Radio Ville-Marie, à l’occasion de la parution de «Bienvenue chez Monsieur B. !» (L'Harmattan, Paris), M. Aziz Fares m'a donné l'occasion de répondre à plusieurs questions touchant le contexte de mon dernier roman ainsi que la place qu'occupent dans notre société, les milieux officiels. Qu'ils soient juifs, musulmans ou autres. (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Un autre cas similaire à celui que je signalais dans mon dernier Bloc-Notes vient de se produire. On lit ce matin dans La Presse qu’un homme faussement accusé d’agression sexuelle a été acquitté par le juge Salvatore Mascia, le 13 mai 2011.
  (Texte intégral)

par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
See also/Voir aussi : Mordecai Richler, an attentive reader of my essay Mythe et images du Juif au Québec
 

Voir le nouvel essai de Victor Teboul : «Les Juifs du Québec : In Canada We Trust. Réflexion sur l'identité québécoise», en cliquant ICI

See also : About my latest essay 

Au Québec, près de vingt après sa mort, Mordecai Richler continue encore de déranger. Alors qu’un film adapté de son roman, Barney’s version, a été accueilli favorablement par les critiques, et qu’on lui a consacré un nouveau documentaire et une biographie (en anglais, remarquez bien), une polémique a agité en 2010 les milieux culturels et municipaux montréalais. Une vieille garde nationaliste s’opposait à ce qu’on honore sa mémoire en donnant son nom à une artère dans le quartier du Plateau où il avait vécu prétextant que Richler avait fait injure à la nation québécoise en qualifiant les Canadiennes françaises de truies reproductrices. 
  (Texte intégral)

par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
En ce qui touche la responsabilité qui incombe aux nouveaux médias, nous sommes plusieurs à nous plaindre d’Internet et de Facebook, et de nous préoccuper de l'utilisation de nos informations personnelles, mais que dire des médias traditionnels ? (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Un mémoire de maîtrise déposé à l’Université de Toronto a soulevé l’ire du Congrès juif canadien en Ontario. Le mémoire soutient que les Juifs exploitent une identité victimaire et bénéficient de privilèges en exploitant les atrocités commises lors de la Shoah. (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
L’émission Tout le monde en parle du dimanche 10 octobre 2010, diffusée à Radio-Canada, a servi, comme il se doit, d’exutoire, à Jean-François Lisée qui, en bon défenseur de l'honneur de la nation, a pu donner le coup de grâce, tant attendu par la foule, au journaliste anglophone, Martin Patriquin, voué aux gémonies pour avoir osé critiquer le Québec dans le Maclean’s. (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Le Parlement canadien a cédé aux pressions du parti sécessionniste, Bloc Québécois, qui siège à la Chambre des communes du Canada, et a adopté unanimement, le 29 septembre 2010, une motion condamnant le magazine Maclean’s qui a osé critiquer le Québec. (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Le Maclean’s, revue à grand tirage du Canada anglais, ose critiquer le Québec et le qualifier de «Province la plus corrompue du Canada», en page couverture de son numéro daté 4 octobre 2010, et les élites unanimement– en particulier les journalistes et les politiciens de tous bords – ne manquent pas de monter aux barricades pour dénoncer le messager. On se croirait dans un épisode des caricatures de Mahomet, version québécoise. (Texte intégral)
<<Préc.1 2 3 4 5 6 78 9 10 Suiv.>>

Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter