Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.
Bloc-Notes de Victor Teboul
Par Victor Teboul
Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Victor Teboul est écrivain et le directeur-fondateur du magazine en ligne Tolerance.ca ®, fondé en 2002 afin de promouvoir un discours critique sur la tolérance et la diversité. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont des romans et des essais, et de nombreux articles. Il a été membre du jury des Prix littéraires du Gouverneur général du Canada pour la catégorie Essai  ainsi que du Jury du Conseil des arts pour l'attribution des bourses d'écrivains dans la même catégorie.

Voir le nouvel essai de Victor Teboul : Les Juifs du Québec : In Canada We Trust. Réflexion sur l'identité québécoise


Pour consulter les oeuvres de Victor Teboul, veuillez cliquer ICI.

(Crédit photo : Laforest et Sabourin, photographie)

Pour voir l'émission que Second Regard de Radio-Canada a consacrée à Victor Teboul, veuillez cliquer ICI

Il est l'auteur notamment du roman Bienvenue chez Monsieur B. !  (L'Harmattan, Paris) dont l'action se déroule dans les coulisses du pouvoir juif de Montréal. 

Les ouvrages de Victor Teboul sont disponibles en librairie ainsi que sur le site personnel de l'auteur. 

Auteur de plusieurs séries radiophoniques diffusées sur la chaîne culturelle de Radio-Canada, Victor Teboul a été professeur de lettres dans un collège, au nord de Montréal, et a enseigné l'histoire à l'Université du Québec à Montréal. Il a été membre du Conseil supérieur de l'éducation et du Conseil de presse du Québec.

Parmi ses diplômes universitaires, Victor Teboul détient un doctorat en lettres de l'Université de Montréal.

Il est le président de Tolerance.ca® Inc qui publie le webzine Tolerance.ca®.  

Pour plus d'informations sur Victor Teboul, veuillez cliquer sur : www.victorteboul.com

Veuillez cliquez sur l'image pour voir la 2e photo - Victor Teboul à l'exposition, «Je lis Montréal», sur les écrivains de Montréal, dans le cadre de Montréal, capitale mondiale du livre, été 2005. Photo © L. Labissonnière.
 
Articles de cette chronique

D'autres articles du même chroniqueur sont disponibles dans la version anglaise de notre site. Veuillez cliquer ici pour les consulter.

par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Montréal - Dans l'émission Infoman de fin d'année de Radio-Canada, diffusée le 31 décembre 2006 et reprise le lendemain, l'animateur, Jean-René Dufort, se pense drôle en interviewant sur un ton badin le représentant d'une organisation qui prône la destruction d'Israël. Dufort, qui jouit d'une heure de grande écoute (son émission est diffusée le samedi en début de soirée), fait le pitre et, sauf en de très rares exceptions, tout le monde se prête à son jeu, y compris nos politiciens. Sauf que certains messages ne manquent pas de «passer», notamment que le Hezbollah et ses représentants sont des enfants de choeur, comparés aux «méchants» Israéliens. Comme d'habitude, nos médias francophones québécois n'osent pas critiquer ce qui est censé être de l'humour, à fortiori lorsque cet humour semble susciter l'adhésion du grand nombre. (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Http://www.urbanphoto.net/blog/
Montréal - L'avenue du Parc, une grande artère de Montréal, doit changer de nom pour commémorer le souvenir de l'ancien premier ministre du Québec, Robert Bourassa, décédé il y a dix ans. Le nom de l'avenue du Parc est pourtant très important pour quiconque connaît l'histoire de la commuanuté grecque de Montréal. Tolerance.ca a interrogé un historien de la communauté hellénique du Québec.  (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
L’Aga Khan a reçu la semaine dernière une «contribution» de 30 millions de dollars du gouvernement canadien afin d’installer à Ottawa un Centre mondial sur le pluralisme, mais aucun parti de l’opposition n’a jugé utile de poser des questions sur la pertinence d’accorder cette belle petite somme à une des personnalités les plus riches de la planète. Il est vrai que l’Aga Khan s’est engagé à fournir une somme équivalente afin de promouvoir les valeurs, politiques et pratiques pluralistes. (Texte intégral)
<<  Préc.   1 2 3 4 5 6 7 [8]     

Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter