Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Nègre, Négritude et Judéité

par
Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Partagez cet article
Léopold S. Senghor en 1981 - image Wikipedia

Aux nouvelles françaises d’hier soir, diffusées sur TV5, le 24 février 2021,on a pu voir et écouter un reportage sur la «cancel culture», dans lequel on a évoqué la situation qu’on a fait subir à Mme Verushka Lieutenant-Duval à l’Université d’Ottawa pour l’emploi du mot banni par nos militants locaux. Contrairement à nos médias qui craignent d’utiliser ce mot et ne le désignent que par « le mot en N », la journaliste française a bien employé le mot « Nègre », dans un pays où les Noirs sont des citoyens français et où ils sont bien plus nombreux qu’au Québec.

Je n’ai pas vu ni lu de protestations contre la journaliste de TV5.

Devant toute cette histoire, j’ai pensé au mot Négritude et à la connotation positive qu’il contient. Je me suis demandé si les chroniqueurs, qui se qualifient de militants de la cause des Noirs et ont des plateformes dans nos grands médias québécois, connaissent les écrits et les actions de Léopold S. Senghor, qui a abondamment écrit sur ce sujet, notamment dans un texte paru en février 1967 dans la revue québécoise Études françaises de l’Université de Montréal, intitulé « Qu'est-ce que la négritude ? ».

La «négritude n'a pas été tout de suite comprise. On l'a identifiée à un racisme, à un complexe d'infériorité, alors qu'elle n'est rien autre qu'une volonté d'être soi-même pour s'épanouir», écrivait-il.

 

Albert Memmi en 1982.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour moi, le concept de Négritude peut très bien se comparer à celui de Judéité, forgé par l’essayiste juif tunisien, Albert Memmi, lequel, comme Senghor, s’identifiait aux peuples victimes d’injustice et de racisme et luttait en soldarité avec eux pour leur libération.

Poète et homme politique, Senghor fut président de la République du Sénégal et le premier Africain à siéger à l'Académie française.

Albert Memmi est l'auteur notamment du Portrait du colonisé, dont la première parution date de 1957.

 

 

 

 

 

 

Notes

Pour le reportage diffusé aux nouvelles françaises, prière de suivre le lien ci-dessous. Le mot banni en Amérique du Nord est prononcé à 24 minutes 50.

https://www.tv5unis.ca/videos/journal-de-france-2/episodes/74568 

Léopold Senghor, Qu'est-ce que la négritude ?

25 février 2021

 



Réagissez à cet article !

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Votre nom :
Courriel
Titre :
Message :
Analyses et Opinions
Cet article fait partie de

Bloc-Notes de Victor Teboul
par Victor Teboul

Victor Teboul est écrivain et le directeur-fondateur du magazine en ligne Tolerance.ca ®, fondé en 2002 afin de promouvoir un discours critique sur la tolérance et la diversité. 

Pour le dernier essai de Victor Teboul, cliquez sur : Les...
(Lire la suite)

Lisez les autres articles de Victor Teboul
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter