Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.
Entrevues réalisées par Victor Teboul
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Image UQAM IREF
Médecin, traductrice, sociologue et écrivaine, Andrée Yanacopoulo a été la compagne d’Hubert Aquin. Écrivain culte du nationalisme québécois, Aquin s’est pourtant donné la mort quelques mois après la prise du pouvoir par le Parti québécois, la formation indépendantiste fondée par René Lévesque.

Retour sur une figure légendaire, telle que vue par Andrée Yanacopoulo. (Texte intégral)

par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Députée de la circonscription de Sherbrooke, Christine Labrie est une jeune trentenaire élue sous la bannière de Québec Solidaire aux élections d’octobre 2018. Deuxième groupe d’opposition, qui a réussi à reléguer au troisième rang l’ancienne garde nationaliste, représentée par le Parti Québécois, Québec Solidaire exerce une forte attraction auprès de la jeunesse québécoise. Il aurait formé un gouvernement minoritaire, si les jeunes avaient décidé du sort des élections, selon une simulation électorale organisée dans les écoles et les organismes de jeunesse par le Directeur général des élections du Québec.   (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Docteur en philosophie et lettres de l’Université libre de Bruxelles, Marc Angenot est spécialiste de l’histoire des idées. Professeur à l’Université McGill depuis 1967, il a reçu en 2005 le prestigieux Prix du Québec Léon-Gérin pour l’ensemble de son œuvre. Chercheur infatigable, auteur de plus de 75 livres, il est depuis 2013 professeur émérite de l’Université McGill.

Il publie cette année Histoire de l’oubli dans lequel il examine en profondeur les rapports entre histoire et mémoire. Nous avons soulevé avec lui plusieurs aspects de ce sujet alors que les sociétés occidentales sont aujourd’hui confrontées plus que jamais à la diversité des mémoires. (Texte intégral)

par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Fils d’une Québécoise francophone de souche et d’un Québécois originaire de Trinidad, le député Christopher Skeete de la Coalition Avenir Québec (CAQ) incarne parfaitement la diversité de la société québécoise. De langue maternelle française, Skeete a suivi ses études dans des établissements anglophones, d’abord au collège Vanier et ensuite à l’Université Concordia où il a obtenu sa licence en sciences politiques. Élu lors des élections québécoises de 2018, avec une confortable majorité, dans la circonscription de Sainte-Rose qui compte une population majoritairement francophone, Skeete s’est vu confier la tâche par le gouvernement Legault d'être à l'écoute des  anglophones du Québec et de répondre à leurs besoins, compte tenu de leur faible représentation au sein de la députation gouvernementale. (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Nous souhaitons à Tolerance.ca engager un débat sur l’avenir des médias traditionnels, au-delà des préoccupations de leur financement. Le journalisme libre et indépendant étant un pilier de la démocratie, il importe de tenir compte aussi du fait que les nouveaux médias – ou ceux qu’on appelle les géants du Web – ont contribué à démocratiser considérablement l’information, un secteur qui a souvent  été le domaine privilégié des élites. À Tolerance.ca, on pourrait en témoigner car nous avons abordé, dès les débuts de la mise en ligne du site, des sujets considérés sensibles par les grands médias, notamment en ce qui touche la place des minorités au sein de la société québécoise. (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Nous souhaitons à Tolerance.ca engager un débat sur l’avenir des médias traditionnels, au-delà des préoccupations de leur financement. Le journalisme libre et indépendant étant un pilier de la démocratie, il importe de tenir compte aussi du fait que les nouveaux médias – ou ceux qu’on appelle les géants du Web – ont contribué à démocratiser considérablement l’information, un secteur qui a souvent  été le domaine privilégié des élites. À Tolerance.ca, on pourrait en témoigner, car nous avons abordé, dès les débuts de la mise en ligne du site, des sujets considérés sensibles par les grands médias, notamment en ce qui touche la place des minorités au sein de la société québécoise. (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Rassemblement de solidarité avec la communauté musulmane dans l'arrondissement de Parc-Extension, lundi 30 janvier 2017. Image : Wikipedia.
La tuerie qui a fait six morts et de nombreux blessés, survenue le 29 janvier 2017 à la mosquée du Centre culturel islamique, situé dans l’arrondissement de Sainte-Foy, à Québec, a suscité, comme on le sait, des manifestations de solidarité de masse avec les communautés musulmanes à travers le Québec. Des milliers de Québécoises et de Québécois ont tenu à exprimer leur amour envers leurs concitoyens de confession musulmane et leur rejet de la violence. Cet incident a d’autant plus affecté la conscience des Québécois que ces derniers sont reconnus pour leur caractère pacifique et leur opposition historique aux guerres. (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Image : Assemblée nationale du Québec.
La tuerie survenue le 29 janvier 2017 à la mosquée du Centre culturel islamique de Québec, qui a fait six morts et de nombreux blessés, a bouleversé la société québécoise et a suscité des manifestations de solidarité de masse avec les communautés musulmanes à travers le Québec. Des milliers de Québécoises et de Québécois ont tenu à exprimer leur amour envers leurs concitoyens de confession musulmane et leur rejet de la violence. Cet incident tragique a aussi provoqué de profondes remises en question quant aux comportements à adopter vis-à-vis des Québécois de confession musulmane. Plusieurs s’interrogent sur le degré de tolérance des Québécois, alors que d’autres se demandent dans quelle mesure on peut critiquer la religion musulmane, sans inciter à la haine.  (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Max et Monique Nemni sont les auteurs d’une biographie magistrale, en deux tomes, de Pierre Elliott Trudeau, l’ancien premier ministre du Canada, décédé en l’an 2000. Quoi que disent à son sujet ses détracteurs, Pierre Trudeau a marqué de ses idées l’évolution récente du Canada, autant sur le plan des mœurs – il légalisa le divorce, décriminalisera l’avortement et l’homosexualité – que sur le plan des affaires étrangères. Trudeau établira, en effet, des relations diplomatiques avec la Chine communiste en 1970, et, en 1976, il fera à Cuba une des premières visites officielles d’un chef d'État occidental, défiant ainsi la politique américaine qui imposa un embargo sur l’île. (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Eentrevue de Cheikh Omar Koné. Une certaine islamophobie, due à une méconnaissance, constitue l’obstacle majeur que doivent affronter aujourd’hui les musulmans en Occident. (Texte intégral)
12 3 Suiv.>>

Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter