Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.
La Chronique du rédacteur en chef
Par Aziz Enhaili
Rédacteur en chef, Tolerance.ca
Aziz Enhaili est spécialiste du Moyen-Orient, de l’islam et de politique étrangère. Il est contributeur irrégulier au volet «voisinage» du groupe Europe2020. Il s’agit d’une unité européenne dédiée à la recherche dans le domaine de prospective internationale. Il  a contribué à trois ouvrages collectifs dirigés par Barry Rubin : Political Islam (Londres: Routledge, 2006) et A Guide to Islamist Movements (New York: M.E. Sharpe, 2010) ainsi qu’à la publication : Pluralisme, Modernité et Monde Arabe, dirigée par Marie-Hélène Parizeau et Soheil Kash (Presses de l’Université Laval, 2001), en signant le chapitre «Pluralisme et islamisme au Maghreb. Le cas du Maroc». 
Articles de cette chronique
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Depuis sa réélection controversée le 12 juin dernier, le président iranien n’a cessé d’alimenter la contestation interne et la controverse internationale. Ses propos controversés sur Israël et la Shoah chez lui comme à la barre de l’Assemblée générale des Nations unies servent notamment à renforcer les ambitions régionales de son pays. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Gilad Shalit est un soldat israélien enlevé en 2006 en territoire israélien non loin de la bande de Gaza par des combattants du Hamas et gardé depuis en captivité. Différentes tentatives ont échoué à ce jour à le rendre à sa famille libre. Le mouvement islamiste palestinien et le gouvernement israélien devraient s’entendre sur une monnaie d’échange pour clore cette tragédie humaine. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Le 29 novembre, une majorité de citoyens suisses (57,5%) ont adopté l’initiative populaire de la droite populiste préconisant d'inscrire dans la Constitution l'interdiction de construire des minarets islamiques. Au lieu de se contenter de condamner sans appel cette décision populaire et de l’assimiler au racisme et à l’intolérance, les musulmans suisses et du monde devraient y voir plutôt un symptôme d’un sentiment profond d’inquiétude diffuse de la part des peuples européens face au devenir de l’islam sur le vieux continent. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Le 19 novembre dernier, de nombreux convives de marque afghans et étrangers ont assisté à l’investiture de Hamid Karzaï comme président de la République islamique d’Afghanistan. C’est dire l’importance de l’enjeu afghan pour la «communauté internationale» et les défis herculéens que devra rapidement relever celui qui a préféré (ces dernières années) gérer son pays comme un chef de tribu à partir de son palais des Roses. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Loin des desseins grandioses des débuts que certains rêvaient pour le pays des Roses aux lendemains de la chute du régime Taliban, les Américains poursuivent ici des objectifs liés à la seule sécurité nationale de leur pays. Réalisme oblige. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Après plusieurs mois de blocage, le Premier ministre libanais désigné, Saâd Hariri, a finalement annoncé (le lundi 9 novembre) la formation de son gouvernement «d’union nationale». (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Contre toute attente, Hamid Karzaï (président afghan sortant) est déclaré «élu» par la commission électorale de son pays. À défaut de la sanction populaire d’un vote honnête et régulier, la légitimité du pouvoir afghan est plus que jamais fragilisée. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
La question du Cachemire représente depuis la partition de l’Empire des Indes (1947) une pomme de discorde entre l’Inde et le Pakistan. Deux puissances nucléaires qui se sont affrontés à quatre reprises. Pour mener leur guerre à basse intensité contre le puissant voisin indien, les militaires pakistanais se sont toujours servis des jihadistes. Au péril de l’État pakistanais lui-même. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Hamid Karzaï est largement contesté dans son pays. Ses détracteurs lui reprochent l’inefficacité de son gouvernement et sa corruption. Même lui l’a reconnu candidement dans une entrevue accordée récemment à un magazine français.  En huit ans de pouvoir, il n’a réussi ni à apporter la paix et la prospérité à son pays ni à protéger son peuple des coups meurtriers des insurgés talibans et des «bavures» des forces de l’Otan. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Le 25 octobre 2009, la Tunisie tiendra son cinquième «élection» présidentielle depuis le coup d’État «médical» du général Zine el-Abidine Ben Ali (1987). (Texte intégral)
<<  Préc.   28 29 30 31 32 [33] 34 35 36 37    Suiv.  >>

Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter