Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.
Actualités Internationales
par Christian Agbobli, Ph.D., Professeur, Université du Québec à Montréal, membre de Tolerance.ca®
Peu de gens, y compris l’auteur de ces lignes, avaient cru dans les possibilités de Barack Obama de devenir président des États-Unis d’Amérique. Les raisons du doute étaient nombreuses : L’Amérique est-elle prête à élire un président noir ? Peut-il avoir le dessus sur le clan Clinton? A-t-il assez d’expérience? Va-t-on le tuer ?  (Texte intégral)
Le génocide rwandais, les successifs massacres burundais, la crise kenyane ou celle du Darfour. Voilà quelques-uns des foyers de tension que les experts, journalistes et autres observateurs occidentaux ont tôt fait d’appeler «ethniques». Au moment où j’écris ces lignes, les résultats des élections présidentielles du Zimbabwe, tenues le 29 mars 2008, n’ont toujours pas été prononcés. Robert Mugabe s’accroche. Morgan Tsvangirai et l’opposition ne concèdent pas. Pendant ce temps, un cargo d’armes destinées au Zimbabwe vient de recevoir l’autorisation de Luanda d’accoster. (Texte intégral)
par Julio BURDMAN 

BUENOS AIRES - Constitutionnellement, le président argentin Nestor Kirchner, péroniste de gauche élu en 2003, pourrait briguer sa propre succession à l'élection présidentielle du 28 octobre prochain, mais il soutient la candidature de sa femme, la sénatrice Cristina Fernandez de Kirchner. Parfois surnommée la Hillary (Clinton) argentine, Cristina, 54 ans, caracole en tête des sondages avec quelque 50% des intentions de vote. Son élection étant probable, les analystes tentent de décoder l'inconnue qu'est encore son profil politique international. (Texte intégral)

par Piotr Romanov

Depuis des mois déjà, Cuba est privé de son commandante, tel un navire à la dérive sans capitaine sur le pont: Fidel convalescent communique encore avec son peuple par messages. La maladie a obligé le président cubain à céder l'intérim à son frère Raul, ministre de la Défense. Quoi qu'il en soit, Raul Castro n'est pas un homme public. Ce n'est ni un politique ni un tribun, mais seulement un fonctionnaire d'Etat de très haut rang. Qui plus est, sa cote de popularité n'est pas comparable à celle de son frère Fidel. Force est de reconnaître que les Cubains n'ont pas l'habitude de vivre sans chef. (Texte intégral)

par Marianna Belenkaïa 

Peut-il y avoir un second Holocauste dans le monde, et particulièrement en Russie? Cette question est le leitmotiv du Marathon de commémoration des 6 millions de Juifs victimes du nazisme et des héros de la Résistance qui s'est tenu à Moscou. (Texte intégral)

Pour l'ensemble des pays de l'Union européenne (UE), la hausse du nombre d'immigrés en 2006 estimée par Eurostat (Office statistique des Communautés Européennes) se chiffre à 1.422.600 et quasi la moitié (636.000, soit 44,7%) de ce solde migratoire global correspond à la seule Espagne. (Texte intégral)
par Stephen Kaufman

À l'issue de leurs entretiens avec la secrétaire d'État américaine, Mme Condoleezza Rice, le premier ministre israélien, M. Ehoud Olmert, et le président de l'Autorité palestinienne, M. Mahmoud Abbas, ont fait part de leur décision de tenir des réunions bimensuelles régulières au cours desquelles ils s'attaqueraient aux dossiers immédiats et aborderaient en même temps l'horizon politique à long terme qui devrait aboutir à la création d'un État palestinien. (Texte intégral)

Un déséquilibre démographique entre les hommes et les femmes en Inde et en Chine est causé principalement par l’avortement de millions de foetus de sexe féminin. Contrairement à la situation dans la plupart des pays du monde, les petites filles sont minoritaires en Inde. On y compte en moyenne 1 000 petits garçons pour 930 petites filles. La raison, selon les experts locaux, est que les familles préfèrent les garçons pour perpétuer le nom familial dans un système patriarcal. En outre, les filles coûtent cher, car la famille doit payer une forte dot au futur mari de leur enfant. (Texte intégral)
par Piotr Romanov

On a l'impression que rien de nouveau ne se passe dans l'actualité. Une nouvelle explosion a retenti à Bagdad. Un nouvel attentat a été commis en Israël. La Palestine se trouve encore au bord d'une guerre civile. Le couple Clinton pourrait revenir à la Maison Blanche. Même le footballeur Marco Materazzi a à nouveau reçu un coup de boule. (Texte intégral)

par Marianna Belenkaïa

"Je crains que nous n'ayons pas d'avenir dans notre pays." Ces propos, qu'on entend de plus en plus souvent au Liban, prennent une tonalité particulièrement amère à la veille de la conférence internationale "Paris-3" sur l'assistance économique au Liban qui s'ouvre le 25 janvier dans la capitale française et dont dépend largement l'avenir des Libanais. (Texte intégral)

<<Préc.1 2 3 4 5 6 78 Suiv.>>

Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter