Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.
Point de vue
par Alexandre Cayla, Étudiant en sciences politiques, Université de Montréal, Québec, Canada
Les Québécois savent qui ils sont, mais ce qu’ils sont, ils ne le savent pas. Si la commission Bouchard-Taylor a permis de découvrir quelque chose, c’est bien le manque de repères collectifs au Québec. Qui sommes-nous ? Des Québécois ! Qu’est-ce que cela implique ? Nous ne le savons pas… (Texte intégral)
par Rachad Antonius et Yakov M. Rabkin

Nous sommes tous habitués à nous référer à "la communauté arabe", "la communauté juive" ou "la communauté russe". Les médias vont chercher "le représentant de la communauté" pour comprendre ce que pensent sur tel ou tel sujet les citoyens associés à cette communauté. La diversité au sein des musulmans ou des juifs est énorme, comme elle est, par ailleurs, parmi les chrétiens ou les athées. En s’adressant aux représentants de communautés culturelles, plutôt qu’aux membres de ces communautés en tant que citoyens adultes et indépendants, on tend à ethniciser notre vie politique. Cette tendance mine la démocratie et crée de fait deux classes de citoyens. (Texte intégral)

Quand Mohammed Atta, considéré comme le cerveau logistique des attentats du 11 septembre 2001, pilote le premier avion à s’abattre sur le World Trade Center à New York, il ne se doute certainement pas que son cheminent personnel allait fournir des clés précieuses pour comprendre ces tragiques événements. (Texte intégral)
par Guy Labissonnière, journaliste

Le volcan FIJM fait irruption encore une fois cette année. On aurait pu s’attendre à ce qu’il crache seulement des poussières et de la fumée, compte tenu de son âge, mais non, ce sont des flammes, de la lave et des rochers géants qu’il projette vers nous ! (Texte intégral)

par Christophe Beaudouin

"L'Europe, je veux la changer" déclarait Nicolas Sarkozy pendant la campagne présidentielle, laissant "ouistes" et "nonistes" un peu sur leur faim. Voici un voile du mystère, peut-être devrions-nous dire du drapeau, enfin levé. Depuis le soir de son élection, il a multiplié les gestes, les signes de ce qui sera le nouveau style mais aussi la direction qu'il entend donner à sa présidence. En voici un qui risque de faire couler beaucoup d'encre. Pour la première fois dans l'Histoire, un étrange drapeau bleu étoilé fait son apparition sur le portrait officiel du Président de la République.  (Texte intégral)

par Matthieu Sossoyan, professeur
Chaque fois qu’une malheureuse tuerie se produit dans un établissement scolaire de l’Amérique du Nord, journalistes, éditorialistes, chercheurs et psychologues se précipitent sur les lieux et dans les médias pour tenter d’expliquer « l’inexplicable » (une formule courante). En tant qu’anthropologue, j’aimerais apporter ma très modeste contribution à ce débat. Contrairement à Rod Dreher, dont les propos ont été publiés en page A 27 de La Presse du 17 avril 2007, je soutiens qu’une tuerie est très bien explicable et que l’événement survenu en Virginie, tout comme ses semblables (incluant Dawson), reflète parfaitement la société américaine. (Texte intégral)
par Vladimir Simonov 

La France n'a pas seulement connu une campagne présidentielle, elle a connu un affrontement farouche entre deux clans politiques représentés par deux personnalités antagonistes aux programmes diamétralement opposés. A l'issue de cette mêlée, le 6 mai, les Montaigu du conservatisme classique symbolisés par la droite ont battu les Capulet partisans d'un Etat égalitaire représentés par la gauche. (Texte intégral)

Photo : Christopher DeWolf
Depuis les résultats spectaculaires de l’ADQ aux élections du 26 mars, les commentateurs ont parlé de la revanche de la banlieue, de la classe moyenne, de la couronne 450, et aussi de celle du Québécois de souche enfin debout face aux Montréalais, ces initiateurs de l’accommodement raisonnable qui s’écraseraient devant des immigrants par trop revendicateurs. (Texte intégral)
par Anatoli Korolev

Pendant toute sa vie, Vonnegut a combattu contre l'Absurde. Il croyait que l'humanité vivait selon les lois de l'Absurde, et il raillait ces lois. Sa famille, son travail, ses animaux de compagnie, l'Amérique, l'Histoire, sa passion des bijoux, son habitude de boire du café le matin et lui-même au premier chef: rien n'échappait à sa satire. (Texte intégral)

par Marianna Belenkaïa

Les médias affirment souvent que les États-Unis ont pratiquement donné leur feu vert à l'invasion du Koweït en 1990. On dit que Saddam Hussein a mené des consultations avec l'ambassadrice des États-Unis en Irak April Glaspie à la veille de la guerre et que Mme Glaspie a déclaré que son pays ne s'intéressait pas aux conflits arabes tels que le différend frontalier entre l'Irak et le Koweït. Le conflit frontalier a pourtant dégénéré en guerre. C'était le début de la fin pour Saddam Hussein. Il est devenu l'ennemi numéro un pour Washington.  (Texte intégral)

<<  Préc.   3 4 5 6 7 8 9 [10] 11 12    Suiv.  >>

Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter