Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

République centrafricaine : Ne pas récompenser les chefs de guerre

Déplier De gauche à droite : Sidiki Abass, Mahamat Al Khatim et Ali Darassa. © Human Rights Watch; © Edouard Dropsy for Human Rights Watch; © 2016 CNC (Nairobi) – Les procureurs en République centrafricaine devraient mener des enquêtes sur les leaders de milices récemment affectés à des postes gouvernementaux. Le 24 mars, un décret présidentiel a nommé les leaders de groupes armés Ali Darassa, leader de l’Unité pour la paix en Centrafrique (UPC), Mahamat Al-Khatim, leader du Mouvement patriotique pour la Centrafrique (MPC) et Sidiki Abass (aussi connu sous le nom de Bi Sidi Souleymane), commandant…

Lire l'article complet
© Human Rights Watch -


Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter