Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Journées Mondiales du Dialogue entre juifs et musulmans

Partagez cet article

Du 5 au 7 novembre auront lieu en France, les Journées Mondiales du Dialogue entre Juifs et Musulmans. Une initiative originale qui a fait ses preuves aux Etats-Unis, au Canada. Une centaine de lieux de culte et d'associations juifs et musulmans participent à cette manifestation inter-cultuelle et permettent aux fidèles de chaque communauté de parfaire leur connaissance mutuelle sur le chapitre cultuel.

Le point culminant de cette initiative est la rencontre entre les deux communautés de foi dans leurs lieux de culte respectifs, mosquées et synagogues. C'est la deuxième année consécutive qu'a lieu cette manifestation en France (1).

Chantre incontestable du dialogue judéo-musulman, le Rabbin Michel Serfaty, professeur de judaïsme à l'Université de Nancy, a été, sans aucun doute, le précurseur de ce dialogue en France, de ce renouveau de la co-existence entre les communautés juives et les communautés musulmanes.

Le Rabbin Serfaty se lança, en 2004 - 2005 dans une aventure créative, insolite, mais vitale et pleine de vitalité : le bus de l'Amitié Judéo-Musulmane de France. Sous la forme d'un Tour de France, un Bus s'arrête dans chaque ville pour réanimer cette amitié, pour la stimuler et reserrer les liens entre les deux communautés et les protéger de toute influence extérieure. Avec pour unique slogan : «On se ressemble, plus qu'il ne semble».

Depuis 2005, le bus de l’amitié judéo-musulmane sillonne la France, fait étape sur les places publiques, dans les collèges et les lycées. La première année, le voyage avait duré trente-cinq jours, avec une escale en Belgique et en Italie. Plus de 7 000 kilomètres parcourus, 40 villes visitées, 30 débats animés.

Depuis 2005, plusieurs antennes de l’Amitié ont vu le jour. Une antenne parisienne rassemble notamment des médecins juifs et musulmans, habitués à travailler ensemble dans les hôpitaux.

Ces journées mondiales du dialogue entre juifs et musulmans donnent l'occasion au Rabbin Serfaty et à cette amitié judéo-musulmane de compléter cette expérience et de la prolonger. Son objectif : « Engager le dialogue entre juifs et musulmans afin de parvenir à une meilleure connaissance des autres, de leurs modes de vie respectifs et de leurs préoccupations, combattre les préjugés et stéréotypes qui font rage entre les jeunes des deux confessions, leur inculquer des valeurs de citoyenneté et de respect de l’autre. »

En juillet dernier, le dialogue judéo-musulman etait en honneur aux Etats-Unis. Sous l’égide de la fondation Edmond de Rothschild, dont le nom s'est historiquement fait connaître par ses activités bancaires et philanthropiques, des jeunes entrepreneurs sociaux de confessions juive et musulmane ont été reunis autour du programme de formation d’Ariane de Rothschild « Dialogue et entreprenariat social », lancé pour la première fois en juillet dernier, à New York. Le programme a été plutôt riche en enseignements et a donné une grande place aux visites, aux rencontres et aux conférences, dont une sur l’islamisme et ses origines.

Il y a clairement un besoin de dialogue et de rapprochement entre ces deux communautés. Cette conviction est largement partagée en France, pays laïc où vit la plus grande communauté juive d’Europe (500 000 personnes), mais qui compte aussi cinq millions de musulmans.

Certaines initiatives dépassent le cadre de l’Hexagone, comme le projet Aladin, lancé par la Fondation pour la mémoire de la Shoah, qui vise à favoriser le dialogue judéo-musulman (2). Un Congrès mondial des imams et rabbins pour la paix (www.imamsrabbis.org) a été lancé par la fondation « Hommes de parole ». Créée en 2001 par Alain Michel à Genève, son objectif est d’agir sur les causes des conflits. Un comité permanent pour le dialogue judéo-musulman a été créé à l’issue du premier congrès.

Une plate-forme européenne pour la coopération judéo-musulmane a été créée en 2007 en Belgique pour promouvoir le dialogue entre les deux communautés (www.ceji.org/dialogue). Un Cercle judéo-musulman pour l’amitié et le dialogue vient également de voir le jour à Bruxelles (www.cjmad.org).

(1) Pour en savoir plus : Voir le site de l’Amitié Judéo-Musulmane http://www.ajmf.org et le site Diasporablog engagé dans le dialogue interreligieux (http://diasporablogj.blogspot.com)

(2) Le projet Aladin www.projetaladin.org a été lancé le 27 mars 2009 à l’Unesco par la Fondation pour la Mémoire.

5 novembre 2010



Réagissez à cet article !

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Votre nom :
Courriel
Titre :
Message :
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter