Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Québec. Le projet de loi 94, «un facteur de division sociale» selon le Mouvement laïque québécois

par , Mouvement laïque québécois
Partagez cet article

En facilitant la multiplication des accommodements [religieux], le Projet de loi 94 confèrerait à la liberté de religion un caractère quasi absolu, et les autorités administratives seraient sans cesse interpellées afin d’assurer la suprématie de la liberté de religion au détriment des autres libertés.

S’il était adopté, le Projet de loi 94 serait sans nul doute un facteur de division sociale. On ferait bien de se rappeler que la Commission Bouchard-Taylor a été instituée en raison même de l’insatisfaction quasi généralisée des Québécois envers les accommodements religieux.

Le MLQ estime que la mise en oeuvre de la « laïcité ouverte » [aux accommodements religieux] encouragerait l’expression des divers intégrismes religieux au sein de l’État et de ses institutions. Les privilèges incessants accordés aux religions iraient à l’encontre de l’article 9.1 de la Charte québécoise qui protège nos « valeurs démocratiques, l’ordre public et le bien‐être de la population ».
Voilà pourquoi, plutôt que de conférer préséance à la liberté de religion sur les autres libertés et créer ainsi un périlleux déséquilibre dans les rapports sociaux, le MLQ opte pour la laïcité authentique, facteur de cohésion sociale et de cohérence nationale.
Il convient de renforcer la portée de l’article 9.1 en amendant la Charte québécoise des droits et libertés de la personne, de manière à y affirmer explicitement et fermement la laïcité de l’État du Québec.

Nous soumettons donc à la Commission parlementaire une résolution appelant à la reconnaissance formelle de la laïcité par un Projet de loi qui ajouterait deux amendements à la Charte des droits et libertés. Nous appelons les citoyens et les élus de l’Assemblée nationale à appuyer notre initiative.

Le Mouvement Laïque Québécois a présenté un mémoire devant la commission des institutions de l'Assemblée nationale du Québec le 20 mai 2010 concernant le projet de loi 94 qui vise à baliser les accommodements dans la fonction publique et à faire en sorte que les services soient donnés "à visage découvert".

Nous avons la conviction que le débat évolue rapidement au Québec sur cette question. Les principaux syndicats qui ont auditionné remettent tous en cause la laïcité ouverte telle que définie pas le Premier ministre et réclament tous un débat de fond qui mènerait à la formulation d'une Charte de la laïcité pour le Québec.

Cliquez pour :Lire le mémoire du MLQ

Vidéo : http://www.assnat.qc.ca/fr/video-audio/AudioVideo-22371.html

25 mai 2010



Réagissez à cet article !

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Votre nom :
Courriel
Titre :
Message :
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter