Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Le professeur Didier Raoult : un homme de terrain qui a l’intelligence de faire l’effort de chercher et d’oser guérir ses patients

par Amar Djerrad

Le professeur Didier Raoult est reconnu comme éminent chercheur de renommée internationale ! Personne ne l'a défié, jusque-là, dans son domaine de recherche ! On spécule, tergiverse et gagne du temps ! Le problème est que l’égocentrisme entre chercheurs, les lobbies pharmaceutiques et leur presse dominent et orientent l'opinion et les décisions !

Quand on donne le choix, à quelqu'un, entre mourir dans 10 jours avec une chance hasardeuse de survie de 20% et prendre un médicament choisi par expérimentation, après échange avec des homologues étrangers, donnant une chance de survie d’au moins 70 % que reste-t-il pour se décider ? L'aliéné saura bien choisir !

En effet, ce professeur est vraiment face à des «délires polémiques surréalistes» dont-il dit faire fi en répondant simplement par « je m'en fiche complètement » tout en lançant des piques accablantes à ses détracteurs : « …il y a des gens qui vivent sur la lune et qui comparent les essais thérapeutiques du sida avec une maladie infectieuse émergente. Moi … à partir du moment où l'on a montré qu'un traitement était efficace, je trouve immoral de ne pas l'administrer » …. Et d’asséner « dans mon équipe, nous sommes des gens pragmatiques, pas des oiseaux de plateaux télé. » A la question sournoise de ce qu’il attend «des essais menés à plus grande échelle autour de la chloroquine » il répond « rien du tout » estimant que son équipe et lui, selon les tests des chinois publiés, ont trouvé en l'hydroxychloroquine le médicament approprié au coronavirus… « à raison de 600 mg par jour pendant dix jours, sous la forme de comprimés administrés trois fois par jour. Et de l'azithromycine à 250 mg à raison de deux fois le premier jour puis une fois par jour pendant cinq jours…. ».

Selon lui le problème « dans ce pays [la France] est que les gens qui parlent sont d'une ignorance crasse ». Pour lui « les gens donnent leur opinion sur tout, mais, moi, je ne parle que de ce que je connais ; je ne donne pas mon opinion sur la composition de l'équipe de France enfin ! Chacun son métier. La communication scientifique de ce pays s'apparente aujourd'hui à de la conversation de bistrot ! » Il affirme qu’il n’est pas un « outsider » mais « en avance » et qu’il est convaincu de la « pertinence de l'hydroxychloroquine pour traiter les patients atteints de Covid-19. »

Sur son tweeter il écrit « Pour nous [à Marseille], l’épidémie est en train de disparaître progressivement […]. Au pic, … 368 cas nouveaux par jour … on est plutôt dans la zone de 60/80 cas par jour. Donc on a une diminution très significative du nombre de cas détectés et encore plus significative chez les gens qui viennent se faire détecter alors qu'ils sont asymptomatiques», a-t-il expliqué. Ce qui a provoqué une réaction rapide du directeur général de l'Agence Régionale de Santé PACA, qui lui répond qu’«il est tout à fait prématuré de pouvoir faire des pronostics sur la fin de l'épidémie… » et ce, malgré qu’il parle de Marseille !

À l’écouter, on comprend bien que le professeur Didier Raoult est un homme de terrain qui argumente avec preuves à l’appui contrairement aux supputations et délires anxiogènes des médecins des plateaux TV, faisant le plus souvent transparaître des travers par leurs bavardages chargés d’orgueil et de vanité !

Malgré sa sagesse et ses réponses mesurées, il se permet des invectives à ses interlocuteurs quand il les trouve entêtés ! À l’exemple de cette journaliste qui s’est vue infliger des «vous me reposez la même question … ça devient lassant … je ne suis pas comme vous... vous n'êtes pas lucide… »

Le coup de grâce, à ses détracteurs français, est cette révélation déroutante : « les deux plus grands spécialistes mondiaux, l'un des maladies infectieuses, l'autre des traitements antibiotiques, m'ont contacté pour me demander des détails sur la manière de mettre en place ce traitement (des appels du Massachusetts General Hospital et de la Mayo Clinic de Londres.) … même Donald Trump a tweeté sur les résultats de nos essais. Il n'y a que dans ce pays qu'on ne sait pas très bien qui je suis ! Ce n'est pas parce que l'on n'habite pas à l'intérieur du périphérique parisien qu'on ne fait pas de science. Ce pays est devenu Versailles au XVIIIe siècle ! »

Plusieurs pays « du Sud et d’Extrême Orient » ont eu la perspicacité d’utiliser, en masse, ce « protocole à base de chloroquine» contre le covid19, avec des résultats très satisfaisants ! Ils ont constaté que le nombre de leurs morts a diminué de façon drastique contrairement « aux pays du Nord » (sauf Marseille et sa région) qui ne l’ont pas utilisé en voyant leurs nombres de morts accroître !  

Comme par hasard, ce sont ceux qui le jalousent qui ne sont pas satisfaits en y « décelant » dans ce médicament, vieux de 80 ans, utilisé par des milliards de personnes, des « effets secondaires qui tuent » ! Comme si à l’avenir, si une autre pandémie virale sans vaccin surgit et qu’un autre « Raoult » découvre que le paracétamol le guéri, les mêmes détracteurs ou leurs semblables diront « qu'il a des effets secondaires qui tuent » ?

C’est la France des « querelles de clocher » qui néglige l’essentiel, pour le superflu, dans cette situation grave, pour cause, de « protocoles qui s’inscrivent en dehors de la législation en vigueur » pendant que le nombre de ses morts décuplent ! Enfin, en absence de vaccin le prof. Raoult a eu l’intelligence de faire l’effort de chercher, de se renseigner et d’oser guérir ses patients… qui ont été guéris ! Il est donc vraiment malsain de voir certains de ses pairs le jalouser aussi bassement sans rien oser ou tenter d’évaluer son expérience documentée, sans même apporter quelque chose d’encourageant et de sensé, à cause de ces tares incurables qui sont l’égocentrisme, l’orgueil et la vanité ! Qu’ont-ils apporté de mieux ou d'égal que ce Raoult et son équipe ? Que des médisances et des fadaises !

Ces attitudes rappellent, étrangement, les notions dont-on caractérise les « pays pauvres » : les critères du sous-développement !

Est-il plutôt victime de ses positions antiracistes pour avoir loué le travail des scientifiques étrangers qui l’assistent, surtout arabes et africains ? Il doit y avoir beaucoup de cela surtout quand il a asséné : « En France, 50% des thésards sont étrangers. Si on enlève les étrangers, il n'y a plus de science française, la science française ne marche qu'avec des émigrés, des arabes et des noirs, Chez moi c'est les meilleurs ». Mais, cela concerne les Français ! 

3 mai 2020



* Image : Twitter


Réagissez à cet article !
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter