Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Homosexualité. Combattre l’homophobie aussi dans les communautés ethniques

Partagez cet article

Lors de la conférence de presse annonçant la campagne de financement du GRIS (Groupe de Recherche et d'Intervention Sociale), son président, Robert Pilon, a rappelé que la mission principale de l'organisme est de faciliter l'intégration des gais, lesbiennes et bisexuels dans la société, « incluant dans les différentes communautés culturelles. »



Rappelant aussi que le gouvernement fédéral a récemment retiré toute référence aux droits des gais et lesbiennes des manuels destinés aux candidats immigrants, Robert Pilon a déclaré : « Les immigrants, au même titre que les jeunes, formeront le Québec de demain. Mais ils arrivent bien souvent de pays où les homosexuels sont envoyés en prison ou condamnés à mort. Nous devons donc être de plus en plus présents dans les classes de francisation et dans les écoles à forte concentration multiethnique pour que l'ouverture d'esprit qui caractérise notre société soit toujours grandissante. »

Pour en témoigner, Rudy Mudenge, 21 ans, arrivé du Congo à l'âge de 10 ans, a courageusement raconté son histoire et révélé les pressions qu'il subit de sa communauté depuis qu'il assume ouvertement son orientation sexuelle : « L'homosexualité est considérée comme inexistante en Afrique, c'est encore perçue comme une maladie de Blancs. » Il a conclu son témoignage en affirmant l'importance de sensibiliser les communautés culturelles à l'homosexualité et la bisexualité : « Si les jeunes immigrants considèrent que le racisme est inacceptable, ils doivent comprendre que l'homophobie est tout aussi inacceptable! »

Le GRIS-Montréal réalise en moyenne 850 interventions par année. L'an dernier, l'organisme a connu une année record en visitant 988 classes réparties dans 169 établissements. En plus de son travail de démystification, le GRIS-Montréal effectue des travaux de recherche sur l'homophobie à l'école et est appelé régulièrement à partager son expertise sur le sujet au Québec comme à l'étranger.

Site web : www.gris.ca

23 sept. 2010
 



Réagissez à cet article !

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Votre nom :
Courriel
Titre :
Message :
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter