Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Exaspérée par l’Union européenne, l’Italie vote à droite

par
Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Partagez cet article

Exaspérés par la situation économique et les tensions provoquées par l’arrivée massive de migrants illégaux, les Italiens ont donné, pour la première fois en Europe, un appui sans équivoque aux partis politiques antisystème.  La coalition de droite arrive en tête avec 37 % des voix. Au sein de cette formation, le chef de la Ligue Matteo Salvini, connu pour ses positions eurosceptiques et anti-immigration, revendique le droit de diriger le gouvernement.

Le parti Mouvement 5 étoiles (M5S) devient en outre le premier parti du pays avec un score dépassant les 32 %. Les deux formations de droite recueillent donc 69 % du vote populaire.

"Nous avons la responsabilité de donner un gouvernement" à l'Italie, a assuré son jeune chef de file, Luigi Di Maio, 31 ans, lors d'une déclaration à la presse à la mi-journée. "Il y a des régions entières où nous avons recueilli plus de 50 %, des zones où nous avons obtenu 75 % des voix", a-t-il déclaré.

Le programme du parti M5S porte sur la pauvreté, l'immigration, la sécurité, l'emploi et le développement.

Tout comme le chef de la M5S, le dirigeant de la Ligue, Matteo Salvini, prône la sécession de l’Union européenne et tient un discours anti-immigration, tandis que les Italiens ont vu débarquer près de 700.000 migrants illégaux depuis 2013.

5 mars 2018



Réagissez à cet article !

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Votre nom :
Courriel
Titre :
Message :
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter