Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

1956 - L'Exode des Juifs d'Égypte, ces réfugiés oubliés de l'Histoire

par
Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Partagez cet article
© un.org*

Au moment de l'éclatement du conflit du canal de Suez, en 1956, le gouvernement égyptien accuse les quelque 55 000 juifs résidant en Égypte de collusion avec Israël et les menace tous d'expulsion immédiate. Face aux pressions internationales, les autorités vont surseoir à cette mesure extrême et choisiront plutôt de harceler les Juifs d’Égypte afin de provoquer leur départ. Elles vont ainsi procéder à la nationalisation des entreprises appartenant à des juifs, à la séquestration de leurs biens, à des licenciements et à des arrestations. Ces mesures frapperont aussi bien les juifs détenant la citoyenneté égyptienne que les juifs étrangers ou apatrides. Voir le roman de Victor Teboul sur l'exode des Juifs d'Égypte, en 1956, «La Lente découverte de l'étrangeté». Disponible en cliquant ICI

Vous devez souscrire à un forfait d'abonnement pour accéder à la version intégrale de cet article. Si vous en avez déjà un, veuillez vous connecter.
Profitez d’un accès illimité à Tolerance.ca pour moins de 10 cents canadiens par jour (moins de 7 centimes d’euro).


* Le président égyptien Gamal Abdel Nasser discutant du rôle des Nations unies en compagnie du secrétaire général de l'ONU, Dag Hammarskjöld, en décembre 1956.



Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter