Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Décorations de Noël. Harper annule la directive qui émanait du Québec

par
Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®

La célébration de Noël semble poser problème dans certains milieux au Québec. Ainsi, l’an dernier, les commerçants de l’avenue Mont-Royal, à Montréal, avaient choisi d’appeler leur événement annuel Joyeux décembre plutôt que Joyeux Noël, ce qui avait donné lieu à un sondage auprès de la population pour décider du nom définitif.

Cette fois-ci, il s’agit d’une directive émise par le bureau québécois d’un service du gouvernement fédéral qui interdisait les décorations de Noël.  La directive émanait effectivement du Québec et ne s’appliquait pas ailleurs au Canada.  Le directeur exécutif principal de Service Canada au Québec, Marc Simoneau, l’avait adressée par courriel aux employés des 118 bureaux que comptent au Québec les services de l’organisme fédéral leur demandant de ne pas décorer les réceptions et les lieux de travail accessibles au public pour ne pas heurter les sensibilités religieuses.

Le gouvernement Harper a finalement annulé la directive. Le premier ministre canadien invite les employés de l'État à célébrer cette fête «comme ils l'entendent».

Au Parlement fédéral, les partis de l'opposition, dont le député Alexandre Boulerice, du Nouveau parti démocratique, se sont opposés à cette directive. Celle-ci avait reçu l’aval du syndicat québécois des employés de Service Canada qui a ensuite retiré son appui.

Cette controverse est  «absurde» a reconnu le porte-parole du syndicat des employés de Service Canada, Sylvain Archambault, mais, selon lui, au Québec on aurait des difficultés avec la célébration de la fête de Noël, car on ne saurait pas comment accommoder les minorités religieuses, a t-il déclaré au Globe and Mail, dans son édition de vendredi 2 décembre 2011.

3 décembre 2011



Réagissez à cet article !
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter