Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Tibet. Le plus jeune prisonnier politique au monde

Le 28 janvier 1989, le dixième Panchen lama, Lobsang Trinley Lhündrub Chökyi Gyaltsen,alors âgé de 50 ans, s'éteint d'une crise cardiaque, dans son monastère de Tashilhunpo, au Tibet. Les autorités chinoises, tout de suite après cette disparition, chargèrent le responsable du monastère de se mettre à la recherche de la réincarnation du Panchen Lama. Parmi les trois enfants retenus, le jeune Gendhun Choekyi Nyima, alors âgé de six ans. Trois jours plus tard, le petit garçon et ses proches disparaissent subitement. Le moine responsable du monastère est arrêté et emprisonné pour avoir été en contact avec le Dalaï Lama durant les recherches de la réincarnation du Panchen Lama. Un an plus tard, Pékin reconnaît publiquement détenir le jeune Panchen Lama, devenu ainsi le plus jeune prisonnier politique au monde.

 Offre spéciale !
Profitez d’un accès illimité à Tolerance.ca pour moins de 10 cents canadiens par jour (moins de 7 centimes d’euro).


Pour pouvoir lire la version intégrale de cet article, vous devez acheter un forfait d'abonnement. Si vous en avez déjà un, veuillez ouvrir une session.

Je veux m'abonner   |   Ouvrir une session



* Image : http://fr.wikipedia.org/wiki/Image:Gedhun_Choekyi_Nyima.jpg


Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter