Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Éducation, religions et diversité : richesse ou source de conflits ?

Partagez cet article
Montréal - Pour souligner la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, Tolerance.ca®, son directeur, Victor Teboul, et l’équipe du webzine organisent une soirée de discussion portant sur le thème de la diversité des valeurs et des croyances religieuses sur les campus et intitulée « Éducation, religions et diversité : richesse ou source de conflits ? » La soirée aura lieu le jeudi 23 mars 2006, à 18 h 30, au Salon Émile-Nelligan de la Maison des écrivains, 3492, avenue Laval, à Montréal, métro Sherbrooke.

Plusieurs invité-es de marque se prononceront sur cette question d’actualité, dont M. Patrice Brodeur, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’islam, le pluralisme et la globalisation, UdeM, Dr Amir Khadir, médecin, Mme Rabia Naguib, Ph.D., chercheure, HEC Montréal, et Dr Marc-Alain Wolf, psychiatre, membre de Tolerance.ca®.

Plusieurs étudiants y prendront également la parole : Christian Agbobli (UQÀM), Jonathan Blais (UdeM), Mohamed Jelassi (UQÀM) et Karim Ben Maiz (UQÀM). Le débat sera animé par M. Yvan Cliche, membre de Tolerance.ca®.

Un goûter sera servi à la fin de la discussion. L’entrée est libre, mais les places sont limitées.

Problématique actuelle, la question de la religion dans les institutions collégiales et universitaires soulève beaucoup de passion, et campe, d’un côté, les partisans d’une absolue laïcité dans les institutions du savoir et, de l’autre, les adeptes d’une liberté de culte sans frontière. Entre les deux, les nuances sont infinies et les exceptions illimitées. Toutefois, ce qui donne son intérêt au débat, et sans doute aussi toute sa beauté, c’est que les positions antagonistes évoquent le même principe fondamental : la liberté. Pour les uns, il s’agit de défendre la liberté de culte, tandis que pour les autres, seule la laïcité saurait garantir la liberté de penser si fondamentale aux institutions d’enseignement.

La question que nous posons à nos invités est donc de savoir si Dieu a une place dans nos collèges et universités. Si oui, laquelle ? Et si non, pourquoi ? L’événement, qui rassemble sur un même plateau observateurs avertis de la scène socioculturelle et étudiants, se veut un lieu ouvert d’échanges qui jettera, nous l’espérons, un éclairage nouveau sur la question des valeurs ethnoreligieuses dans les milieux collégial et universitaire au pays.

Animé par Victor Teboul, le groupe Tolerance.ca® vise à développer de nouvelles approches sur la diversité et la tolérance.


Information : M. Osée Kamga, Ph.D., coordonnateur de l'événement.
info@tolerance.ca


                                                                 *

Lisez le compte rendu des interventions.
 Cliquez ici.  

                                                   Tolerance.ca®
                                                www.tolerance.ca

Événement organisé dans le cadre du projet de Tolerance.ca® sur la diversité des valeurs et des croyances religieuses dans les milieux collégial et universitaire, réalisé avec la contribution financière de :





Postez votre réponse
Réagissez à cet article !
Education, religion et diversité: richesse ou source de conflits
par Viviane Guignerat le 17 mars 2007

Venant de découvrir votre exisitence avec un an de retard, je me permets de vous contacter pour en savoir davantage et si vous organisez d'autres rencontres de ce type cette année. En réaction à l'article qui précède, voici mon opinion. J'oeuvre depuis de nombreuses années auprès de clientèle d'origine culturelle très diversifiées et je pense très sincèrement qu'une laîcité informée est la meilleure solution. Je m'explique: toute religion peut avoir sa place de façon privée ou dans les endroits de culte réservés à cet effet. Les conflits naissent de l'ignorance des us et coutumes non seulement de la société d'accueil par les autres religions mais aussi de chacun de nous sur les façons de vivre d'autres cultures. L'apprentissage de la tolérance passe par la communication, la connaissance de l'autre qui engendredra le respect de ce qu'il est. Si chacun veut s'affirmer et se faire respecter ce n'est en ouvrant des portes à coup de poing (image) mais faisant valoir sa propre tolérance. Un des préceptes communs à la plupart des religion est d'aimer et de respecter les autres. Pour le faire vivre dans une société harmonieusement, il ne faut pas craindre de se parler. Dans mon milieu scolaire puisque je suis directrice d'école, nous recevons des enfants de partout et ma plus grande préoccupation va vers l'intégration des familles. Grâce à des goûters-causerie avec les parents sur des sujets très diverses comme le système scolaire, le système démocratique, les services de la communauté (CLSC, Ville, centres culturels etc.) invités à les rencontrer soit à l'école soit directement chez eux par des visites, les cours offerts aux adultes, la possibilité de carrière, etc. nous apprenons à écouter leurs préoccupations. Vu la diversité culturelle, les parents comprennent que nous ne pouvons répondre à des demandes d'ordre privé mais que nous privilégions une intégration qui donne un droit de parole. Il est toutefois encore difficile de dire qu'il est égal pour tous tant que les religions catholique voir protestant sont encore dans nos écoles. Les lieux de prière n'ont pas leur place dans un milieu d'étude ou de travail sinon chaque religion va commencer à faire des demandes semblables et nous n'en sortirons pas. Il est cependant évident que nous avons des ajustements à faire que ce soit dans les programmes scolaires, culturels, de communication et d'information. Merci. Note de la rédaction de Tolerance.ca - Nous organisons des rencontres régulièrement sur ces thèmes - prière de consulter la rubrique Événements et Campus Mag sur notre site, et de vous inscrire à notre Newsletter, afin d'en être informée. NDLR.
Poster votre réaction

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Votre nom :
Courriel
Titre :
Message :
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter