Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Propos antisémites - Le Parti québécois doit cesser de financer le site Vigile.net - J-M Fournier

Partagez cet article

QUÉBEC - La chef du Parti Québécois, Pauline Marois, doit envoyer un message clair et demander à ses députés et à toutes ses associations de circonscription de cesser de financer le site Vigile.net, selon le leader du gouvernement Charest, Jean-Marc Fournier.

 

« Le Québec est une société démocratique, tolérante et ouverte sur le monde qui prône le respect entre les individus et les communautés. Aujourd'hui, en votant cette motion, nous avons réitéré ces fondements de notre société et dénoncé des propos qui cherchent à stigmatiser des préjugés envers des individus ou des minorités », a déclaré pour sa part, le député libéral Lawrence Bergman.

Rappelons que la semaine dernière un quotidien révélait que Vigile.net diffusait sur son site des propos jugés haineux envers la communauté juive. Dans cet article, l'ex-député bloquiste, Richard Marceau, qui est aujourd'hui conseiller politique principal pour le lobby pro-israélien Comité Canada-Israël, demandait à ses anciens collègues souverainistes de « condamner » et de « cesser » de faire des dons à ce site. Les députés Bernard Drainville, Louise Beaudoin et Agnès Maltais se sont dissociés des propos véhiculés, mais n'ont pas donné d'indication quant à savoir s'ils continueraient de le financer.

Le Parti Québécois ne peut se dissocier de propos qui sont diffusés sur le site Vigile.net et continuer de le financer, a déclaré Jean-Marc Fournier. Il est également mal avisé qu'un député de l'Assemblée nationale utilise son enveloppe de Soutien à l'action bénévole pour soutenir un organisme qui diffuse des propos radicaux et haineux envers des groupes de notre société, a-t-il poursuivi.

« Il est pour le moins paradoxal que des députés du Parti Québécois utilisent le Soutien à l'action bénévole pour soutenir une organisation qui diffuse des propos radicaux et haineux. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les propos véhiculés sur ce site sont très loin des valeurs d'entraide et de partage associées au bénévolat », a conclu le leader du gouvernement, Jean-Marc Fournier.

24 mars 2011



Réagissez à cet article !

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Votre nom :
Courriel
Titre :
Message :
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter