Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Gaza. L'escalade continue

Partagez cet article

L'escalade continue. L’armée israélienne a bombardé ce dimanche 16 mai 2021 la maison du chef du Hamas pour la bande de Gaza, franchissant un nouveau palier dans ses attaques contre le mouvement islamiste palestinien, quelques heures avant une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU.

On ignore dans l’immédiat le sort de ce haut dirigeant - Yahya Sinouar - du mouvement contrôlant l’enclave palestinienne, un territoire pauvre de deux millions d’habitants sous blocus israélien depuis plus de dix ans. La frappe est intervenue au lendemain de bombardements à Gaza ayant fauché la vie d’enfants et pulvérisé les locaux de médias internationaux, et de tirs de salves de roquettes vers Israël.

Plus de 170 personnes tuées depuis lundi

Depuis le début lundi de ce nouveau conflit entre l’Etat hébreu et les groupes palestiniens armés de Gaza, 174 personnes, en grande majorité des Palestiniens, ont été tuées. Les forces israéliennes ont « attaqué le domicile de Yahya Sinouar et de son frère, un militant terroriste », a écrit l’armée sur Twitter, en publiant une vidéo montrant une maison pulvérisée dans un nuage de poussière. Des sources de sécurité palestiniennes ont confirmé une frappe sur le domicile de Yahya Sinouar, réélu en mars à la tête du bureau politique du Hamas à Gaza. 

Samedi, dix Palestiniens, parmi lesquels huit enfants d’une même famille, ont péri dans une frappe israélienne sur un camp de réfugiés dans l’enclave palestinienne.

Suite : 20minutes.fr

16 mai 2021



* Image UNRWA 


Réagissez à cet article !

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Votre nom :
Courriel
Titre :
Message :
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter