Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

RD Congo : Il faut annuler les condamnations à mort des lanceurs d’alerte

par Human Rights Watch
Partagez cet article
Click to expand Image Gradi Koko, à droite, et Navy Malela, anciens cadres du département d’audit d’Afriland First Bank CD, le 17 février 2021 à Paris, en France. © 2021 Cyril Marcilhacy/Bloomberg via Getty Images (Kinshasa) – Les autorités de la République démocratique du Congo devraient annuler les peines de mort prononcées par contumace contre deux lanceurs d’alerte qui ont fourni des informations sur des cas de corruption. Les autorités congolaises devraient plutôt enquêter sur les allégations d’activités criminelles transmises par Gradi Koko et Navy Malela, deux anciens employés…


Lire l'article complet

© Human Rights Watch -


Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter