Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

27 % des Canadiens de 15 ans et plus disent avoir été victimes d'un incident criminel

Les premiers résultats de l'Enquête sociale générale (ESG) de 2009 sur la victimisation révèlent que 27 % des Canadiens de 15 ans et plus ont dit avoir été victimes d'un incident criminel au cours des 12 mois précédant la tenue de l'enquête. Cette proportion est demeurée inchangée par rapport à celle notée en 2004, soit l'année où le cycle précédent sur la victimisation a été mené.

Les taux de victimisation liés aux crimes violents, soit l'agression sexuelle, les voies de fait et le vol qualifié, sont demeurés stables entre 2004 et 2009.

Dans l'ensemble, les taux de victimisation relatifs aux crimes contre les ménages sont également demeurés stables entre 2004 et 2009. Toutefois, les vols de véhicules à moteur ou de leurs pièces ont diminué de 23 %, tandis que les introductions par effraction ont augmenté de 21 %.

La majorité des incidents de victimisation autodéclarés étaient de nature non violente. Environ 36 % de ces incidents consistaient en des crimes contre les ménages (soit l'introduction par effraction, le vol de véhicules à moteur ou de leurs pièces, le vandalisme ou le vol de biens du ménage), alors que 34 % avaient trait au vol de biens personnels. Les incidents violents représentaient 30 % des incidents autodéclarés.

Dans l'ensemble, un peu moins du tiers (31 %) des incidents ont été signalés à la police, en baisse par rapport à la proportion de 34 % enregistrée en 2004. Dans le cas des crimes violents, 29 % des incidents ont été signalés à la police, alors qu'environ 36 % des incidents contre les ménages ont été portés à son attention.

Les taux de victimisation avec violence demeurent stables

En 2009, près de 1,6 million de Canadiens, soit 6 % des personnes de 15 ans et plus vivant dans les 10 provinces, ont déclaré avoir été victimes d'un crime violent, c'est-à-dire d'une agression sexuelle, d'un vol qualifié ou de voies de fait, au cours des 12 mois précédant la tenue de l'enquête. Cette proportion était semblable à celle constatée en 2004.

© Statistique Canada -


Réagissez à cet article !
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter