Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Canada. Baisse du nombre d'élèves dans les écoles publiques

Partagez cet article

Un peu plus de 5 millions d'élèves étaient inscrits à un programme public d'enseignement primaire ou secondaire au Canada pendant l'année scolaire 2010-2011, ce qui représente l'effectif le plus bas depuis 2006-2007.

Au cours de cette période de cinq ans, le nombre de jeunes Canadiens fréquentant une école publique de l'enseignement primaire ou secondaire a diminué annuellement. Cette tendance concorde avec l'évolution de la taille de la population d'âge scolaire observée durant la même période. En 2006-2007, les jeunes Canadiens inscrits à une école publique représentaient 15,7 % de la population totale. En 2010-2011, cette proportion a diminué pour s'établir à 14,7 %.

À l'échelle nationale, les effectifs des programmes réguliers de langue seconde ont diminué de 6,8 %. L'Alberta a cependant affiché une hausse de 14,2 % au cours de la période de cinq ans.

Par ailleurs, les effectifs des programmes d'immersion en langue seconde ont augmenté dans presque toutes les provinces et tous les territoires, soit à un taux de 12,1 % à l'échelle nationale.

Dans la plupart des provinces et des territoires, les effectifs des programmes d'enseignement dans la langue de la minorité ont connu une hausse marquée au cours de la période de cinq ans, les Territoires du Nord-Ouest, le Nunavut et l'Alberta affichant des variations en pourcentage de 20 % ou plus. Ces programmes permettent aux enfants de la minorité linguistique d'une province ou d'un territoire de poursuivre leurs études dans leur première langue officielle.

Entre 2009-2010 et 2010-2011, le nombre d'élèves ayant obtenu un diplôme d'études secondaires d'un établissement public a diminué de 1,0 %, passant de 352 000 diplômés à 349 000.

Cependant, au cours de la période de cinq ans, une hausse de 9,5 % a été observée à l'échelle nationale. L'Ontario a affiché la plus forte hausse (+16,7 %), suivi du Nunavut (+14,6 %), du Québec (+11,5 %), du Manitoba (+6,1 %), de l'Alberta (+3,5 %) et de la Colombie-Britannique (+3,3 %). Dans les autres provinces et territoires, le nombre de diplômés d'un établissement public est resté stable ou a diminué.

Il y avait moins d'élèves par éducateur en 2010-2011 comparativement à 2006-2007. Le ratio national élèves-éducateur dans les écoles publiques a légèrement diminué au cours de la période de cinq ans, passant de 14,7 en 2006-2007 à 13,9 en 2010-2011.

Les raisons expliquant la baisse du nombre d'élèves par éducateur au Canada au cours de la période de cinq ans ont varié. Dans certains cas, la baisse s'explique par une diminution des effectifs alors que dans d'autres cas, elle est le résultat d'une augmentation du nombre d'éducateurs ou du personnel de soutien pédagogique.

 

© Statistique Canada -


Réagissez à cet article !

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Votre nom :
Courriel
Titre :
Message :
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter