Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.
Bloc-Notes de Victor Teboul
Par Victor Teboul
Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Victor Teboul est écrivain et le directeur-fondateur du magazine en ligne Tolerance.ca ®, fondé en 2002 afin de promouvoir un discours critique sur la tolérance et la diversité. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont des romans et des essais, et de nombreux articles. Il a été membre du jury des Prix littéraires du Gouverneur général du Canada pour la catégorie Essai  ainsi que du Jury du Conseil des arts pour l'attribution des bourses d'écrivains dans la même catégorie.

Voir le nouvel essai de Victor Teboul : Les Juifs du Québec : In Canada We Trust. Réflexion sur l'identité québécoise


Pour consulter les oeuvres de Victor Teboul, veuillez cliquer ICI.

(Crédit photo : Laforest et Sabourin, photographie)

Pour voir l'émission que Second Regard de Radio-Canada a consacrée à Victor Teboul, veuillez cliquer ICI

Il est l'auteur notamment du roman Bienvenue chez Monsieur B. !  (L'Harmattan, Paris) dont l'action se déroule dans les coulisses du pouvoir juif de Montréal. 

Les ouvrages de Victor Teboul sont disponibles en librairie ainsi que sur le site personnel de l'auteur. 

Auteur de plusieurs séries radiophoniques diffusées sur la chaîne culturelle de Radio-Canada, Victor Teboul a été professeur de lettres dans un collège, au nord de Montréal, et a enseigné l'histoire à l'Université du Québec à Montréal. Il a été membre du Conseil supérieur de l'éducation et du Conseil de presse du Québec.

Parmi ses diplômes universitaires, Victor Teboul détient un doctorat en lettres de l'Université de Montréal.

Il est le président de Tolerance.ca® Inc qui publie le webzine Tolerance.ca®.  

Pour plus d'informations sur Victor Teboul, veuillez cliquer sur : www.victorteboul.com

Veuillez cliquez sur l'image pour voir la 2e photo - Victor Teboul à l'exposition, «Je lis Montréal», sur les écrivains de Montréal, dans le cadre de Montréal, capitale mondiale du livre, été 2005. Photo © L. Labissonnière.
 
Articles de cette chronique

D'autres articles du même chroniqueur sont disponibles dans la version anglaise de notre site. Veuillez cliquer ici pour les consulter.

par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
«J’attends celui qui aurait dû rester chez lui», martèle le rappeur Manu Militari dans sa dernière production, qui était programmée à être lancée en septembre prochain pour marquer - écoutez bien - le onzième anniversaire des attaques terroristes sur le World Trade Center - et oui ! (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Alors que les intellectuels et les organismes juifs du Québec sont demeurés silencieux en ne prenant aucunement part au débat public sur un conflit étudiant qui a secoué le Québec et a perturbé le secteur postsecondaire depuis plus de trois mois, voici que des groupes et des représentants juifs se manifestent et dénoncent les jeunes qui, par naïveté mais surtout par défiance, narguent les policiers en les associant à des SS, ce qui explique le salut nazi de certains d’entre eux.
  (Texte intégral)

par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Le conflit étudiant au Québec a marqué mardi 22 mai 2012 son centième jour de grève. Plusieurs milliers de personnes de tous âges ont joint les jeunes qui manifestent sans arrêt depuis trois mois dans les rues de Montréal contre la hausse de frais de scolarité.  (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
L’Anglais», le dernier roman de l’auteure et commentatrice québécoise, Denise Bombardier, publié chez Robert Laffont à Paris, fait l’objet d’une critique virulente dans le journal Le Monde. (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Justin Trudeau s’est encore une fois mis les pieds dans le plat, lors d’une émission radiophonique cette fois-ci, en affirmant dimanche 12 février 2012, que si le Canada, sous le gouvernement conservateur, s’en allait «trop vers la droite», peut-être qu’il songerait «à vouloir faire du Québec un pays».  «Oh oui! Absolument, a-t-il renchéri, si je ne reconnais plus le Canada, moi, mes valeurs, je les connais très bien», a-t-il affirmé. (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Avouons-le. On a été bien gâté par la télévision de Radio-Canada en cette veille de Nouvel An 2011. Quatre heures et demie de téléphagie (adieu Twitter, Facebook…). D’autant plus que la Société d’État régnait toute seule sur l’univers télévisuel francophone du Canada. Même la sympathique papesse de la chaîne concurrente TVA (et épouse de son propriétaire), Julie Snyder, s’est prêtée au jeu et a honoré de sa présence l’émission Tout le monde en parle en remplaçant pour l’occasion l’animatrice de foule qui habituellement sert le vin aux invités. (Julie Snyder a servi le champagne.) (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Le suicide de la jeune québécoise Marjorie Raymond, qui a été victime d’intimidation à l’école, a suscité de nombreuses réactions dans les médias et les réseaux sociaux. Peu de solutions ont  toutefois été évoquées. On a même reproché au gouvernement de ne pas allouer assez de fonds et de ressources pour éradiquer ce problème qui a causé plusieurs suicides au cours des dernières années au Québec et dans le reste du Canada. (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Après plus de 40 ans à la barre de l'émission radiophonique «Par 4 chemins», Jacques Languirand a été suspendu mardi 15 août 2011 par la direction de la radio de Radio-Canada. Ses propos qualifiés de «particulièrement injurieux» tenus la veille à l'occasion du lancement de la programmation automne-hiver de la Première chaîne ont offensé notre Société d'État qui le punit telle une maîtresse d'école des années duplessistes. (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Gilles Duceppe ne sera donc pas chroniqueur à la première chaîne de la radio de Radio-Canada, comme l'avait annoncé la Société d'État, à grands renforts de publicité. (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Dans le cadre d’un entretien à Radio Ville-Marie, à l’occasion de la parution de «Bienvenue chez Monsieur B. !» (L'Harmattan, Paris), M. Aziz Fares m'a donné l'occasion de répondre à plusieurs questions touchant le contexte de mon dernier roman ainsi que la place qu'occupent dans notre société, les milieux officiels. Qu'ils soient juifs, musulmans ou autres. (Texte intégral)
<<  Préc.   1 2 3 [4] 5 6 7 8    Suiv.  >>

Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter