Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.
La Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations Unies en Centrafrique (MINUSCA) a annoncé mardi la mort de deux Casques bleus. (Texte intégral)
A Kinshasa, une délégation conjointe de l'ONU et de l'Union africaine (UA) a rencontré mardi des femmes leaders congolaises dans le cadre d'une discussion sur l'implication des femmes avec pour mission de montrer que ces dernières ne sont pas seulement des victimes mais également des agentes de la paix et du développement. (Texte intégral)
Face à l'escalade récente de la violence à Jérusalem-Est, suite notamment à l'installation par Israël de portiques de sécurité à l'entrée de l'esplanade des Mosquées, le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, a appelé mardi à respecter le statu quo de 1967 concernant les lieux saint de la vieille ville, pour éviter que le conflit israélo-palestinien ne tourne à la « guerre de religion ». (Texte intégral)
par Aziz Enhaili , Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Les Québécois de confession musulmane représentent une minorité. Plusieurs de leurs institutions communataires, dont la grande mosquée de Québec, ont été la cible d'actes haineux et même d'un attentat terroriste. Des attaques qui visent à créer un climat social malsain. (Texte intégral)
par Victor Teboul , Ph.D., Directeur, Tolerance.ca®
Chiâlage et déceptions suite au résultat du référendum sur le cimetière musulman qui s'est tenu dimanche 16 juillet 2017. Chiâlage des représentants musulmans et déceptions des élus (dont le maire de Québec, Régis Labeaume), qui, eux, tentent d’apaiser l’opinion publique, les journalistes… Mais quelle est l’analyse de la situation que font nos médias ? Un sujet de plus en plus sensible ne mérite-t-il pas qu’on tente de comprendre les tensions qu'il provoque ? Pourquoi les résidents ont-ils rejeté le projet (avec une majorité plutôt faible, toutefois, 19 contre; 16 pour) ?  (Texte intégral)
par Ariane Genet de Miomandre, scénographe

En mars dernier dans le budget Fédéral 2017-18, j’ai été fort déçue de constater  qu’il faudrait « faire plus avec moins » quant à l’aide internationale. Or, seulement 2% de l'argent de nos taxes y sont consacrés; c'est bien moins généreux que l’impression qu’on a généralement du Canada. L’aide Internationale aurait mauvaise presse en ce moment, me dit l’adjointe de mon député. Que faire quand on veut plus d'argent pour l’éradication de la tuberculose sans en enlever à  l’éducation, la contraception, la santé des mères et des nourrissons, la polio, etc? (Texte intégral)
Née et élevée au sein d’une famille française de longue date, j’étais française sans avoir à me poser de question. Mais être juive, qu’est-ce que cela signifie pour moi comme pour mes parents, dès lors qu’agnostique – comme l’étaient déjà mes grands-parents – la religion était totalement absente de notre foyer familial ? (Texte intégral)
Le 150e anniversaire du Canada est une journée spéciale pour moi. C'est à ce moment-là que mes enfants et moi-même sommes arrivés au Québec, en provenance d'Alexandrie,  Égypte, le 25 mai 1967. J'étais une jeune veuve de 24 ans, avec deux enfants Sami et Daisy, de trois et quatre ans. Je venais de perdre mon mari l'année précédente, après un court mariage de quatre ans et demi. (Texte intégral)

 

 


LES DIPLÔMÉS : Pourquoi avez-vous écrit cet essai ?

VICTOR TEBOUL : Établi au Québec depuis plus de cinquante ans, après avoir vécu mon enfance et mon adolescence dans d’autres pays, j’ai voulu comprendre pourquoi, contrairement à la plupart des pays où les Juifs ont pris racine, la symbiose entre les Juifs du Québec et la société francophone québécoise ne s’est pas réalisée.

LD : Quelle place la communauté juive occupe-t-elle au Québec ?

VT :Cette absence de relation symbiotique avec la société francophone québécoise est assez paradoxale, car les Juifs occupent une place très importante au Québec, d’abord par leur présence plus que bicentenaire... (Texte intégral)
«Non, monsieur le CRS, je ne veux pas transformer ta putain de cathédrale en mosquée, rien à foutre de tous les lieux de culte, église, synagogue, mosquée ou temple de Bouddha. Je suis venu ici juste pour des études, cinéma ou littérature, je ne sais pas encore. Sûrement littérature, littérature française. Et pour tout te dire, j'ai déjà effeuillé une à une les Fleurs du mal lors de nuits nuptiales exquises et torrides, séjourné en enfer toute une saison, pleuré quand la pauvre Emma s'est donné la mort... Je connais sur le bout des doigts mes classiques. Je te récite si tu veux du Lautréamont, du Rimbaud, du Breton et je ne sais quoi encore. Je suis imprégné jusqu'à la moelle d'idées humanistes. Voltaire, Saint-Simon et Rousseau sont des potes. Je te raconte si ça ne t'ennuie pas, épisode par épisode, la belle Histoire de France, de Clovis à nos jours. Tu m'écoutes, monsieur le CRS, tu m'écoutes ? Je suis "intégrable" illico, ne pose aucun problème particulier... » – Extrait, Le Ciel, Hassan II et maman France. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili , Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
L'élection présidentielle de 2017 n'est pas comme les précédentes. Elle s'est déroulé dans un contexte lourd et marqué par le Brexit, l'élection de Donald J. Trump aux États-Unis, la percée des partis populistes et d'extrême droite dans plusieurs pays occidentaux, la menace terroriste grandissante et le discrédit qui frappe la classe politique traditionnelle française. (Texte intégral)
Emmanuel Macron, 39 ans, fondateur de En Marche ! a remporté dimanche soir, 7 mai 2017, les élections à la présidence de France avec plus de 65 % des voix. Il devient ainsi le plus jeune président de l’histoire de France. Il a battu son adversaire, Marine Le Pen, chef du Front national qui a obtenu 34 % des voix.  (Texte intégral)
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter
Chroniques
La Chronique de Aziz Enhaili, rédacteur en chef de Tolerance.ca

Un colis haineux livré à la grande mosquée et aux musulmans de Québec

Les Québécois de confession musulmane représentent une minorité. Plusieurs de leurs institutions communataires, dont la grande mosquée de Québec, ont été... (Texte intégral)
Bloc-Notes de Victor Teboul

Cimetière musulman rejeté à Saint-Apollinaire. Lorsque les élus tentent de faire disparaître les inquiétudes

Chiâlage et déceptions suite au résultat du référendum sur le cimetière musulman qui s'est tenu dimanche 16 juillet 2017. Chiâlage des... (Texte intégral)
Aussi ...
Entrevue. Pourquoi publier un webzine sur la tolérance ?
Fondé en 2002 par Victor Teboul, Tolerance.ca a suscité de l'intérêt auprès de divers secteurs dont le monde de l'éducation. La revue éducative Le Factuel publiait un long entretien avec Victor Teboul dans son édition de printemps 2005.  

La création... (Texte intégral)
D'après vous, qu'est-ce que la tolérance ?
Qu'est-ce que la tolérance ? Tolerance.ca pose la question à ses lecteurs. Vous en entendez parler dans les médias, les hommes et les femmes politiques font appel constamment à la tolérance,. c'est un mot qui est sur toutes les lèvres... (Texte intégral)
Déclaration de principes sur la tolérance
Proclamée et signée le 16 novembre 1995 par les Etats membres de l'UNESCO. (Texte intégral)