Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.
Bloc-Notes de Victor Teboul
Par Victor Teboul
Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Victor Teboul est écrivain et le directeur-fondateur du magazine en ligne Tolerance.ca ®, fondé en 2002 afin de promouvoir un discours critique sur la tolérance et la diversité. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont des romans et des essais, et de nombreux articles. Il a été membre du jury des Prix littéraires du Gouverneur général du Canada pour la catégorie Essai  ainsi que du Jury du Conseil des arts pour l'attribution des bourses d'écrivains dans la même catégorie.

Voir le nouvel essai de Victor Teboul : Les Juifs du Québec : In Canada We Trust. Réflexion sur l'identité québécoise


Pour consulter les oeuvres de Victor Teboul, veuillez cliquer ICI.

(Crédit photo : Laforest et Sabourin, photographie)

Pour voir l'émission que Second Regard de Radio-Canada a consacrée à Victor Teboul, veuillez cliquer ICI

Il est l'auteur notamment du roman Bienvenue chez Monsieur B. !  (L'Harmattan, Paris) dont l'action se déroule dans les coulisses du pouvoir juif de Montréal. 

Les ouvrages de Victor Teboul sont disponibles en librairie ainsi que sur le site personnel de l'auteur. 

Auteur de plusieurs séries radiophoniques diffusées sur la chaîne culturelle de Radio-Canada, Victor Teboul a été professeur de lettres dans un collège, au nord de Montréal, et a enseigné l'histoire à l'Université du Québec à Montréal. Il a été membre du Conseil supérieur de l'éducation et du Conseil de presse du Québec.

Parmi ses diplômes universitaires, Victor Teboul détient un doctorat en lettres de l'Université de Montréal.

Il est le président de Tolerance.ca® Inc qui publie le webzine Tolerance.ca®.  

Pour plus d'informations sur Victor Teboul, veuillez cliquer sur : www.victorteboul.com

Veuillez cliquez sur l'image pour voir la 2e photo - Victor Teboul à l'exposition, «Je lis Montréal», sur les écrivains de Montréal, dans le cadre de Montréal, capitale mondiale du livre, été 2005. Photo © L. Labissonnière.
 
Articles de cette chronique

D'autres articles du même chroniqueur sont disponibles dans la version anglaise de notre site. Veuillez cliquer ici pour les consulter.

par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Reconnaissons au moins une chose : nos médias font bien leur travail. Après le tollé soulevé par la nomination au poste de sous-ministre adjoint à vie (oui, vous avez bien lu) de son ancien rival à la chefferie de son Parti, M. Paul-André Boisclair, tollé qui a obligé notre première ministre de reculer (et le titulaire de se contenter du poste non moins alléchant de Délégue général du Québec à New York), voilà qu’une autre affaire éclate (sans compter bien sûr celle de Breton qui a dû quitter son poste ministériel). (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
M. Maka Kotto, lors d’une de ses rares sorties publiques, près de quatre mois après son élection et sa nomination au poste de ministre québécois de la culture, interrompt son silence afin de donner une leçon aux cinéphiles du Québec.
  (Texte intégral)

par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
La première ministre du Québec, madame Pauline Marois, a déclaré jeudi matin, 6 décembre 2012, que M. André Boisclair a accepté de  renoncer au poste qui lui assurait une permanence au sein de la Fonction publique du Québec. (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
L’ancien chef déchu du Parti québécois a été nommé par le gouvernement péquiste de Pauline Marois au poste prestigieux de délégué général du Québec à New York et, du même coup, sous-ministre adjoint au ministère des Relations internationales. (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Avez-vous remarqué le silence autour du mot «juif» dans les médias du Québec – francophones et anglophones – à la suite de l’élection de M. Applebaum à la mairie de Montréal ? (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Michael Applebaum, le maire de l’arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, a été élu maire intérimaire de la ville de Montréal,  vendredi 16 novembre 2012, à l'issue du vote des élus du Conseil municipal de la ville. Il est le premier maire d'origine juive de Montréal. (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Pauline Marois, la chef du Parti québécois, sera la première femme de l'histoire du Québec à diriger la seule province majoritairement francophone du Canada.  Sa formation, qui prône l'indépendance du Québec, a recueilli 31.9 % du vote populaire et élu 54 députés à l’Assemblée nationale du Québec, lors des élections du 4 septembre 2012. (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Dans son reportage de fin de soireé du dimanche 2 septembre 2012, diffusé aux informations nationales de la télévision de Radio-Canada, les immigrants du Québec auraient non seulement le droit de vote, mais en plus pencheraient en faveur du parti Coalition Avenir Québec et seraient en train de délaisser le Parti libéral de monsieur Jean Charest. (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Le Pakistan est présentement au cœur d’une controverse. Une jeune fillette chrétienne de 11 ans, Rimsha Masif, risque la pendaison. Elle est accusée de blasphème et a été incarcérée dans une prison à Rawalpindi, ville jumelée avec la capitale pakistanaise. (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Par une lettre envoyée aux responsables du festival Juste pour rire, le B'nai Brith avait demandé le retrait de l'affiche de la pièce Le prénom dans laquelle un bébé portait une moustache ressemblant à celle d'Adolf Hitler. Mais l’organisation de Montréal, peu sensible à l’humour québécois, sinon à l’humour tout court, s’est ravisée.  (Texte intégral)
<<  Préc.   1 2 [3] 4 5 6 7 8    Suiv.  >>

Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter