Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Les défenseurs des droits humains toujours en danger

par
chroniqueuse de Tolerance.ca

C’est que l’on apprend en parcourant le rapport annuel 2011 L’Obstination du témoignage de l’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) et de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT).

On y dresse notamment le portrait de plusieurs défenseurs qui sont en danger en raison de leurs actions en faveur du respect des droits humains. On y retrouve, de plus, une carte du monde de la situation des défenseurs. Grâce à cette carte, on apprend que les régions où les activités de défense des droits humains sont les plus sécuritaires sont l’Amérique du Nord, le Niger, l’Afrique du Sud, l’Europe, l’Océanie et le Japon, où il est jugé qu’il y a une garantie quasi-effective de la liberté d’action, sauf quelques cas de recours à la privation de liberté.

De nombreux pays d’Asie, d’Afrique et certains pays d’Europe de l’Est sont parmi les régions où les défenseurs des droits humains courent le plus grand danger en raison d’attaques, de menaces, de harcèlement policier et de dispositions législatives restrictives aux libertés de rassemblement, d’association ou d’expression.

Malgré les difficultés inhérentes à la défense des droits humains, la préface écrite par Aung San Suu Kyi et Stéphane Hessel se veut porteuse de solidarité en appelant à l’engagement citoyen pour redoubler les efforts à relayer les voix de la société civile afin de préserver l’action des défenseurs des droits humains et éviter les formes de réduction au silence.

La sortie de ce rapport coïncide avec l’allocution de la Rapporteuse spéciale de l’ONU sur la situation des défenseurs des droits humains Margaret Sekaggya devant l'Assemblée générale en faveur de la promotion de la Déclaration sur les défenseurs des droits de l'homme de l'ONU.

Ce document adopté il y a douze ans a été élaboré pour améliorer la protection et les conditions de travail des militants et militantes des droits humains. La Rapporteuse croit que ce document n’est pas assez connu des gouvernements ni des défenseurs et qu’il est important de le mettre de l’avant pour protéger les libertés fondamentales des défenseurs.

Les préoccupations soulignées par l’ONU, la FIDH et l’OMCT démontrent bien que la défense des droits humains est un travail quotidien fait par plusieurs acteurs des sociétés civiles à travers le monde et que, chaque jour, ces personnes mettent leur vie en danger pour accomplir leur travail. Seule une collaboration de tous les acteurs étatiques et non étatiques résoudra les problèmes auxquels font face les défenseurs des droits humains.

Pour télécharger le rapport annuel 2011 de l’Observatoire pour la protection internationale des défenseurs des droits de l’Homme en version française, veuillez cliquer ICI.

25 octobre 2011



Réagissez à cet article !
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Chronique
Cet article fait partie de

Info-Droits. La chronique de Julie Dumontier

Julie Dumontier est chroniqueuse de Tolerance.ca en matière de droits de la personne. Après des études pendant cinq ans, à l'Université Laval, en lettres et en sciences sociales, Julie Dumontier complète maintenant un diplôme en droit à l'Université du Québec à Montréal afin de... (Lire la suite)

Lisez les autres articles de Julie Dumontier
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter