Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.
Environnement
CARACAS- "L'éthanol n'est pas à l'agenda" disait le président vénézuélien Hugo Chavez à la veille du 1er Sommet sud-américain de l'énergie, réuni les 16 et 17 avril à Porlamar, sur l'île de Margarita (Venezuela). Les 12 pays de l'Amérique du Sud ont néanmoins salué les biocarburants, dont l'éthanol que le Venezuela veut importer du Brésil. (Texte intégral)
La Cour suprême américaine dénonce la passivité de l’Agence américaine pour la protection de l’environnement devant l’accroissement des émissions de gaz à effet de serre. Elle fait ainsi droit à un recours introduit pour la première fois par les écologistes. La décision a été acquise à une majorité de cinq contre quatre. Cet arrêt, qui fera date, dit que l’Agence pour la protection de l’environnement a violé la loi sur la pureté de l’air, le Clean Air Act, en refusant indûment de réglementer les normes d’émission des véhicules. (Texte intégral)
WASHINGTON -  Le développement des biocarburants, surtout l'éthanol, et la libéralisation du commerce mondial ont dominé samedi le sommet, dans la retraite présidentielle de Camp David, entre George W. Bush et le président de centre gauche du Brésil, Luiz Inacio Lula da Silva. Ce dernier a réfuté les critiques de Fidel Castro contre les biocarburants. (Texte intégral)
par Viktor Danilov-Danilian, membre de l'Académie des sciences de Russie

Deux années se sont écoulées depuis l'entrée en vigueur du Protocole de Kyoto. Nous voudrions encore une fois mettre en relief la teneur de ce document international hors du commun, qui a été ratifié par 150 pays. Il pourrait être qualifié de démarche pragmatique de l'humanité, visant à abaisser l'action anthropogène exercée sur la biosphère, sur le climat. (Texte intégral)

La période de réchauffement global sur la Terre dû aux émissions de dioxyde de carbone dans l'atmosphère durera plus de mille ans. Ce pronostic est formulé dans le rapport publié à Paris à l'issue des travaux du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat, vendredi 2 février. (Texte intégral)
<<  Préc.   1 [2]     

Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter