Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Egypte - Une peine de prison ferme sanctionne des propos diffamatoires, un mauvais signal

Reporters sans frontières
Lire en arabe (بالعربية) Le présentateur et propriétaire de la chaîne de télévision El-Faraeen (Les Pharaons), Tewfik Okacha, connu pour son hostilité aux Frères musulmans et au président Morsi, a été condamné pour “diffamation”, le 22 octobre 2012, à quatre mois de prison ferme et 100 livres égyptiennes (12,55 euros) d'amende par le tribunal de Louxor, sur la base de l'article 179 du code pénal égyptien. Cette condamnation à une peine de prison ferme sur la base du code pénal pour juger un délit de diffamation (...)

Lire l'article complet
© Reporters sans frontières -


Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter