Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

D’au-delà de l’océan

par
Collaboratrice de Tolerance.ca®
Amateurs de rock indie et de musique d’outre-mer ne seront pas déçus puisque le mois de septembre nous réserve de prestigieuses visites d’Angleterre, d’Écosse ou même d’Islande. Des sons à découvrir, des voix qui déstabilisent, des musiques qui dépassent largement les frontières du conventionnel seront au rendez-vous. Le temps est venu de se laisser tomber sous le charme ou de découvrir.

L’électro punk indie from England

Après avoir remixé les Raconteurs, Bloc Party ou Muse les deux Londoniens sont passés du statut de DJ à celui de groupe à l’electro-rock aussi tabasseur et tubesque sur scène qu’en studio. Does It Offend You Yeah ? est considéré comme l'équivalent de groupes comme Daft Punk ou Justice. À leur répertoire, d’excellentes reprises de Daft Punk (Around The World) et de Muse (Map of the Problematique) et des morceaux uniques comme l’incontournable We are Rockstars !, le tube au titre évocateur du groupe. Un groupe qui a d’ailleurs emprunté son nom à une citation d’un sitcom anglais. Ils ne manquent pas d’idées ces Anglais!

Does It Offend You Yeah?, le mardi 2 septembre, Les Saints

www.saintsmontreal.com

  Artistes Anti Apartheid IV

Un événement culturel dans la série en cours des concerts Artistes Anti Apartheid, unissant des artistes innovateurs de Montréal en solidarité avec le mouvement international grandissant contre l’apartheid israélien. Cette soirée se concentrera sur la lutte actuelle du village de Bil’in en Cisjordanie, Palestine, qui a récemment déposé une plainte à la Cour Suprême du Québec contre deux entreprises enregistrées au Québec et qui construisent une colonie exclusivement israélienne sur des terres qui appartiennent à la municipalité de Bil’in.

Performances de Vox Sambou, artiste hip hop montréalais, Kalmunity Vibe Collective, collectif artistique allant du funk à la soul en passant par le rap et le jazz, Kaie Kellough, poète et auteure montréalaise, Matana Roberts, célèbre saxophoniste de jazz née à Chicago, Rebecca Foon, musicienne multi talentueuse qui jouera du violoncelle avec Matana Roberts. Plusieurs projections et présentations sont également au programme de cette soirée.

Artistes Anti Apartheid IV, le dimanche 7 septembre, 20h, La Sala Rossa

www.casadelpopolo.com/salaconcert/homefr.shtml


De la Havane à Toronto

La formation torontoise Apostle of Hustle a été créée en 2001 par Andrew Whiteman, également guitariste de Broken Social Scene (BSS). Sous l’étiquette Arts & Crafts, à qui l’on doit également les albums de Feist notamment, le groupe a offert Folkloric Feel en 2004, puis National anthem of nowhere. On y retrouve plusieurs influences tantôt folk, tantôt pop années soixante, parfois americana, voire même musique du monde. Formé après le séjour de Whiteman de deux mois à la Havane, le groupe a repris des chansons folkloriques brésiliennes et cubaines, ainsi que quelques pièces de Tom Waits, PJ Harvey et Marc Ribot. Whiteman rend même hommage au poète espagnol Federico Garcia Lorca en mettant en chanson l'un de ses poèmes (Rafaga), et à l'auteur-compositeur chilien Victor Jara (Fast pony for Victor Jara), membre du Parti communiste chilien associé de près à Salvador Allende. Le trio est toutefois à son meilleur dans ses envolées post-rock aérien enveloppantes et envoûtantes.

Apostle of Hustle, le jeudi 11 septembre, La Sala Rossa


www.casadelpopolo.com/salaconcert/homefr.shtml



Le retour des Dandys


Fascinés par le Velvet Underground, les Dandy Warhols, dont le son à leurs débuts fut comparé au groupe new-yorkais, n’a jamais caché son fanatisme. Formé en 1994 à Portland, le groupe connaîtra le succès international en 2000, avec le single Bohemian Like You. Le troisième album Welcome To The Monkey House sort en 2003 et s’avère plus électrique, délaissant quelque peu les cinglantes guitares pour de la synth-pop-rock. En featuring sur I Am A Scientist, David Bowie demande au groupe de faire sa première partie pour son Reality Tour. La notoriété du groupe est dès lors confirmée.

Les Dandy Warhols ont fait un retour fracassant ce printemps avec la sortie de leur sixième album, Earth To The Dandy Warhols, avec les participations de Mark Knopfler (Dire Straits) et Mike Campbell (Tom Petty & The Heartbreakers). On y retrouve les divers sons et influences qui caractérisent depuis toujours leur musique. L’album est toutefois distribué par leur propre label "Beat the World" créé afin de s'affranchir du dictat artistique imposé par Capitol et en représailles à la non promotion dont avait fait l'objet leur dernier album Odditorium or warlords of mars. Les allumés de Portland ont habitué leur public à une diversité artistique que peu d'entités ont la chance d'avoir et ne le décevra pas.

The Dandy Warhols, le dimanche 14 septembre, Club Soda

www.clubsoda.ca

La vie en Rós

Depuis le succès mondial de Björk, d’autres artistes islandais ont fait leur percée sur la scène musicale, dont Sigur Rós, ce groupe musicalement indéfinissable et qui évolue définitivement en dehors des étiquettes. Difficile, en effet, de définir la musique du groupe, déroutante et délectable. La voix du chanteur est déstabilisante, voire surnaturelle, et le répertoire du quatuor pénètre notre mémoire avec cette visible volonté de nous rendre accrocs. Loin des règles élémentaires et au-delà des frontières tracées auparavant, il y a désormais Sigur Rós.

Sigur Rós, le samedi 20 septembre, Quai Jacques-Cartier

www.quaisduvieuxport.com


Le Mogwai écossais

Pour ceux qui sont passés à côté d’un des films cultes des années 1980, le Mogwai est la version gentille du Gremlins. Pour ceux qui seraient passés à côté d’une des références absolues du mouvement post-rock, Mogwai est un groupe écossais créé en 1995 par Stuart Baithwaite (guitariste) et Dominic Aitchison (bassiste). Malgré la maturité et une œuvre intense, le groupe ne se prend pas au sérieux et aime même explorer la dérision. Il n’en demeure pas moins un répertoire impressionnant, composé de mélodies poignantes, d’instruments dominants et de beaucoup d’émotion.

Mogwai, le mardi 23 septembre, Métropolis

The Stills et de Montréal

Ils faisaient la première partie de Paul McCartney à Québec cet été et étaient qualifiés de « next big thing » par le magazine Rolling Stone en 2003. Ce groupe rock aux influences d’Echo & The Bunnymen est, ne vous y trompez pas, bien de chez nous. Ambassadeur de la scène rock anglo-montréalaise, le groupe n’a pas réussi à séduire complètement l’Angleterre mais a parcouru de nombreux autres pays et créé des fans, même au Japon ! Reconnu pour ses mélodies simples et accrocheuses, The Stills propose une variété d’instruments qui sortent un peu du rock anglais traditionnel. Histoire de laisser sa marque, bien canadienne.

The Stills, le samedi 27 septembre, Cabaret du Musée

http://www.montrealplus.ca/arts_et_divertissement/the_stills/1001838


Réagissez à cet article !
Il y a actuellement 1 réaction.

Poster une réaction
Remarque
par WDPK webzine le 7 septembre 2008

Does It Offend You Yeah, équivalent de Daft Punk !

J'ai rarement lu une comparaison aussi insensée, les Daft sont très loin devant.

Poster une réaction
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter