Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Un été rythmé et coloré

par
Collaboratrice de Tolerance.ca®
C’est le temps des vacances et Montréal nous offre, en juillet, la possibilité de voyager sur tous les continents sans avoir à se déplacer. Les festivals battent leur plein et nous offrent des programmations rythmées et colorées, histoire de passer un été inoubliable.

Le jazz, Lanois etcetera

L’incontournable Festival international de jazz de Montréal propose une multitude de spectacles, jusqu’au 6 juillet, dont celui du grand Daniel Lanois, de retour d’Irlande où il a réalisé le prochain album du groupe U2. Lanois se produira quatre soirs au FIJM, soit les 1er et 2 juillet au Cabaret, en formule plus intime avant de se produire au Club Soda le 3 juillet et au Métropolis, le 4 juillet. À ne pas manquer non plus, l’électrisant Bran Van 3000, le 1er juillet, en spectacle extérieur gratuit. Enfin, les quatre gars du groupe Artist of the Year en seront à leur troisième visite au Festival de jazz et nous réservent tout un party, électro-funk à souhait, le 2 juillet à 23h59 au Club Soda.

www.montrealjazzfest.com


Creature et les Nocturnes du Musée

Tous les premiers vendredis soir du mois, le Musée d’art contemporain de Montréal présente les Nocturnes du Musée, des 5 à 9 uniques avec performances musicales live, service de bar et visites de toutes les salles d’exposition. Le 4 juillet, le musée reçoit le quatuor montréalais Creature, reconnu pour ses performances intenses et ses chorégraphies improvisées et contagieuses. Le son original et accrocheur du groupe tient autant du hip-hop que du dance et du new wave. Les compositions dance-pop-party-rock de Creature font de chaque soirée un party assuré.

Creature, le vendredi 4 juillet, 17 h, Musée d’Art contemporain de Montréal

www.macm.org

Piknic Electronik

Chaque dimanche, le Piknic Électronik est un rendez-vous convivial au parc Jean-Drapeau et l’occasion de découvrir la musique électronique d’artistes en provenance de douze pays. Depuis six ans, avec la complicité de plus de 120 000 pikniqueurs et pikniqueuses, l’événement hebdomadaire ne cesse d’accroître sa popularité. Poursuivant sa mission de démocratisation de la musique électronique, le Piknic Électronik propose une programmation diversifiée, recherchée et actuelle pour une expérience musicale unique. Dans une ambiance familiale et avec une vue imprenable sur Montréal!

Piknic Electronik, tous les dimanches, jusqu’au 28 septembre, de 14 h à 21 h, parc Jean-Drapeau

www.parcjeandrapeau.com


  Yiddish Cabaret 

Sonia’s Band Mazeltov présentera un cabaret yiddish innovateur combinant des chansons en yiddish, en hébreu et en français, de la musique klezmer et de la poésie russe. Sonia Falkovitch a grandi à Moscou et à Berlin et habite à Montréal depuis l’âge de 20 ans. Elle sera accompagnée des musiciens klezmer Ellen Gibling à la harpe, Isak Goldschneider à la clarinette, Tim Walsh à la mandoline et le roi de la musique tzigane Sergiu Popa à l’accordéon. Une soirée unique et originale qui ne laissera personne indifférent.

Cabaret Yiddish, le 23 juillet à 21h, Casa del Popolo, 4873, St-Laurent

www.casadelpopolo.com

Rythmes et ambiances d’Afrique

 27 pays sont au rendez-vous de la 22e édition du Festival International Nuits d’Afrique, du 8 au 20 juillet. Idir, légende de la musique kabyle, dont le spectacle marquera le lancement officiel de la programmation, le 10 juillet au Métropolis, a accepté d’être le parrain de ce 22e festival. Son message, « ne pas oublier d’où l’on vient, pour mieux construire un présent et un avenir, en essayant de les rendre les plus harmonieux possible », reflète bien l’approche particulière de l’artiste qui, tout au long de sa carrière, a eu la volonté de permettre aux différentes cultures de dialoguer à travers la musique.

Monica Freire, étoile de la scène des musiques du monde à Montréal depuis de nombreuses années, agira quant à elle en tant que porte-parole de l’événement. 23 spectacles seront présentés en salle au Club Balattou, au Kola Note, au National et au Métropolis, dont ceux de Seun Anikulapo Kuti (Nigéria) avec son groupe, Egypt 80, Black Umfolosi (Zimbabwe), icône des a capella, gospels, danses zulus et gumboots, Les Go de Koteba et leurs grooves mandingues aux vibrations urbaines, le Brazilian Jamaica reggae et tant d’autres.

La Place Émilie-Gamelin (carré Berri, Sainte-Catherine, St-Hubert, De Maisonneuve), au cœur du centre-ville de Montréal, vivra aux rythmes chauds de l’Afrique, des Antilles et d’Amérique Latine les 17, 18, 19 et 20 juillet 2008, tandis que s’animera le Village des Nuits d’Afrique. Plusieurs ateliers sont également organisés le matin, pour toute la famille : danse africaine, percussions marocaines, instruments malgaches, n’en sont que quelques exemples. Tous les soirs, après les spectacles, la fête se poursuit au mythique Club Balattou, coin Saint-Laurent et Marie-Anne.

www.festivalnuitsdafrique.com

Et si l’envie de prendre la route vous vient, ne manquez pas le Festival de Blues de Tremblant et le Festival de musique de Lanaudière.

www.lanaudiere.org

http://ww1.tremblant.ca/blues/fr/index.asp


Réagissez à cet article !
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter