Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Canada. Augmentation du nombre de salariés non agricoles

Le nombre de salariés non agricoles inscrits sur les listes de paie a augmenté de 15 900 (+0,1 %) en septembre. 

Des hausses à ce chapitre ont été observées dans 170 (55,7 %) des 305 industries visées par l'enquête. Il s'agit du nombre le plus important d'industries ayant enregistré une croissance de l'effectif des salariés depuis juillet 2008.

Depuis le sommet de l'emploi salarié atteint en octobre 2008, le nombre d'employés au Canada a diminué de 448 100 (-3,0 %). La majeure partie de cette baisse est survenue au cours des six premiers mois de la période de replis, tant dans le secteur des biens que dans celui des services.

En septembre, l'augmentation du nombre d'employés salariés a été entièrement attribuable au secteur des biens, et tout particulièrement aux industries de la construction. Dans le secteur des services, les faibles hausses observées dans les administrations publiques ainsi que dans l'hébergement et les services de restauration n'ont pas suffi à faire contrepoids aux pertes d'emplois accusées dans un certain nombre d'autres industries de service.

Le nombre de salariés a légèrement augmenté dans huit provinces en septembre, et les hausses les plus marquées ont été notées en Ontario, au Québec et en Alberta. Le nombre de salariés inscrits sur les listes de paye s'est faiblement contracté en Colombie-Britannique et à l'Île-du-Prince-Édouard.

La rémunération hebdomadaire moyenne des employés salariés s'est établie à 830,68 $ en septembre, en hausse de 1,9 % par rapport à septembre 2008. Il s'agit de la plus forte progression d'une année à l'autre depuis janvier 2009 (+2,4 %).


La croissance dans le secteur des biens est animée par la construction

En septembre, la croissance de l'emploi salarié a été attribuable au secteur des biens (+27 500), et tout particulièrement aux industries de la construction (+10 000).

Entre octobre 2008 et avril 2009, l'effectif des salariés a diminué de 64 100 dans le secteur de la construction. Le nombre d'emplois dans la construction est resté relativement stable pendant les mois d'été et a augmenté en septembre 2009. Deux provinces seulement, le Québec et l'Ontario, ont affiché de faibles hausses du nombre de salariés dans la construction chaque mois entre mai et septembre.

L'emploi salarié a progressé dans un certain nombre d'industries de la construction, y compris chez les autres entrepreneurs spécialisés (+2 500), dans la construction d'installations de services publics (+2 100) et chez les entrepreneurs en travaux de fondations, de structure et d'extérieur de bâtiment (+1 800). Le nombre d'emplois salariés a aussi augmenté dans d'autres industries du secteur des biens, dont celles des activités de soutien à la foresterie (+1 700) et des activités de soutien à l'extraction minière et à l'extraction de pétrole et de gaz (+1 200).

Le nombre de salariés a augmenté dans 55 des 86 industries du secteur de la fabrication, mais faiblement. En septembre, le secteur de la fabrication a connu une hausse globale de 2 100 emplois (+0,1 %). Cependant, c'est en septembre que, pour la première fois depuis juillet 2008, plus de la moitié des industries de la fabrication ont affiché une croissance de l'emploi.

Faible recul de l'emploi dans le secteur des services

En septembre, les mouvements de hausses et de pertes d'emplois dans les industries de service se sont traduits par une diminution nette de 4 100 employés.

Des hausses appréciables ont été observées dans les services de restauration spéciaux (+3 300), dans le transport scolaire et le transport d'employés par autobus (+2 400), dans les autres services des administrations publiques provinciales et territoriales (+2 000) ainsi que dans les services relatifs aux bâtiments et aux logements (+2 000).

Ces hausses ont été effacées par les pertes d'emplois salariés, y compris dans les épiceries (-5 700), dans les restaurants à service complet (-2 700), dans l'intermédiation financière par le biais de dépôts (-2 600), dans les collèges communautaires et les cégeps (-2 400), dans l'architecture, le génie et les services connexes (-2 100) ainsi que dans les services de soutien aux entreprises (-2 000).

Rémunération hebdomadaire moyenne

La rémunération hebdomadaire moyenne des employés salariés s'est établie à 830,68 $ en septembre, en hausse de 1,9 % par rapport à septembre 2008. Il s'agit d'une progression supérieure à celle de 1,5 % enregistrée entre août 2008 et août 2009, et du taux de croissance le plus élevé depuis janvier 2009 (+2,4 %).

Entre septembre 2008 et septembre 2009, dans les six principaux secteurs d'activité industriels du Canada, la rémunération hebdomadaire moyenne a augmenté dans les administrations publiques (+5,7 %), dans les services d'enseignement (+3,7 %), dans le commerce de détail (+3,3 %), dans la fabrication (+2,9 %) ainsi que dans les soins de santé et l'assistance sociale (+1,6 %). Au cours de cette même période, la rémunération hebdomadaire moyenne a diminué de 0,4 % dans le secteur de l'hébergement et des services de restauration.

Septembre marque la première augmentation de la rémunération hebdomadaire moyenne d'une année à l'autre dans le secteur de la fabrication depuis le début du mouvement de repli économique. Les hausses les plus marquées de la rémunération ont été observées dans les industries de la première transformation des métaux, des produits chimiques, du matériel de transport, des produits en bois et des aliments. Toutes ces industries avaient connu d'importantes baisses de la rémunération hebdomadaire moyenne d'une année à l'autre au cours des 11 mois précédents.

Entre septembre 2008 et septembre 2009, neuf provinces ont enregistré une progression de la rémunération hebdomadaire moyenne. Les hausses les plus importantes ont été constatées à l'Île-du-Prince-Édouard (+6,4 %), puis au Manitoba (+3,9 %), à Terre-Neuve-et-Labrador (+3,8 %) et au Nouveau-Brunswick (+3,8 %). La Colombie-Britannique (-0,3 %) a été la seule province à accuser une baisse de la rémunération hebdomadaire moyenne au cours de cette période.

Heures totales

Le nombre total d'heures travaillées par les salariés payés à l'heure, y compris les heures supplémentaires, a diminué de 4,7 % entre septembre 2008 et septembre 2009. Il s'agit d'un sixième mois consécutif au cours duquel une baisse des heures totales d'une année à l'autre a été enregistrée.
© Statistique Canada -


Réagissez à cet article !
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter