Tolerance.ca
Director / Editor: Victor Teboul, Ph.D.
Looking inside ourselves and out at the world
Independent and neutral with regard to all political and religious orientations, Tolerance.ca® aims to promote awareness of the major democratic principles on which tolerance is based.

Décès du prince Philip, époux d’Élizabeth II

(French version only)
By
Ph.D., Université de Montréal, Editor, Tolerance.ca®
Share this article

Le prince Philip, duc d'Édimbourg, et époux de la reine Elisabeth II, est décédé vendredi 9 avril 2021. Il avait 99 ans. Il était né sur l'île grecque de Corfou, le 10 juin 1921, de l'union d'André, prince de Grèce et du Danemark, et de la princesse Alice de Battenberg.

Philip se considérait avant tout comme Danois, mais il était fier aussi de ses origines russes, allemandes et grecques.

En 1922, Philip et sa famille quittent la Grèce, son oncle, le roi Constantin Ier, étant contraint à l'exil après le désastre militaire de la guerre gréco-turque. 

Philip suivra ensuite sa scolarité en France, en Allemagne et en Écosse. Il s’engage dans la Royal Navy en 1939.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, il participe aux combats principalement en Méditerranée, aux côtés des forces grecques en 1941 et en 1943 lors du débarquement des Alliés en Sicile.

La première rencontre des futurs époux remonte à 1939. Elizabeth, 13 ans, tombe amoureuse du jeune homme de 18 ans et décide de l'épouser. Ils se marient à l'abbaye de Westminster à Londres le 20 novembre 1947. 

La princesse Elizabeth accède au trône en 1952 et Philip endossera le rôle de prince consort.

Aux côtés de la reine Élizabeth pendant plus de 70 ans, le prince Philip s’était engagé personnellement dans plusieurs causes dont la préservation de l'environnement, l'apprentissage des sciences et des technologies et la pratique du sport auprès des jeunes. À titre d’exemple, le "Prix international du duc d'Édimbourg", créé en 1956 en Grande-Bretagne et élargi à 144 pays, permet de développer des compétences et d'améliorer le bien-être des jeunes à travers le sport.

Le prince Philip a effectué 14 visites officielles au Québec, dont 10 en compagnie de son épouse, la reine Élizabeth II.  

En 1989, il avait été invité au Québec par un ancien camarade de classe écossais, Okill Stuart, de Saint-Lambert, pour participer aux célébrations du 75e anniversaire de l’Association des loyalistes du Canada, association  représentant les descendants des Américains ayant fui la guerre d’indépendance qui étaient demeurés fidèles à la couronne britannique.

9 avril 2021



* Le prince Philip en 2015


Comment on this article!

Postings are subject to the terms and conditions of Tolerance.ca®.
Your name:
Email
Heading:
Message:
Contributor
This article is part of

Victor Teboul's Column
By Victor Teboul

Victor Teboul is a writer and the publisher of Tolerance.ca ®, The Tolerance Webzine, which he founded in 2002 to promote a critical discourse on tolerance and diversity. He is the author of several books and numerous articles. 

Victor...
(Read next)

Read the other articles by Victor Teboul
Follow us on ...
Facebook Twitter