Tolerance.ca
Director / Editor: Victor Teboul, Ph.D.
Looking inside ourselves and out at the world
Independent and neutral with regard to all political and religious orientations, Tolerance.ca® aims to promote awareness of the major democratic principles on which tolerance is based.

Attentat à Québec: La Ville Lumière solidaire de Québec endeuillée

(French version only)
By
Contributor, Member of Tolerance.ca®
Share this article

Les liens entre la ville de Québec et la France sont solides. La rapidité de la réaction de la mairesse de la Ville Lumière l'a montré après l'attentat terroriste de dimanche dernier.

Jusqu’au soir du dimanche dernier, la ville de Québec se croyait à l’abri de la fureur qui fait rage dans plusieurs parties du monde. Mais, cette bulle protectrice a éclaté.

Une tour Eiffel éteinte pour rendre hommage aux victimes de l’attentat de Québec

À l’heure où nous mettons en ligne cette chronique, la Capitale nationale reste encore sous le choc. Même chose pour le reste du pays. Il y a de quoi l’être.

Le dimanche 29 janvier, une soixantaine de musulmans étaient réunis à la mosquée de Ste-Foy. Ils étaient là pour faire leur prière. Autour de 19 heures 45 minutes, c’est le début du massacre. Un homme armé s’est pointé sur les lieux. Il a tué six personnes et blessé vingt autres. 39 autres fidèles ont été plus chanceux. Dix-sept enfants sont devenus orphelins suite à cet attentat.

Le Québec et le reste du Canada ont été de part en part traversés par une forte onde de choc. Les autorités ont rapidement réagi à la situation. Elles ont fait preuve d'un savoir-faire remarquable. À Québec, le premier ministre Couillard, son ministre de la sécurité publique et le maire de la ville, Régis Labeaume, ont, vers 1 heure 45 minutes du matin tenu un point de presse. La réaction du premier ministre fédéral, Justin Trudeau, a elle aussi été rapide. Sur les deux Collines parlementaires, à Ottawa et Québec, la partisannerie a été mise de côté. Ils ont en chœur condamné l’acte terroriste. Ils ont également tendu la main aux Québécois musulmans pour les réconforter, les rassurer et leur demander de quoi ils avaient besoin. Le présumé assaillant, Alexandre Bissonnette, a rapidement été interpellé par la police.

L’onde du choc a rapidement fait le tour du monde. Les condamnations de l’acte terroriste se sont multipliées. Tout comme les marques de solidarité et de sympathie.

La mairesse de Paris a fait partie de ce concert de solidarité internationale avec la ville de Québec. Elle l’a annoncé sur son compte Twitter: ''Ce soir, à minuit, la @LaTourEiffel s'éteindra afin d'adresser un message fraternel à l'ensemble des Québécois et des Canadiens #Québec.''

Chose promise, chose faite. Le 30 janvier, à minuit tapante, la célèbre attraction touristique de la Ville Lumière a été plongée dans une obscurité totale. Un symbole fort pour exprimer la solidarité de la ville d’Anne Hidalgo avec les Québécois après la tragédie qui les a frappés en plein cœur.

***

Le geste d’Anne Hidalgo était fort. Il a fait chaud au cœur des Québécois en général et des Québécois musulmans en particulier. Mais, ce n’est pas la première fois que la mairesse de Paris pose ce genre de geste à un moment opportun. Rappelons-nous à titre d’exemple de sa marque de solidarité avec les Syriens qui vivaient dans la partie Est de la ville d’Alep et qui étaient soumis au blocus et aux bombardements intensifs et indiscriminés des avions de chasse syriens et russes pendant plusieurs mois de suite.

31 janvier 2017



Comment on this article!

Postings are subject to the terms and conditions of Tolerance.ca®.
Your name:
Email
Heading:
Message:
Contributor
This article is part of

Enhaili, Aziz
By Aziz Enhaili

Aziz Enhaili is an expert on the Middle East, of Islam and Foreign policy. He is a contributor on irregular basis to the ‘’Neighbouring countries’’ of the European Union, a unit of Europe2020, a groupe dedicated to prospective studies. He is... (Read next)

Read the other articles by Aziz Enhaili
Follow us on ...
Facebook Twitter