Tolerance.ca
Director / Editor: Victor Teboul, Ph.D.
Looking inside ourselves and out at the world
Independent and neutral with regard to all political and religious orientations, Tolerance.ca® aims to promote awareness of the major democratic principles on which tolerance is based.

André Boisclair nommé haut fonctionnaire à vie par le gouvernement Marois

(French version only)
By
Ph.D., Université de Montréal, Editor, Tolerance.ca®
Share this article

L’ancien chef déchu du Parti québécois a été nommé par le gouvernement péquiste de Pauline Marois au poste prestigieux de délégué général du Québec à New York et, du même coup, sous-ministre adjoint au ministère des Relations internationales.

Curieusement, le communiqué annonçant sa nomination au poste de New York évitait d’indiquer qu’il avait aussi été nommé au poste de sous-ministre avec un salaire annuel de $ 170.000.

Le ministre responsable de sa nomination, M. Jean-François Lisée, a déclaré qu’il pensait que la nomination aux deux postes serait annoncée dans le communiqué, lequel ne faisait état que de celle de New York.

Les deux partis siégeant à l’Assemblée nationale du Québec, soit Québec Solidaire et Coalition Avenir Québec (CAQ) ont dénoncé - et avec raison - cette double nomination, celle de New York assure à M. Boisclair, dans l’éventualité d’une défaite du gouvernement minoritaire qui l’a nommé, d’un poste à vie au sein de la haute fonction publique ainsi qu’une alléchante pension de retraite.  

«Encore une fois, ce sont les vieilles façons de faire qu'on avait vues avec le Parti libéral. Les gens qui se rendent au travail ce matin sont choqués de voir ce qui se passe !», a déclaré le chef de la CAQ, M. François Legault.

«On appelle ça le beurre et l'argent du beurre !», a déclaré pour sa part la députée de Gouin et chef de Québec Solidaire, Mme Françoise David, qui estime que M. Boisclair devrait renoncer à cette nomination «indécente».

Les libéraux de l’ancien gouvernement de Jean Charest «en ont aussi beurré pas mal épais», a-t- elle ajouté, mais cette décision du gouvernement Marois incarne ce que les citoyens réprouvent désormais: «tout pour quelques uns et pas grand-chose pour les autres».

La première ministre du Québec, madame Pauline Marois, qui s’était pourtant appliquée alors qu’elle siégeait dans l’opposition, à vertement critiquer l’ancien régime des Libéraux qu’elle accusait de favoritisme, a  relevé, pour défendre la nomination de M. Boisclair, que beaucoup d'employés de cabinets politiques libéraux avaient aussi bénéficié d'une nomination comme sous-ministre, avec les avantages qui s'y rapportent.

Plus ça change, plus c’est pareil, dit-on…



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4 décembre 2012

Mise à jour - 6 décembre 2012

La première ministre du Québec, madame Pauline Marois, a déclaré jeudi matin, 6 décembre 2012, que M. André Boisclair a accepté de  renoncer au poste qui lui assurait une permanence au sein de la Fonction publique du Québec.

«Nous avons eu mercredi une conversation entre gens responsables» a-t-elle affirmé.

Madame Marois a reconnu avoir commis une erreur en disant que la controverse, qui avait suivi l'annonce de la nomination, avait suscité une prise de conscience.

«J'ai entendu le point de vue des gens et je ne veux absolument pas que mon gouvernement soit attaqué sur des questions éthiques», a indiqué madame Marois.

 

Reconnaissons que l'élection d'un gouvernement minoritaire peut aussi avoir ses mérites pour la démocratie - du point de vue de l'électorat, on s'entend !

6 décembre 2012



Comment on this article!

Postings are subject to the terms and conditions of Tolerance.ca®.
Your name:
Email
Heading:
Message:
Contributor
This article is part of

Victor Teboul's Column
By Victor Teboul

Victor Teboul is a writer and the publisher of Tolerance.ca ®, The Tolerance Webzine, which he founded in 2002 to promote a critical discourse on tolerance and diversity. He is the author of several books and numerous articles. 

Victor...
(Read next)

Read the other articles by Victor Teboul
Follow us on ...
Facebook Twitter