Tolerance.ca
Director / Editor: Victor Teboul, Ph.D.
Looking inside ourselves and out at the world
Independent and neutral with regard to all political and religious orientations, Tolerance.ca® aims to promote awareness of the major democratic principles on which tolerance is based.

Les accommodements raisonnables…et Noël

(French version only)
By
theologian
Share this article

Ici, le qualificatif « raisonnables » me semble le plus important dans tous les débats concernant la rencontre interculturelle et interreligieuse au cœur d’une société laïque. Chaque individu et chaque collectivité doivent assumer de vivre avec certaines contradictions, certains paradoxes et aussi, dans une certaine mesure, certaines contrariétés.

Quand on soumet une problématique visant un accommodement raisonnable, il faut d’abord le situer dans le contexte de la société laïque qu’est devenu le Québec. C’est une clé pour ouvrir sur de possibles solutions. Prenons l’exemple de Noël chez les chrétiens et d’Hanoucca chez les gens de tradition juive. Dans les deux cas c’est une Fête de la Lumière dans un contexte religieux précis. Les signes ostentatoires doivent se retrouver où ?

Là où la nature même de la fête nous conduit, à savoir dans les lieux de culte spécifiques et propres à chaque tradition religieuse. Les lieux publics ou réputés tels n’ont pas à se substituer aux organisations et organismes qui veulent promouvoir un événement faisant partie d’un calendrier religieux. Il faut surtout éviter d’utiliser à des fins politiques ou à des fins d’intérêt de type politique les traditions religieuses concernées.

La généralisation hâtive qui admettrait qu’une fête d’importance, comme Noël pour le Québec, rallie largement la majorité de notre société serait risquée. La majorité se retrouve à la fois et surtout dans les magasins pendant une longue période précédant la fête et la veille au soir ou le jour même dans les églises qui manquent de place à coup sûr, d’où la multiplication des liturgies eucharistiques, souvent depuis aussi tôt que 17 h 00 la veille jusqu’à la fin de la matinée le lendemain. Tout cela est bien correct.

Il y a bien sûr une ambiance propice et les multiples médias le soulignent. Car Noël est une occasion en or de faire des affaires et je le présume aussi pour Hanoucca. Il y a donc un aspect séculier et un aspect religieux qui entourent chaque grand événement. Un prétexte, en quelque sorte. Et, selon les époques, l’accent séculier et laïc l’emporte sur l’essence religieuse de tel ou tel événement et vice-versa. Personne n’est dupe de ces transferts historico-culturels. Il faut donc garder un certain équilibre, sain et défendable au plan social.  Encore chanceuse la société laïque de pouvoir profiter de ces Fêtes religieuses pour s’arrêter un moment, vivre des retrouvailles familiales et amicales et maintenir la cadence de l’économie active.

Mais il ne faut quand même pas que cela devienne l’occasion rêvée de régler des comptes, de dire haut ce que l’on pense tout bas, de se venger de frustrations ou de sentiments refoulés en faisant la démonstration très ostentatoire que le vivre ensemble n’a aucun sens, aucune résonnance pour trop de citoyennes et citoyens encore en 2011-2012. Et cela vaut pour toutes les cultures et toutes les ethnies présentes dans la société laïque québécoise, un point c’est tout.

Cessons le moralisme de bas étage, la rivalité insignifiante, et que tous aient le cœur à la fête dans le respect des autres à des moments partagés ou non. Moi qui ai enseigné pour l’Université Laval à la communauté sépharade de Montréal de 1996 à 2006, je puis dire, à partir de cette expérience, qu’elle est concluante pour toute ma réflexion engagée que je veux partager avec l’ensemble de notre société. L’information vaut son pesant d’or lorsqu’elle est accompagnée de la formation et de l’éducation. Mais cela peut prendre une ou deux générations pour y arriver.

En attendant, fêtons comme si à chaque fois l’humanité en profitait pour se réconcilier et grandir.

9 décembre 2011



* Image : http://www.memorablemontreal.com/swf/?lang=fr
 


Comment on this article!

Postings are subject to the terms and conditions of Tolerance.ca®.
Your name:
Email
Heading:
Message:
Follow us on ...
Facebook Twitter