Tolerance.ca
Looking inside ourselves and out at the world
Independent and neutral with regard to all political and religious orientations, Tolerance.ca® aims to promote awareness of the major democratic principles on which tolerance is based.

Montréal. Le maire Micheal Applebaum fait face à 14 chefs d’accusation

(French version only)

Montréal – Le commissaire à la lutte contre la corruption, M. Robert Lafrenière, a confirmé que Michael Applebaum a été arrêté tôt ce matin, lundi 17 juin 1013, par les policiers du Service des enquêtes sur la corruption (Sûreté du Québec) de l’UPAC. Deux autres personnes liées à la même enquête ont également été arrêtées. Il s’agit de Saul Zadjel et Jean-Yves Bisson.

L’enquête ayant mené aux arrestations d’aujourd’hui a débuté en mars dernier et les faits reprochés en lien avec le projet Méandre ciblent la période de 2006 à 2011. Ils reposent essentiellement sur l’obtention d’autorisations et d’appuis politiques concernant deux projets immobiliers à Montréal, dans l’arrondissement Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce.

Les personnes arrêtées étaient, au moment des faits reprochés, des élus et des fonctionnaires de l’arrondissement Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce. Ces dernières font face à 23 chefs d’accusation qui ont été autorisés par le Bureau de lutte à la corruption et la malversation du Directeur des poursuites criminelles et pénales pour abus de confiance, fraudes envers gouvernement, actes de corruption dans les affaires municipales, commissions secrètes et complot.

«On ne peut tolérer que des actes répréhensibles soient commis dans la gestion de nos institutions publiques : les valeurs d’éthique et l’intégrité doivent demeurer au cœur des actions de nos élus, de tous les employés de la fonction publique québécoise ainsi que des fournisseurs de biens et services de l’État », a déclaré le commissaire à la lutte contre la corruption, M. Robert Lafrenière.

L’Unité permanente anticorruption a été créée par le gouvernement du Québec en février 2011. À ce jour, l’UPAC a reçu plus de 1500 signalements et 106 personnes ont été arrêtées en lien avec des cas présumés de corruption. Le mandat de l’UPAC est de coordonner et diriger des unités d’enquête, de vérification et de prévention afin de lutter contre la corruption dans le système public québécois.

Détail des 23 chefs d’accusation

Micheal Applebaum fait face à 14 chefs d’accusation de complot,de fraudes envers le gouvernement, d’abus de confiance et d’actes de corruption dans les affaires municipales.

Saul Zajdel fait face à cinq chefs d’accusation d’abus de confiance, de fraudes envers le gouvernement, d’actes de corruption dans les affaires municipales et de commissions secrètes.
Jean-Yves Bisson fait face à quatre chefs d’accusation d’abus de confiance, de fraudes envers le gouvernement et de commissions secrètes.

17 juin 2013



Comment on this article!
To post a comment, we encourage you to become a member of Tolerance.ca® or log in if you are already a member. You can still post your commentwithout registering, but you will need to fill your personal information each time.

Become a member (free)   |   Log in

Postings are subject to the terms and conditions of Tolerance.ca®. Before submitting your message , you must read the Terms and conditions of Tolerance.ca® and agree to them by checking the box below.
Your name:
Email:
Heading:
Message:
 
  I have read and agree to the Terms and conditions of Tolerance.ca®.
Follow us on ...
Facebook Twitter