Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.
Analyse de l'information
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
La Confrérie des Frères musulmans représente la principale force d’opposition politique en Égypte. Tenu au moment où elle est plus divisée que jamais, l’élection en décembre 2009 de son comité exécutif (prélude à celle de son chef) ne manquera pas de se révéler une mauvaise nouvelle pour la matrice de l’islamisme sunnite. Du pain béni pour la succession dynastique à la tête de l’État. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Le 1er décembre, Barack H. Obama s’est adressé à la nation américaine depuis la prestigieuse académie militaire de Westpoint. L’occasion d’annoncer sa stratégie qui comporte notamment le déploiement rapide de 30.000 soldats supplémentaires en Afghanistan et le début du retrait américain en juillet 2011. Une stratégie devant servir à «finir le boulot» laissé inachevé par son prédécesseur. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
La réunion le 23 novembre de Barack H. Obama avec son conseil de guerre est la dernière avant qu’il n’annonce la semaine prochaine les effectifs militaires supplémentaires qu’il dépêchera en Afghanistan. Sa stratégie guerrière devra choisir ou osciller entre deux options: une première option anti-insurrectionnelle et une seconde anti-terroriste. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
L’annonce par Mahmoud Abbas (président de l’Autorité palestinienne) de son intention de ne pas briguer de nouveau ce poste n’a laissé personne indifférent. Après une cinquantaine d’années de carrière politique, la «fin» de son parcours laisse une forte impression d’énorme gâchis. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
L’armée pakistanaise mène depuis le 17 octobre dernier une vaste campagne dans le Sud-Waziristan, fief des talibans pakistanais et refuge des talibans afghans et des combattants d’Al-Qaïda. Pour différentes raisons, les dividendes de cette opération d’envergure seront limitées. Risquant même de renforcer la position talibane des deux côtés de la frontière. (Texte intégral)
Dakar/Bruxelles - S’il n’est pas mis rapidement fin au régime militaire en Guinée, le pays risque de s’enfoncer dans une guerre civile qui pourrait déstabiliser toute l’Afrique de l’Ouest. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Le mouvement des Frères musulmans représente la principale force d’opposition politique au régime de Moubarak. Après une période de «tolérance», Le Caire semble résolue à en finir avec son influence politique. Facilitant la succession dynastique programmée et ouvrant la voie à la radicalisation de l’islamisme. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Hosni Moubarak est âgé de 81 ans. Il dirige l’Égypte d’une main de fer depuis 1981, l’année d’assassinat de son prédécesseur, Sadate, artisan de la paix avec Israël. Maintenant que son état de santé est chancelant, l’heure de la succession ne tardera pas à sonner. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Le président égyptien a effectué cette semaine une visite officielle à Washington. La première depuis 2004. Cette visite avait trois enjeux d’importance pour Hosni Moubarak. D’abord, regagner les grâces de Washington. Ensuite, récupérer son rôle traditionnel d’intermédiaire entre les parties israélienne et palestiniennes en conflit. Enfin, faire adouber par Washington son fils Gamal en vue de le couronner comme le prochain raïs d’Égypte. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Depuis plusieurs années, l'Algérie continue d'être plongée dans une grave crise politique. En l'absence d'un transfert pacifique du pouvoir des mains des militaires vers celles des civils et de l'exhumation du bilan de la «décennie noire», cette crise est appelée à durer. (Texte intégral)
<<  Préc.   1 2 [3] 4    Suiv.  >>

Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter