Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.
Analyse de l'information
par Farah I. Abdel Sater

En 1965, quand Anthony Newley et Leslie Bricusse écrivaient leur chanson "Feeling Good" (Une aube se lève), ils étaient sans doute loin de s’imaginer que, 46 ans plus tard, c’est ce sentiment qui animerait les jeunes citoyens arabes, que c’est la chanson à laquelle ils penseraient, qu’ils chanteraient, qu’ils hurleraient un peu partout – se laissant ainsi inspirer par la "Révolution du jasmin" de la Tunisie. (Texte intégral)

par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Les reproches du premier ministre canadien, Stephen Harper, à l’endroit de l’Iran ne se limitent pas au seul programme nucléaire. Elles s’étendent aussi à sa rhétorique agressive, à son soutien à des groupes islamo-nationalistes (Hamas palestinien et Hezbollah libanais), qualifiés de «terroristes» par Ottawa, et à ses ambitions stratégiques dans une région clé comme le Moyen-Orient.

  (Texte intégral)

par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Le programme nucléaire iranien est une des trois sources de préoccupation pour la politique iranienne du premier ministre du Canada, M. Stephen Harper. Une inquiétude compréhensible étant donné (entre autres) l’ambiguïté de la démarche nucléaire iranienne et le caractère idéologique de son régime révolutionnaire. (Texte intégral)
Nairobi/Bruxelles - La sortie du Burundi de sa longue guerre civile ne pourra pas être consolidée que si toutes les forces politiques, y compris le gouvernement, les partis de l´opposition, la société civile et les médias, garantissent la tenue d’élections véritablement démocratiques.
  (Texte intégral)

par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Au cours de l’année 2009, plusieurs nuages ont couvert la vaste zone du Moyen-Orient. La guerre de Gaza. L’Iran. L’Irak. L’Afghanistan. Le Pakistan. Le Yémen, etc.

  (Texte intégral)

par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
L’islamisme au Maroc n'est ni monolithique ni statique. Il fait partie des voix oppositionnelles du pays. Il comprend trois composantes. La première révolutionnaire, la deuxième légaliste, la troisième jihadiste.
  (Texte intégral)

par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Al-Qaïda dans la Péninsule arabique est un des chapitres régionaux de la maison-mère «Al-Qaïda». L’attentat raté d’une de ses récentes recrues, le jour des fêtes de Noël 2009, a montré sa détermination à projeter sa puissance jusqu’au cœur même des États-Unis. Une menace à prendre très au sérieux, mais à gérer de manière intelligente.

  (Texte intégral)

par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
La Confrérie des Frères musulmans représente la principale force d’opposition politique en Égypte. Tenu au moment où elle est plus divisée que jamais, l’élection en décembre 2009 de son comité exécutif (prélude à celle de son chef) ne manquera pas de se révéler une mauvaise nouvelle pour la matrice de l’islamisme sunnite. Du pain béni pour la succession dynastique à la tête de l’État. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Le 1er décembre, Barack H. Obama s’est adressé à la nation américaine depuis la prestigieuse académie militaire de Westpoint. L’occasion d’annoncer sa stratégie qui comporte notamment le déploiement rapide de 30.000 soldats supplémentaires en Afghanistan et le début du retrait américain en juillet 2011. Une stratégie devant servir à «finir le boulot» laissé inachevé par son prédécesseur. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
La réunion le 23 novembre de Barack H. Obama avec son conseil de guerre est la dernière avant qu’il n’annonce la semaine prochaine les effectifs militaires supplémentaires qu’il dépêchera en Afghanistan. Sa stratégie guerrière devra choisir ou osciller entre deux options: une première option anti-insurrectionnelle et une seconde anti-terroriste. (Texte intégral)
<<  Préc.   1 [2] 3 4    Suiv.  >>

Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter