Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.
La Chronique de Osée Kamga
Par Osée Kamga
Collaborateur
Articles de cette chronique

D'autres articles du même chroniqueur sont disponibles dans la version anglaise de notre site. Veuillez cliquer ici pour les consulter.

Comment parler de cette ville? Je n’en sais rien. Je sais simplement que j’y vis. Je sais aussi que j’ai envie d’en parler. Mais par où commencer? Peut-être par le lac Ramsey, que j’aperçois chaque matin du balcon de mon appartement. L’été, il aligne ses bateaux, ses canoës et ses pirogues et les déploie dans un va-et-vient incessant. Des touristes dans le Cortina, des vacanciers qui profitent du bon temps. Des sportifs nautiques. Ils sont plaisanciers ou alors s’entraînent pour quelque compétition prochaine. Le lac Ramsey tend ses bras, les accueille, les comble et les libère joyeux. (Texte intégral)
Charmante découverte que celle que j’ai faite en fouinant, comme j’en ai l’habitude à chacun de mes passages à Paris, la librairie Gibert Jeune. On y trouve parfois des bijoux. Tels des astres éteints de Léonora Miamo en est un. Certains romans racontent l’exil et la nostalgie de la terre natale, d’autres l’intégration de l’immigrant en terre d’accueil, d’autres encore, les tensions raciales ou ethniques en contexte multiple. Tels des astres éteints, c’est tout en un. Mais Miano ne raconte pas, elle met cet ensemble en scène grâce à l’évolution de ses personnages vers un dénouement dramatique. Ses personnages sont des modèles à travers lesquels on découvre la complexité des motivations qui gouvernent les rapports humains, les rapports sociaux, ainsi que le fait migratoire. (Texte intégral)
Kingston. Ville de montagnes, ville de plaines. Ville noire et accueillante. Ville souriante et colorée. Ville aux multiples visages. Ville qui exhibe ses édifices à bureaux, son parc central en beauté, ses commerces huppés, ses chaussées tout en état. Ses hôtels multiples étoiles, Hilton, Pegasus et autres, qui accueillent au quotidien de milliers de touristes. Européens comme Asiatiques, Africains et Américain. Ses KFC, Burger King et autres bannières occidentales rappellent avec férocité l’ambition avortée de Michael Manley. C’est le New Kingston, le quartier huppé... (Texte intégral)
J’ai déjà été fier de l’Afrique du Sud. Et comment! Avec la fin de l’apartheid et la prise du pouvoir par l’ANC, nombreux sont ceux qui anticipaient des représailles des Noirs. Désormais que les Blancs ne seront plus en charge, on prédisait le chaos, on annonçait le pire, on craignait la catastrophe. Beaucoup de Blancs ont alors choisi le chemin de l’exil. Pourtant, Mandela et son équipe ont su, grâce la Commission vérité et réconciliation, orchestrer une transition pacifique et ouvrir une ère nouvelle pour les Africains du Sud. (Texte intégral)
<<  Préc.   1 2 [3]     

Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter