Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.
Opinion
par Ariane Genet de Miomandre, scénographe

En mars dernier dans le budget Fédéral 2017-18, j’ai été fort déçue de constater  qu’il faudrait « faire plus avec moins » quant à l’aide internationale. Or, seulement 2% de l'argent de nos taxes y sont consacrés; c'est bien moins généreux que l’impression qu’on a généralement du Canada. L’aide Internationale aurait mauvaise presse en ce moment, me dit l’adjointe de mon député. Que faire quand on veut plus d'argent pour l’éradication de la tuberculose sans en enlever à  l’éducation, la contraception, la santé des mères et des nourrissons, la polio, etc? (Texte intégral)

Malgré les conditions difficiles des enseignants, certains rêvent toujours de faire ce métier. Et pour ces étudiants en éducation, les épreuves commencent tôt ! Les étudiants à la maitrise en enseignement au secondaire de l’UQÀM ne se voient pas reconnus comme des étudiants à temps complet, peu importe le nombre de cours auxquels ils s’inscrivent et ce, même pendant leurs stages (non-rémunérés). (Texte intégral)
par Annie Cloutier,

La tuberculose, maladie datant du temps des momies, devient de plus en plus rare ces jours-ci. Depuis 20 ans, elle a reculé de 40%, et ce grâce au Fonds Mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme... (Texte intégral)

par Ziad El Baroudi,  

Nous sommes le lundi 20 août, de l’an de grâce 2012. Pourtant beaucoup de Marocains sont persuadés qu’on est toujours au Moyen-âge, perdus dans cette longue nuit rétrograde d’ignorances, de tyrannies et d’injustices qu’on appelle chez nous «’Oussour al inhitat» (l’Âge de la décadence).  (Texte intégral)

par Marc Lebuis, Point de Bascule

Dans sa récente critique du film Ces crimes sans honneur, parue dans le Huffington Post, Francine Pelletier insinue que les crimes d’honneur ne seraient qu’une variante de la violence domestique qui survient en Occident : «Y a-t-il tant de différence entre ce genre de meurtre (les crimes d’honneur) et les 139 femmes assassinées par leur conjoint au Québec au cours des 10 dernières années?» Oui, une énorme différence. (Texte intégral)

par Nicole Filion, coordonnatrice, Ligue des droits et libertés

Nous ne devons pas oublier ce qui fut à l’origine de la Commission Poitras: l’affaire Matticks dans laquelle les policiers chargés de mener l’enquête criminelle avaient fabriqué de la preuve, ce qui avait mené à l’arrêt des procédures dans ce procès pour trafic de stupéfiant. (Texte intégral)

par Marc Lebuis

Sur la vidéo de l’Assemblée nationale du Québec, on peut entendre les parlementaires québécois applaudir Fatima Houda-Pepin à la fin de son intervention du 25 octobre dernier. Sont-ils conséquents pour autant ? Alors qu’ils s’inquiètent légitimement de ce qui se passe à des milliers de kilomètres de chez eux, ils continuent de financer les mêmes islamistes ici-même au Canada. (Texte intégral)

par Marc Lebuis

Djemila Benhabib présenta son dernier livre, Les soldats d'Allah à l'assaut de l'Occident, lors de son récent passage chez Dumont (VTélé). Elle élabora sur le fait que les promoteurs de l’islam radical ne limitent plus leurs activités à l’Orient mais qu’ils sont désormais engagés dans une offensive d’islamisation de l’Occident. Pour atteindre leurs objectifs, les islamistes ont recourt à toute la gamme des activités légales permises dans les démocraties occidentales, pas seulement au terrorisme. (Texte intégral)

par Jean-Paul Pougala, Directeur, Institut d’Études Géostratégique et Professeur, Geneva School of Diplomacy
C’est le cœur saignant de douleur que je vous écris cette lettre pour vous prier de bien vouloir écouter le message que la Chambre des Représentants Américaine vous a envoyé le 24/06/2011 en rejetant le texte autorisant l'intervention militaire des États-Unis en Libye, et de mettre fin à l’agression en cours contre le peuple Libyen avec les prétextes des plus extravagants comme celui de dire que c'est pour les protéger. (Texte intégral)
Selon une étude du Centre canadien de politiques alternatives publiée le 3 janvier dernier, les cent dirigeants canadiens les plus riches ont touché en moyenne 6,6 millions de dollars en 2009, soit 155 fois le salaire moyen des travailleurs. (Texte intégral)
    [1] 2 3    Suiv.  >>

Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter