Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.
La Chronique de Sami Bibi
Par Sami Bibi
Maîtrise en sciences économiques (Université Laval),Doctorat (Université de Tunis)
Maîtrise en sciences économiques (Université Laval), Doctorat (Université de Tunis)

Titulaire d'une maîtrise en sciences économiques de l'Université Laval, Québec et d’un doctorat de l'Université de Tunis, Tunisie. A occupé le poste de professeur d’économie à l’Université de Tunis pendant une dizaine d'années et, depuis 2006, occupe le poste de chercheur auprès du réseau international Politique Économique et Pauvreté. Auteur de plusieurs papiers dans des revues académiques spécialisées sur la pauvreté, les inégalités, le chômage et les moyens de les combattre aussi bien au Canada que dans d’autres pays développés ou en développement. L'auteur a aussi rédigé plusieurs rapports de recherche sur ces sujets pour le compte de la Banque Mondiale, le PNUD, et la Banque Africaine pour le Développement.
Articles de cette chronique
par Sami Bibi, Maîtrise en sciences économiques (Université Laval),Doctorat (Université de Tunis)
Aujourd'hui, une brute a sauvagement assassiné trois fidèles à Nice qui adorent Dieu et son Prophète Jésus.

Aujourd’hui, le monde musulman célèbre la naissance de son Prophète décrit par le Coran par ce verset:

"Et Nous ne t’avons envoyé qu’en miséricorde pour les mondes. » Coran. S21-V107.

Aujourd’hui, le monde musulman fête la naissance de son Messager dont le Clément lui a confié la noble mission suivante:

"Par la sagesse et la bonne exhortation, invite (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. Car c'est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s'égare de Son sentier et c'est Lui qui connaît le mieux ceux qui sont bien guidés." Coran, S16-V125.

Aujourd'hui, une brute a sauvagement assassiné à Nice trois fidèles qui adorent Dieu et son Prophète Jésus, ce Prophète que le Coran le dépeint comme suit:

"Elle fit alors un signe vers lui [le bébé]. Ils dirent: «Comment parlerions-nous à un bébé au berceau?» ... (Texte intégral)

par Sami Bibi, Maîtrise en sciences économiques (Université Laval),Doctorat (Université de Tunis)
Un petit voyou, ignare et satané, a assassiné hier soir, vendredi 16 octobre 2020, un  enseignant d'un collège, près de Paris, parce qu’il inculquait à ses élèves les valeurs de la liberté, notamment celles de la liberté d’expression et la liberté de croire ou ne pas croire. La victime aurait conduit une discussion sur la liberté en lien avec la republication de Charlie Hebdo des caricatures sur le prophète Mohamed. (Texte intégral)
par Sami Bibi, Maîtrise en sciences économiques (Université Laval),Doctorat (Université de Tunis)
Fidèles accomplissant les tarawih dans la cour de la Grande Mosquée de Kairouan (Tunisie) durant le ramadan 2012.
N'est pas musulman qui croit l'être. N’est pas non-musulman qui ne croit pas l’être.

Les musulmans entament aujourd’hui dans un mélange de joies et d’une certaine tristesse, à cause du COVID-19 qui interdit l’accès aux lieux de culte, le mois du Ramadan. C’est le mois du jeûne qui constitue, selon la tradition exégétique conservatrice, le quatrième pilier de l'Islam. Il serait donc obligatoire durant cette période pour les hommes comme pour les femmes à partir de la puberté, exception faite des malades, des femmes enceintes, des femmes qui allaitent ou sont indisposées, ou encore des voyageurs. Selon le Coran, toutefois, et comme l’a bien expliqué Dr Al Ajamî, le jeûne s’inscrit dans une démarche purement spirituelle dont la finalité n’est pas de se soumettre à un « pilier » de l’Islam, mais de se purifier. Il est doc permis aux fidèles en bonne santé de se dispenser de cette obligation (Texte intégral)

par Sami Bibi, Maîtrise en sciences économiques (Université Laval),Doctorat (Université de Tunis)
Plusieurs activistes religieux ont profité de la promulgation de la loi 21  québécoise sur la laïcité de l’État pour se faire passer pour les uniques porte-parole d'une prétendue communauté musulmane qui rejette unanimement ladite loi. Les mêmes ont prétendu que le voile est, sans équivoque, une obligation religieuse. Dans ce qui suit, je démontre qu’il n’existe aucun verset coranique qui ordonne explicitement les femmes musulmanes de couvrir leur visage et, encore moins, la totalité de leur corps. (Texte intégral)

Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter