Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.
Conférences de Victor Teboul
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
For the English version of this article, please click HERE.

Pour la version anglaise de ce texte, veuillez cliquer ICI.

J’ai accepté de participer récemment au Symposium de l’Université du Québec à Montréal intitulé «Le Québec et ses autrui significatifs» afin de traiter de «L’histoire» de mon dernier livre Les Juifs du Québec : In Canada We Trust. Réflexion sur l’identité québécoise, car on m’avait proposé d’y prendre part afin que les questions qui sont  soulevées dans cet essai puissent être débattues. Après avoir brièvement exposé les grandes lignes du parcours de ce livre, aucun débat n’a pu cependant avoir lieu sur le sujet qui y est abordé. Comme le livre n'a suscité aucun débat non plus au sein de la communauté juive, cela me porte à réfléchir sur les susceptibilités existant en notre milieu lorsqu’il s’agit d’aborder certains sujets. (Texte intégral)

par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
On ne peut plus aujourd’hui au Québec prononcer des mots comme juif, arabe, musulman, noir, gai, lesbienne, ou d’autres mots disons «sensibles» qui désignent des groupes ou certaines réalités, sans prendre des précautions. (Texte intégral)
par Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®
Pour voir le dernier essai de Victor Teboul, veuillez svp cliquer sur  : Les Juifs du Québec : In C anada We Trust. Réflexion sur l'identité québécoise

Fondé en 2002 par Victor Teboul, le magazine Tolerance.ca a été appelé à intervenir sur plusieurs sujets. Son directeur a été invité à prononcer de nombreuses conférences sur le sujet, notamment au Centre Saint-Pierre de Montréal. Sa causerie à cette occasion portait sur l'identité québécoise. 

Les Québécois dont la générosité est légendaire partagent-ils pour autant leur identité ? Sont-ils prêts à considérer comme Québécois ceux et celles dont les origines ne sont pas canadiennes-françaises ? Quelles sont les étapes à franchir pour être admis au sein de la grande famille québécoise ? Ceux et celles qui ont des origines autres que canadiennes-françaises sont-ils prêts, par ailleurs, à se considérer québécois ? (Texte intégral)


Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter