Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.
Canada 2015
Par Aziz Enhaili
Rédacteur en chef, Tolerance.ca
Aziz Enhaili est spécialiste du Moyen-Orient, de l’islam et de politique étrangère. Il est contributeur irrégulier au volet «voisinage» du groupe Europe2020. Il s’agit d’une unité européenne dédiée à la recherche dans le domaine de prospective internationale. Il  a contribué à trois ouvrages collectifs dirigés par Barry Rubin : Political Islam (Londres: Routledge, 2006) et A Guide to Islamist Movements (New York: M.E. Sharpe, 2010) ainsi qu’à la publication : Pluralisme, Modernité et Monde Arabe, dirigée par Marie-Hélène Parizeau et Soheil Kash (Presses de l’Université Laval, 2001), en signant le chapitre «Pluralisme et islamisme au Maghreb. Le cas du Maroc». 
Articles de cette chronique
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Dans un jeu politique à somme nulle, la campagne électorale resemble, par certains côtés, à une guerre par d'autres moyens. Chaque parti cherche à mettre les autres sur la défensive avant de leur asséner le coup de grâce. D'un autre côté, il aimerait, autant que possible, éviter de leur apporter à son corps défendant des munitions susceptibles de le mettre en difficulté. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Les sondages captent l’émotion politique du moment de sa réalisation. Mais, d’un autre côté, ils permettent de dessiner des tendances quand il y en a. Les élections fédérales en cours n’échappent pas à cette règle. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
En période de campagne électorale, les différents adversaires politiques se servent des moyens à leur disposition pour marquer des points. Dans ce cadre, le libéral Justin Trudeau a utilisé le débat des chefs du magazine Maclean's pour essayer de mettre le chef néodémocrate sur la défensive dans le dossier de l'unité nationale. Mais, Thomas Mulcair ne s'est pas laissé faire. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Le premier ministre sortant sait qu'il ne pourra gouverner le pays de nouveau sans l'appui d'une partie au moins de la classe moyenne. Les autres chefs savent eux aussi que c'est elle qui, plus que les autres, détient la clé du 24 Sussex. D'où le ballet de séduction de Stephen Harper et les autres à son égard.  (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
La campagne électorale comporte son lot d’attaques et de contre-attaques, en plus de promesses destinées à séduire les électeurs pour se faire élire ou réélire. L'échange par médias interposés, ces deux derniers jours, entre le premier ministre sortant et son adversaire néodémocrate, l'illustre assez bien. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Chaque campagne électorale est un temps fort pour les chefs de partis politiques. Elle a son lot de promesses et d’attaques. Comme l'a montré aujourd'hui la sortie du premier ministre sortant contre les néodémocrates, celle en cours ne fait pas exception à ce titre.  (Texte intégral)
<<  Préc.   1 2 [3]     

Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter