Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Lutte antiterroriste: Seize thèses à propos du terrorisme jihadiste international

par
Rédacteur, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®

Le terrorisme jihadiste international représente une menace réelle et sérieuse à la sécurité de tous. Même si la marge de manœuvre d’un réseau terroriste global comme Al-Qaïda s’est énormément rétrécie depuis les attentats spectaculaires du 11 septembre 2001, le «chat» s’agite encore dans tous les sens. Nos quinze thèses se veulent une contribution intellectuelle à son achèvement.

1e- Le terrorisme jihadiste international (TJI) est un enfant illégitime de la mondialisation et des outils de la révolution Internet et des nouveaux médias intégrés. Sans images, pas de retentissement médiatique dans les quatre coins du monde des actions du TJI;

2e- Le TJI est une menace pour la sécurité de tous. Sans distinction d’âge, de sexe, de classe sociale, de tribu, de patrie, de culture, de religion…;

3e- Le TJI est l’ennemi de l’islam et une calamité pour tous les musulmans du monde;

4e- Le TJI n'est pas un horizon indépassable pour l'humanité. Pour le vaincre stratégiquement, il faudrait que les différents pays du monde adoptent une vision globale et agissent au niveau local, tout en gardant à l’esprit la culture du bien commun;

5e- Toute lutte efficace contre le TJI est d’abord et avant tout un combat idéologique, un affrontement qui ne peut aucunement faire l’économie de la conquête des cœurs et des esprits des musulmans là où ils se trouvent, toutes catégories générationnelles, sociales et nationales confondues;

6e- En Occident, les musulmans sont les meilleurs alliés de toute lutte efficace contre le TJI, d’où l’importance cruciale pour la sécurité nationale des pays occidentaux de politiques visant leur réelle intégration sociale et économique en bonne intelligence avec les autres composantes du tissu social;

7e- L’islam est trop important pour être livré aux islamistes et les musulmans sont trop précieux pour être abandonnés aux terroristes jihadistes internationaux;

8e-Tout musulman n’est pas un islamiste. Tout islamiste n’est pas un salafiste. Tout salafiste n’est pas un jihadiste. Tout jihadiste n’est pas un terroriste jihadiste international. Mais tout terroriste jihadiste international est un islamiste salafiste;

9e- Le TJI est le meilleur allié objectif de la peste brune en Occident;

10e-Le TJI est une menace pour l’État de droit dans tout régime démocratique en Occident et ailleurs;

11e- Toute lutte efficace contre le TJI est œuvre non des forces armées, mais plutôt de la police, du renseignement et de magistrats spécialisés et compétents;

12e- Toute lutte efficace contre le TJI est question de délégitimation religieuse;

13e-À la différence de mouvements islamistes radicaux (comme le Hamas palestinien ou le Hezbollah libanais) ou modérés (comme les Frères musulmans) avec lesquels on pourrait finir par trouver un compromis politique satisfaisant négocié, en cas de conflit, le terroriste jihadiste international se refuse à toute solution négociée. Pour lui, c’est la victoire totale sur l’ennemi et sa reddition complète ou la diffusion dans le monde de la terreur et du chaos;

14e- Le TJI a un profil sociologique lâche. Il peut se recruter dans toutes catégories générationnelles, sociales, scolaires et nationales confondues. À éviter donc le stéréotype éculé qui voudrait que le terroriste jihadiste international soit un jeune homme, désœuvré, analphabète, pauvre et frustré sexuellement;

15e - Dans un Occident désenchanté idéologiquement, le terroriste jihadiste international s’échine à repérer, parmi les jeunes occidentaux convertis de fraîche date à l’islam, les éléments assoiffés de romantisme révolutionnaire et susceptibles d’être embrigadés assez aisément dans son équipée meurtrière;

16e- La prospérité du TJI en Occident peut se faire à l’ombre de toute ambiance islamophobe ou d’humiliation réelle ou ressentie ainsi par des musulmans. À l’extérieur de l’Occident, il peut profiter de toute situation de vide ou carence d’État.

15 octobre 2010



Réagissez à cet article !
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Chronique
Cet article fait partie de

La Chronique du rédacteur en chef
par Aziz Enhaili

Aziz Enhaili est spécialiste du Moyen-Orient, de l’islam et de politique étrangère. Il est contributeur irrégulier au volet «voisinage» du groupe Europe2020. Il s’agit d’une unité européenne dédiée à la recherche dans le domaine de prospective internationale. Il  a contribué à trois... (Lire la suite)

Lisez les autres articles de Aziz Enhaili
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter