Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Écoles juives orthodoxes. Les syndicats des enseignants demandent à la ministre Courchesne le retrait du règlement

Partagez cet article
La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et la Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE-CSQ) demandent le retrait pur et simple du projet de règlement modifiant le calendrier scolaire afin d'accommoder quelques écoles privées juives.
_______________

Québec  - Le président de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), M. Réjean Parent, et la présidente de la Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE-CSQ), Mme Manon Bernard, demandent à la ministre Courchesne de retirer immédiatement son projet de règlement modifiant le régime pédagogique.

« Il est inacceptable que le Ministère ait projeté de modifier le calendrier scolaire de toutes les écoles du Québec uniquement pour accommoder quelques écoles privées juives et ainsi ouvrir la porte à une série d'accommodements raisonnables, ou encore, au retour à l'enseignement religieux dans les écoles par la porte du privé. Dans les circonstances, il nous apparaît inconcevable que ce projet de règlement ne soit pas retiré. On sait maintenant que la réussite éducative servait de prétexte facile à ce changement pourtant important qui était projeté sans consultation préalable. Le projet de règlement n'est plus crédible », a déclaré M. Réjean Parent, président de la CSQ.

« La ministre doit retirer ce projet de règlement, car bien que l'on connaisse maintenant les motifs du gouvernement, il n'en demeure pas moins que cela aura des impacts sur les discussions aux tables de négociation et que le gouvernement ne peut en toute bonne foi se servir de son pouvoir de législateur pour faire avancer la négociation à sa guise. Le Ministère doit cesser d'évoquer la réussite des élèves à toutes les sauces. Nous avons identifié des solutions éprouvées pour améliorer la réussite des élèves : offrir les services adéquats aux élèves en difficulté, réduire la taille de tous les groupes et diminuer la précarité », a déclaré Mme Manon Bernard, présidente de la FSE.

La CSQ représente près de 170 000 membres, dont près de 100 000 font partie du personnel de l'éducation. Elle est l'organisation syndicale la plus importante en éducation au Québec. La CSQ est également présente dans les secteurs de la santé et des services sociaux, des services de garde, du municipal, des loisirs, de la culture, du communautaire et des communications.

La FSE-CSQ représente plus de 60 000 enseignantes et enseignants des commissions scolaires du Québec à tous les secteurs d'enseignement, tant au préscolaire, au primaire et au secondaire qu'à la formation professionnelle et à l'éducation des adultes.

Sylvie Lemieux
Attachée de presse FSE
Cell. : 418 563-7193
lemieux.sylvie@csq.qc.net

le 11 février 2010.

 


Réagissez à cet article !

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Votre nom :
Courriel
Titre :
Message :
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter