Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Lettre ouverte à Radio-Canada et au CRTC. En tant que personne à la peau noire, je ne suis pas offensée par le mot « nègre ».

par
Journaliste indépendante
Partagez cet article

Aujourd’hui, je vous écris à titre de personne à la peau noire qui n’est pas offensée par le mot « nègre ». J’aurais souhaité pouvoir porter plainte contre notre diffuseur public pour atteinte à ma dignité et insulte à mon intelligence. Je suis exaspérée d’être perçue comme un être trop fragile pour comprendre que tout mot peut être dit lorsque le contexte est pris en considération. Ainsi, comme je n’éprouve aucun malaise face au titre du livre phare de Pierre Vallières, Nègres blancs d’Amérique, je demande des excuses à Radio-Canada qui semble douter de ma capacité en tant que personne noire à faire la part des choses entre une insulte et un propos contextualisé.

Contrairement à une certaine frange militante à l’épiderme sensible, je n’ai pas du tout été étonnée de la lettre signée par les têtes d’affiche de Radio-Canada en réaction à la décision du CRTC sur l’utilisation du mot « nègre ». Si j’avais été au service de notre diffuseur public, j’aurais apposé ma signature au bas de cette lettre sans la moindre hésitation. Car je suis à même de comprendre que le contexte de l’émission radiophonique dont il est question dans ce dossier justifiait l’usage de ce mot. Ainsi, je suis humiliée que Radio-Canada me dépouille de ma capacité de jugement et de nuance en offrant des excuses à un plaignant qui a ressenti une souffrance très vive en entendant ce mot à la radio. Je comprends la détresse de ce dernier, mais je ne veux en aucun cas y être associée. De plus, de quel droit s’arroge-t-il l’autorité de parler au nom de TOUS les « Noirs », dont moi-même?

Je suis également profondément déçue que Radio-Canada cautionne par le fait même une idéologie toxique nuisant au vivre-ensemble. J’estime que notre diffuseur public se place ainsi du mauvais côté de l’histoire, car même s’il conteste la décision du CRTC, il admet ses torts en présentant des excuses. Tout citoyen de bonne foi comprend que certains mots sont chargés d’histoire et s’engage naturellement à ne les utiliser qu’avec parcimonie. Nous n’avons pas besoin d’organismes comme le CRTC pour nous rappeler ce qu’est le bon sens.

J’invite d’ailleurs Radio-Canada à adopter ma vision des choses, qui est nettement plus salutaire pour le bien commun.

Je réclame aujourd’hui le plein droit d’être offensée et de répondre dans un débat sain et libre; et non pas en bâillonnant la liberté de parole. Je n’ai pas été élevée dans la ouate, et je suis en mesure de faire face à des situations parfois déplaisantes, voire extrêmement désagréables, sans m’effondrer. Je suis forte, fière et je marche la tête haute vers l’avenir. Je ne veux pas d’une société qui me considère comme un être si sensible que je serais incapable de faire face à l’adversité. Car rien n’est plus faux. Je suis une citoyenne ordinaire et je réclame le droit d’être considérée comme telle.

Je veux également d’une société qui ne sera pas divisée en « Noir » et « Blanc ». Nous valons tous mieux que ça. Je valorise une identité collective plutôt qu’une identité basée sur la race. En 2022, il est tout à fait légitime d’aspirer à vivre dans une société unie malgré nos différences d’origine, d’opinion ou de couleur de peau. J’aimerais que Radio-Canada en tienne compte dans ses nombreuses interventions. À titre de diffuseur public, vous vous devez d’utiliser votre jugement plutôt que de courber l’échine face à une minorité très – trop – bruyante.

En présentant vos excuses à UN plaignant, vous avez fait du tort à un nombre CONSIDÉRABLE de citoyens, y compris certains qui sont issus des « communautés noires ». Car s’il faut le rappeler une fois de plus, nous sommes avant tout des individus libres de penser. J’aimerais donc réclamer à mon tour des excuses à Radio-Canada. Est-ce que la société d’État tiendra compte de ma réaction ?

Murielle Chatelier, le 15 juillet 2022

************

Voir aussi : Lettre à Joseph Facal, chroniqueur  (NDLR)

Tolerance.ca marque cette année 20 ans d'interventions publiques et de publications. Visitez les événements que nous avons organisés : Tolerance.ca : Vingt ans d'interventions publiques ! - 2002 -2022





Postez votre réponse
Réagissez à cet article !
Quel beau texte éclairant!
par Edom Christiane-Marie le 22 juillet 2022

Murielle Chatelier, Merci d'exprimer avec force, dignité des valeurs profondément humaines. La mamie afro-caraïbéenne que je suis est très fière de vous
Très bon texte
par Georges Dionne le 19 juillet 2022

Merci beaucoup. Radio Canada est trop influencée par notre premier ministre.
Murielle Chatelier
par Sylvie Tanguay le 19 juillet 2022

Madame, vous avez une intelligence rare et vous vous démarquez toujours par vos arguments. On a besoin de vous et j'aimerais vous voir à l'Assemblée nationale. Merci mille fois pour vos interventions qui rappellent que nous, blancs s'il faut le dire, ne sommes pas des monstres. Bonne journée.
Une inspiration!
par Christine Séguin le 19 juillet 2022

Vous lire est simplement une inspiration. Merci!
Citoyen ordinaire
par Yvon Lebeau le 19 juillet 2022

Bravo mme Murielle pour votre excellent texte cela fait du bien à lire . Un texte positif ,réaliste plein d'espoir. Je souhaite de tout coeur que Radio-Canada fasse son devoir et s'excuse auprès de vous et ainsi que toutes personnes Noires qui pensent comme vous. Moi un blanc je vous encourage à continuer . C'est avec des gens comme vous que nous réussirons à partager nos richesses nos cultures mos joies nos peines et l'enthousiasme d'un avenir meilleur.
Merci de connaître notre histoire.
par Denise Décary le 19 juillet 2022

La négritude est un concept essentiel à la compréhension de l’histoire humaine et faut-il le rappeler, le mot chien n’a jamais mordu personne. Ignorer l’histoire c’est se condamner à la répéter! Bravo!
Peintre, sculpteur, céramiste, designer, graphiste et citoyen
par Luc Archambault le 19 juillet 2022

NIGGER ≠ NÈGRE! La plainte de Ricardo Lamour n'a rien@voir avec la sensibilité, et tout @voir avec l'idéologie anglo-mono-ego-maniaque raciste qui ne comprend pas - &ne veut surtout pas comprendre, que NIGGER ≠ NÈGRE! Ne veut pas comprendre qu'il y a pas que des différences entre races, mais aussi entre cultures, et donc aussi entre langues. En Anglais la définition est simple et univoque. NIGGER est une insulte raciste. NIGGER BLACK n'a pas son équivalent en français. En français le nom NÈGRE a plusieurs sens différents... L'insulte certes, mais aussi plusieurs autres sens qui n'ont rien à voir avec l'insulte raciste ou l'insulte tout court. https://fr.wiktionary.org/wiki/n%C3%A8gre L'Art NÈGRE a illuminé le début du20e siècle grâce à des artistes comme Picasso qui a transfiguré l'art classique occidental inspiré qu'il fût par l'Art NÈGRE. La négritude s'en est trouvée réifiée et célébrée par maints auteurs noirs du 20e siècle francophone. Ne pas en tenir compte relève de la xénophobie anglo-mono-ego-maniaque à moins qu'il ne s'agisse plutôt d'une inculture crasse qui ne saurait être tolérée en soi et à plus forte raison quand sont en cause des personnes oeuvrant dans le domaine du journaliste, de l'écriture, des arts et de la haute technocratie. On parle ici d'acculturation caractérisée, parfaitement inadmissible. Ce n'est donc pas seulement votre force et votre capacité à user de votre intelligence que blessent les excuses de Radio-Canada / CBC... Ce qui est blessé au premier chef, ce n'est même pas tant le génie de la langue française que la culture de langue française elle-même, et toute entière, en tant que vécu pluriel autre qu'anglais. Ce que ces excuses valident c'est le suprémacisme culturel et racial anglo-mono-ego-maniaque, celui-là même qui a été théorisé par Lord Durham en 1839 et qui a depuis pensé et organisé notre nettoyage ethnique. NETTOYAGE ethnique 15M de personnes vivant en AdN aujourd'hui parfaitement anglicisées sont d'ascendance neufrancienne. Nous serions ±22M au Québec à ±96% d'origine neufrancienne et représentant ±40% de la population du Cda n'eut été ce nettoyage ethnique commencé à la Conquête avec la déportation des Neufrancien,nes d'Acadie. En lieu et place, nous ne sommes plus que ±8M à ±78% d'origine neufrancienne ne représentant que ±19% de la population canadienne. Pour la population noire d'AdN, c'est l'exact contraire, elle croit au point que les populations blanches des É-U seront minoritaires dans quelques années, comme les populations d'ascendance neufrancienne à Montréal aujourd'hui même, ce qui participe du nettoyage ethnique qui va nous faire disparaître si rien n'est fait pour protéger la diversité culturelle de l'Humanité. L'inculture est le pire ennemi de l'Intelligence et du savoir-vivre. Le problème est d'abord culturel. Une culture qui tient à s'imposer sur une autre. Comment !? En niant la réalité linguistique de la culture de langue française. Comme on l'a fait pour la réalité linguistique des 1eNations... Nous aussi, NOUS, les Québécois,es d'ascendance neufrancienne, nous sommes non seulement des Nègres blancs d'Amérique, mais au Québec, nous sommes l'une des 1eNations. Les Orphelins de Duplessis ont subi le même sort affreux que les enfants des 1eNations placées sous le magister et la responsabilité de la Couronne canado-brit et pareillement financé par Ottawa. Nettoyage ethnique oblige.
Communier...
par Jean-Luc Dion le 18 juillet 2022

Finalement, n'est-ce pas la capacité de communiquer, de communier, de partager des expériences humaines, au moyen d'une langue et d'une culture mutuellement influencées, sur un territoire commun résultant de l'Histoire, ce qui importe par dessus tout pour vivre heureux et libres ? Et ces territoires sont nombreux qu'il faut respecter sur notre planète. Le Québec en est un qui doit accéder à l'indépendance pour se réaliser pleinement...
Nègre
par Yves Archambault le 18 juillet 2022

Rien à rajouter tout est dit magistralement.
Très bien dit.
par David DESJARDINS le 17 juillet 2022

Des gens comme vous, il en faut plus dans le discours public. L'atmosphère serait moins toxique, je suis certain. De plus j'aimerais tellement pouvoir avoir votre éloquence et votre maîtrise de notre langue.
Le mot Negre
par Rodrigue Fournier le 17 juillet 2022

Bravo! Quelle femme intelligente. Merci d'avoir écrit cette lettre. Encore une fois, BRAVO.
Negre
par Rodrigue Fournier le 17 juillet 2022

Bravo! Quelle femme intelligente. Merci d'avoir écrit cette lettre. Encore une fois, BRAVO.
Mme Murielle Chantelier
par Nicole le 17 juillet 2022

Merci Mme pour votre article. Bien hâte que vous receviez des excuses de ce diffuseur et du CRTC.
Un esprit libre et une grande intelligence
par Chantale Gagnon le 16 juillet 2022

Chère Madame Chatelier, Bravo d’avoir eu le courage d’exprimer votre opinion même si elle est va dans le sens inverse du discours « acceptable ». Vous démontrez là la puissance d’un esprit libre, qui refuse de recourir à la victimisation pour pour appuyer son argumentaire. Cette lettre ouverte m’a donné envie de mieux vous connaître et je suis allée lire vos autres textes. Vous êtes un exemple à suivre et vraiment, tout le monde devrait vous lire ! Si j’avais la chance de vous connaître personnellement, je vous offrirais mon amitié : vous avez toute mon admiration !
Merci!
par Louise Saintonge le 16 juillet 2022

Merci, Madame de votre dignité, de votre intelligence et de votre jugement! Merci surtout d'avoir le courage de l'écrire et de le signer! Vous êtes un exemple pour mes filles!
Homme
par Réal Dame le 16 juillet 2022

Je suis en accord avec vous.Les blancs,le jaunes ,noirs,les gris,les bleus. Ce ne sont que des mots qui ont toujours été utilisé dans que cela offense les gens. Laisser le mondes avec leurs expressions qui n'insulte personnes .
Aînée
par Murielle LeBlanc le 16 juillet 2022

Complètement en accord avec la lettre de Mme Chatelier,
CRTC a Abolir
par Placide Bergeron le 16 juillet 2022

On a pas besoin de cet organisme, qui relève du Ministre du Patrimoine Canada. Organisme complètement biaisé et inutile, tout comme ses membres. On devrait dégommé les dirigeants du CRTC, qui ne fout absolument rien!!!
Critique de théâtre
par Vaïs Michel le 16 juillet 2022

Moi aussi, comme Mme Chatelier, je suis offensé d’être pris comme un imbécile, comme un être incapable de faire la part des choses, par Radio-Canada, où j’ai travaillé 21 ans (à la Chaîne culturelle).
Réactions
par Danielle Parent le 16 juillet 2022

Madame, Bravo pour cette lettre. Vous faites preuve de jugement et d'ouverture. Et, oui, je suis d'accord avec vous, SRC ne devrait pas s'excuser à un seul plaignant, qui dénature le titre d'une oeuvre, en en faisant une insulte. Merci à vous. Danielle
Admiration
par Patrice Diotte le 16 juillet 2022

Toute mon admiration pour ce texte
Citoyen ordinaire
par R Paradis le 16 juillet 2022

Quel beau texte exprimé avec intelligence et gros bon sens ! Dommage qu’il n’y ait pas de personnes comme cette dame au CRTC ou à R Canada . J’espère que des excuses lui seront faites car contrairement au plaignant , ce qu’elle Exprime est représentatif de ce que pensent la très grande majorité des gens , peu importe leur couleur ! Il est urgent que l’on cesse de donner raison à cette catégorie de plaignards et que le bon jugement et le gros bon sens reviennent . Merci et Bravo à vous chère dame pour votre courage et la qualité de votre texte !!
Wow
par Richard Beausoleil le 16 juillet 2022

Merci pour votre magnifique texte . Je suis d’accord avec vous .
Tout part de soi!
par Lucie Dessureault le 16 juillet 2022

Message clair et précis! Avec une teneur riche des valeurs humaines!!! Respect, accepter la différence et reconnaître son unicité. « Capacité de jugement et de nuance, le bon sens, bien commun, marche la tête haute vers l’avenir, individus libre de penser… »
Bravo pour ce texte!
par Ginette Duguay le 16 juillet 2022

Tout à fait d’accord avec madame Chatelier. Merci de faire entendre la voix de la majorité dite silencieuse! Et la voix des personnes noires.
Une grande dame
par Francine St-Gemain le 16 juillet 2022

Merveilleuse dame dont j’éprouve beaucoup de respect après la lecture de cette lettre.
Salutations à une femme libre
par Luc Lapierre le 16 juillet 2022

Pour changer les choses, il faut pouvoir les nommer pleinement, à plus forte raison quand leur contexte est respecté. Les points de suspension ne sont qu'une autre forme de censure et une perte de solidarité potentielle, voire inclusive.
Merci
par Jean-Louis Gagnon le 16 juillet 2022

Je croyais être le seul à penser comme vous, Mme Chatelier. Merci de l’avoir exprimé. Je n’aurais jamais pu le faire d’aussi intelligente façon.
Merci
par Christian Pineault Pineault le 15 juillet 2022

Très beau texte
Merci
par Suzanne Richard le 15 juillet 2022

Je suis d'accord avec Murielle merci de vous exprimer..

Merci
par Krzysztof Majewski le 15 juillet 2022

Merci pour ce texte. 

Texte à être lu par tous!
par Michelle-France Robidas le 15 juillet 2022

Quel magnifique texte d’opinions: clair, intelligent, pertinent, éclairant, inspirant! Il devrait être lu par tous afin de rétablir une logique dans le principe du vivre-ensemble, une sérénité pour l’avenir de notre société inclusive du XXIe siècle. Madame Chatelier rejoint les valeurs reçues depuis ma naissance: on ne juge pas les gens selon leur couleur de cheveux ou de yeux, alors non plus par la couleur de leur peau, nous sommes tous des êtres humains. Il faut se respecter, accepter nos différences, en reconnaître la richesse et les apprécier comme outils d’évolution. Merci Madame!
Monsieur,
par André Grenier le 15 juillet 2022

Je suis entièrement d'accord avec vous Mme Chatelier. Félicitations, votre courage mérite l'attention de tous. Je suis tellement découragé de certains de nos élites.
Bien dit!
par Frédéric Gagné le 15 juillet 2022

En effet, en s’excusant, Radio-Canada considère les noires comme des caves incapables de faire la part des choses. Je comprends l’indignation de madame Chatelier.
Poster votre réaction

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Votre nom :
Courriel
Titre :
Message :
Analyses et Opinions
Cet article fait partie de

La Chronique de Murielle Chatelier
par Murielle Chatelier

Murielle Chatelier est une journaliste pigiste qui évolue dans le domaine des communications. Elle rédige à l’occasion des lettres d’opinion dans différents médias. Elle est née et vit à Montréal.

 


Lisez les autres articles de Murielle Chatelier
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter